Comment calculer le prix de votre prestation en portage salarial ?

C’est la première question que vous vous poserez si vous souhaitez démarrer une activité de freelance en portage salarial : combien puis-je facturer mes clients ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour calculer un prix de prestation qui vous permette à la fois de trouver des missions et de gagner votre vie.

Que comprend le prix de votre prestation en portage salarial ?

Vous vous lancez en tant que freelance… Avant de démarrer toute activité en tant qu’indépendant, vous allez devoir fixer vos tarifs, à l’heure où à la journée de travail.
Le premier réflexe du travailleur indépendant en phase de démarrage de son activité est bien souvent de se baser sur son ancien salaire pour fixer le prix de sa prestation. Il ne faut néanmoins pas se contenter de diviser son ancien salaire mensuel par le nombre de jours travaillés dans le mois pour connaître son TJM ou taux journalier moyen. Votre activité de freelance va en effet bien au-delà des missions qui vous étaient confiées lorsque vous étiez salarié. Le prix de votre prestation doit ainsi inclure toutes les tâches annexes mais indispensables à votre activité principale, comme la prospection, la formation, l’élaboration de devis et propositions commerciales. A inclure également, tous les frais de fonctionnement liés à votre activité de freelance. Enfin, n’oubliez pas que vous ne serez pas en mission tous les jours de l’année. Le prix de votre prestation doit donc tenir compte des temps d’inactivité voulus ou non : congés, période de sous activité, etc.

Les chiffres clé du calcul du TJM en portage salarial

Depuis la convention collective du portage salarial de juillet 2017, le salaire minimum brut pour un équivalent temps plein est de 2 452 € brut pour un porté expérimenté. Il y a cependant une grande variabilité dans les TJM pratiqués par les freelance selon leur secteur d’activité et leur expérience.
Si votre nouvelle activité de freelance se situe dans la continuité de votre ancien travail de salarié, vous pouvez vous baser, pour calculer le prix minimum de votre prestation, sur votre ancien salaire annuel. Si votre activité de freelance est une réorientation professionnelle, il vous faudra chercher quelle est la rémunération moyenne sur votre secteur d’activité. A ce chiffre, qui correspond au salaire minimum lissé sur l’année que vous souhaitez vous verser, vous devez ajouter toutes les charges salariales et patronales (aux alentours de 50%) ainsi que les frais de gestion appliqués par votre société de portage salarial. N’oubliez pas non plus d’y inclure tous vos frais professionnels. Vous obtiendrez alors un montant brut à facturer sur l’année. Un freelance travaille réellement pour ses clients en moyenne 140 à 180 jours par an. En divisant le montant brut annuel par le nombre de jours travaillés, vous obtiendrez une idée de votre TJM. Bien sûr, ce chiffre est à affiner avec votre société de portage salarial pour chaque mission. Vous pouvez par exemple inclure au prix de la mission des frais de particuliers comme des frais de déplacement.

Connaître le TJM en portage salarial

Le TJM que vous venez de calculer n’est indicatif. Vous avez tout intérêt, lorsque vous démarrez des négociations avec un client en vue de lui vendre une prestation, à partir d’un TJM légèrement supérieur afin d’avoir des marges de manœuvre. Pour bien vendre vos prestations et être sûr de décrocher des missions, vous devez également tenir compte des prix pratiqués par vos concurrents sur le même secteur d’activité et pour le même niveau d’expertise. Ainsi, si vous avez une pointure dans un domaine bien particulier, vous devez fixer vos tarifs en conséquence. Gardez en tête que des tarifs trop bas peuvent être aussi dissuasifs aux yeux de certains clients que des des prix trop hauts. De plus, si vous acceptez de brader une prestation, vous risquez ensuite d’avoir du mal à remonter vos tarifs. Vous pouvez là aussi vous appuyer sur votre société de portage salarial qui peut vous donner les TJM moyens dans votre région et pour votre secteur d’activité . Enfin, vous n’appliquerez pas le même TJM selon la taille des entreprises clientes ou selon la durée de la mission. Si l’un de vos clients vous confie une mission de longue durée, n’hésitez pas à lui faire une fleur…

Événements

12 décembre
Réunions d'information
Toulouse

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

12 décembre
Journée découverte du métier de consultant
Paris

Toutes les réponses à vos questions sur le métier de consultant : son rôle, sa mission, sa posture, ses limites...

13 décembre
Journée découverte du métier de consultant
Marseille

Toutes les réponses à vos questions sur le métier de consultant : son rôle, sa mission, sa posture, ses limites...

Simulez votre salaire


Réunions d’information

Réunions d’information

Découvrez gratuitement le portage salarial près de chez vous ou en visioconférence

Voir les dates
Formation offerte

Formation offerte

Découvrez gratuitement le métier de consultant lors d’une journée de formation

Voir les dates
Fiches pratiques du consultant

Fiches pratiques du consultant

Besoin de conseils pour développer votre activité de consultant ?

Télécharger gratuitement

Notre newsletter