Retraite

Tout au long de sa carrière, le travailleur français verse des cotisations prélevées de ses revenus pour préparer sa retraite. Le montant de cette pension est calculé selon certains éléments. Il s’agit de ses revenus, du nombre d’années qu’il a passées à travailler et de l’âge de départ à la retraite.

En France, le système de retraite a été établi dans une démarche solidaire. Il a pour objectif de permettre aux retraités de conserver un bon niveau de vie. Les travailleurs peuvent être affiliés à des régimes complémentaires ou supplémentaires, en plus du régime général obligatoire. Afin de pouvoir prendre sa retraite en percevant une pension à taux plein, deux cas de figure sont possibles. L’assuré peut partir s’il a atteint l’âge du taux maximum automatique ou après avoir complété un certain nombre de trimestres. Plusieurs paramètres relevant de la carrière professionnelle de l’assuré sont pris en compte pour calculer le montant de sa pension.

La retraite en France

En France, environ 700 000 personnes partent en retraite chaque année. Le pays compte actuellement 17,2 millions de retraités. La somme moyenne de la pension mensuelle perçue par ces individus est de 1 410 euros net. Une différence significative est recensée entre la gent masculine et féminine. En effet, la pension moyenne des hommes est supérieure de 41 % à celle des femmes.

Les assurés partent à la retraite à 62 ans et 1 mois en moyenne. 24 % des retraités ont pris leur retraite avant cet âge, 18 % après 65 ans, 58 % entre 62 et 65 ans.

Un écart important est également décelé entre les deux sexes. D’une part, l’âge moyen de départ à la retraite est de 61 ans et 10 mois pour les hommes. D’autre part, les femmes restent actives jusqu’à 62 ans et 5 mois en moyenne.

En 2019, la masse des dépenses du système de retraite en France était de 331 milliards d’euros.

A quel âge peut-on partir à la retraite ?

En France, deux âges de départ en retraite sont fixés. Il s’agit de :

  • L’âge de départ au taux plein ;
  • L’âge légal de départ à la retraite.

Dès 62 ans, les personnes dont la date de naissance est à partir du 1er janvier 1955 peuvent prendre leur retraite. Toutefois, cela n’est pas obligatoire. Il s’agit d’ailleurs de l’âge minimum légal de départ à la retraite.

D’ailleurs, afin de percevoir une pension au taux plein, ces individus doivent avoir réuni un nombre de trimestres donné. S’ils n’ont pas complété cette durée, leur pension subit une décote.

L’âge du taux plein automatique varie entre 65 à 67 ans, selon la situation et l’année de naissance de l’assuré. Partir en retraite lui permet de percevoir une pension dont le montant est compté au taux maximum. Et ce, même s’il n’a pas validé le nombre de trimestres requis pour prétendre à ce mode de calcul.

Quel est le fonctionnement de la retraite ?

Il existe 42 régimes différents auxquels sont affiliés les travailleurs selon leurs statuts professionnels. Le système de retraite dans le pays comporte 3 niveaux. Le premier concerne les régimes de retraite de base. Quel que soit son statut et son métier, tout actif doit verser des cotisations. Et ce, afin d’accéder au droit de percevoir une pension de vieillesse. L’affiliation à ces régimes est obligatoire pour :

  • Les salariés du secteur privé ;
  • Les fonctionnaires ;
  • Les indépendants ;
  • Les TNS ;
  • Les salariés profitant de régimes spéciaux.

Le second niveau relève du régime de retraite complémentaire qui est obligatoire pour les salariés. Il s’agit d’un dispositif dont le fonctionnement se base sur le système par répartition. L’employeur retire chaque mois une cotisation sur la rémunération brute du travailleur. Il l’intègre à sa cotisation patronale. Le salarié cumule alors des points de retraite qui font augmenter le montant de sa pension de base.

En plus des régimes de base et du régime complémentaire, le travailleur peut opter pour la retraite supplémentaire. Il s’agit d’un dispositif facultatif qui lui permet de se créer un capital additionnel pour sa retraite.

Combien de trimestres faut-il pour partir à la retraite ?

Voici le nombre de trimestres à avoir pour percevoir une pension complète avant l’âge du taux plein selon l’année de naissance :

  • 165 trimestres pour les travailleurs nés en 1954. L’âge du taux plein est fixé à 66 ans et 7 mois ;
  • 166 trimestres pour les individus nés entre 1955 et 1957 ;
  • 167 trimestres pour les personnes nées entre 1958 et 1960 ;
  • 168 trimestres pour celles nées entre 1961 et 1963 ;
  • 169 trimestres pour les travailleurs nés entre 1964 et 1966 ;
  • 170 trimestres pour les personnes nées entre 1967 et 1969 ;
  • 171 trimestres pour celles nées entre 1970 et 1972 ;
  • 172 trimestres pour les assurés nés à partir de 1973.

Certaines situations peuvent permettre aux personnes nées à partir de 1958 de partir en retraite à taux maximum. Et ce, dès l’âge de 62 ans. Cet avantage est réservé aux travailleurs :

  • Reconnus handicapés ou inaptes au travail et présentant un taux d’incapacité de 50 % ;
  • Mères de 3 enfants ou plus qui ont été employées pendant 30 ans au minimum. Celles ayant exercé un travail manuel ouvrier durant 5 ans lors des 15 années avant la demande de retraite peuvent en bénéficier.

Comment se calcule la retraite ?

Le calcul de la pension de retraite prend en compte 3 paramètres principaux. Le premier élément est le revenu annuel moyen. Il est défini en fonction des salaires annuels bruts sur les 25 meilleures années de la carrière de l’assuré. La seconde variable prise en compte pour le calcul du montant de la pension de retraite est la durée d’assurance.

Le dernier paramètre de calcul est le taux de liquidation. Le taux plein, pour le régime général, est fixé à 50 %. Il subit une minoration si l’employé partant en retraite n’a pas rempli le nombre de trimestres requis pour bénéficier du taux maximum.

La valeur de cette décote est calculée selon le nombre de trimestres manquants. Pour les travailleurs nés est à compter de 1953, cette minoration s’élève à 1,25 % par nombre de trimestres qui manque.

En outre, une majoration du montant d’assurance peut également avoir lieu pour certaines situations comme celle pour :

  • L’enfant ;
  • Le conjoint à charge ;
  • L’aide d’une tierce personne.

Il est important de savoir que la pension de retraite peut également bénéficier d’une surcote dans certains cas. Elle est appliquée pour les individus continuant une activité professionnelle après avoir atteint l’âge du taux plein automatique. Ceux qui ont rempli le nombre de trimestres requis sont aussi concernés.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
Label PEPS
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références