Statut portage salarial : comparaison avec les autres statuts indépendant

Vous souhaitez devenir indépendant pour travailler par mission mais vous ne savez pas quel statut choisir ? Le statut du portage salarial permet de devenir freelance tout en gardant la couverture sociale du statut salarié avec un contrat de travail. Il est souvent comparé à la micro entreprise (ex auto entrepreneur), qui permet de créer sa société avec un régime très simplifié et des charges réduites. Les autres alternatives consistent à créer une entreprise sous un autre statut indépendant : Entreprise Individuelle, EIRL, EURL, SASU… Voici un comparatif du statut portage salarial avec les autres formes juridiques d’adaptées pour se lancer en indépendant !

Quel statut pour devenir travailleur indépendant ?

Être travailleur indépendant (ou freelance) permet de garder le contrôle sur ses activités, mais l’inconvénient majeur est l’absence de remparts en cas de manque ou de cessation des activités. Les revenus dépendent uniquement des travaux réalisés. Il existe plusieurs statuts pour exercer en tant que freelance. regardez cette vidéo pour comprendre les principales différences résumées en 1 minute.

Statut portage salarial, auto-entrepreneur ou indépendant ?

Ce tableau comparatif vous donne un aperçu des principaux avantages et inconvénients des différents statuts possible pour de venir indépendant.

    Portage salarial  
  Indépendant Micro-Entrepreneur
Qui est concerné ? Toute personne désirant exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale Toute personne désirant exercer une activité de manière indépendante avec les avantages du statut de salarié Toute personne désirant exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale
Quelle activité ? Tous types de prestations de services intellectuelles ou manuelles Tous types d’activités sauf les professions réglementées Tous types de prestations de services intellectuelles ou manuelles
Quelle rémunération ? Revenu compris entre 60 et 65% du CA HT Attention : charges à payer en N+1

Salaire environ égal à 50% du CA HT
À noter : les frais remboursés non assujettis aux charges permettent d’optimiser votre rémunération nette

Revenu environ égal à 77% du CA HT Attention : charges à payer chaque mois ou chaque trimestre
Quel plafond de chiffre d’affaires ? Aucun plafond Aucun plafond 72 500€ pour les prestations de service (dont 34 400€ en franchise de TVA)
Quel régime social ? Protection sociale limitée. L’indépendant cotise au RSI (Régime social des Indépendants). Pas d’assurance chômage Statut de salarié avec la protection sociale correspondante (assurance chômage, retraite, prévoyance, …) Protection sociale limitée. L’indépendant cotise au RSI (Régime social des indépendants). Pas d’assurance chômage
Quelle comptabilité ? Comptabilité détaillée, il est fortement conseillé de faire appel à un expert comptable. Cotisations provisionnelles à payer même s’il n’y a aucune activité. Pas de comptabilité, vous êtes salarié d’une société de portage qui gère tous les aspects administratifs et comptables liés à votre activité Gestion comptable minimum à assurer
Quelle responsabilité financière ? Sur la totalité du patrimoine, sauf avis notarié Aucune responsabilité financière Sur la totalité du patrimoine, sauf avis notarié

Statut portage salarial : indépendant mais jamais seul !

Il est également possible de devenir freelance en portage salarial. Ce statut est un concept situé à mi-chemin entre le travail en indépendant et le salariat. Il repose sur une relation tripartite entre le consultant, son client et la société de portage salarial.

C’est un statut adapté pour les personnes qui possèdent une certaine expertise ou une longue expérience dans un domaine bien défini. Il est de plus en plus utilisé par les porteurs de projet souhaitant tester leurs capacités à entreprendre, sans créer une véritable entreprise et en bénéficiant du statut de salarié. Contrairement aux sociétés et structures individuelles, le freelance en portage est accompagné dans le développement de son activité et bénéficie du référencement et réseau professionnel de la société de portage salarial.

Avantages

  • Statut de salarié : assurance chômage, retraite, maladie, formation
  • Aucune démarche administrative
  • Optimisation de votre rémunération grâce aux frais remboursés
  • Sécurité juridique (garantie financière)
  • Accompagnement dans le suivi de votre projet

Inconvénients

  • Compatible avec toutes activités intellectuelles ou administratives sauf certaines professions libérales réglementées
  • Pas de possibilité d’investissement
  • Revenu légèrement moins élevé dus à une couverture sociale plus importante

 

Micro-Entrepreneur (ex Auto-Entrepreneur) : la création d’entreprise simplifiée

Créé en 2008, la micro-entreprise est un régime récent à succès qui représente depuis 2009 la moitié des créations d’entreprises en France. Il nécessite peu d’investissements et ne présente pas de risques particuliers mais doit respecter les plafonds de chiffre d’affaires définis pour la micro-entreprise. Ce statut est adapté pour les personnes qui se lancent en toute indépendance dans une petite activité. Pour plus de détails, consultez notre comparaison auto-entrepreneur et portage salarial, deux statuts qu’il est parfaitement possible de cumuler.

Avantages

  • Formalités de création allégées
  • Enregistrement comptable simple
  • Fiscalité simplifiée : charges calculées en fonction du CA
  • Peut se cumuler avec un autre statut (étudiant-salarié…)
  • Facilité de cessation d’activité

Inconvénients

  • Chiffre d’affaires limité à 72 600€ dont 34 400€ en franchise de TVA (pour les prestation de services)
  • Pas de récupération de TVA
  • Pas de déduction de frais
  • La couverture sociale est limitée : retraite minime, pas de chômage. L’assurance maladie est restreinte
  • Si les seuils sont dépassés, passage dans le statut de droit commun

 

Comparaison des autres formes juridiques pour devenir indépendant

SARL/EURL

La SARL et l’EURL sont des sociétés à responsabilité limité, leur forme juridique protège le dirigeant. L’EURL, parfois appelée SARL unipersonnelle ne dispose que d’un associé unique alors que la SARL comporte obligatoirement 2 associés ou plus. Ces statuts sont adaptés pour de nombreux projets mais imposent une certaine rigueur de fonctionnement. Notez qu’il est possible de passer simplement du statut EURL à portage salarial.

Avantages

  • Création de la société avec peu de capitaux
  • Responsabilité du ou des associés limitée aux apports
  • Structure évolutive facilitant l’association
  • Pour l’EURL : régime fiscal à option
  • Possibilité de bénéficier de l’ACRE (ex ACCRE) sous certaines conditions

Inconvénients

  • Frais de constitution et formalités
  • Obligation de tenue d’une comptabilité
  • Obligations déclaratives à l’URSSAF
  • Procédure de cessation d’activité contraignante
  • Le gérant majoritaire est rattaché au régime des TNS (Travailleur Non Salarié) et cotise au RSI (Régime social des Indépendants). Il n’est pas couvert par l’assurance chômage.

 

Entreprise individuelle (EI)

Une entreprise individuelle, également appelée entreprise en nom propre est dirigée par une seule personne. Elle n’a pas de personnalité morale contrairement à l’EURL, la SARL ou la SAS qui sont des sociétés. Ce statut convient particulièrement aux petites structures et aux entrepreneurs réalisant un chiffre d’affaires annuel peu élevé.

Avantages

  • Simplicité de constitution
  • Besoin d’aucun capital
  • Pas besoin de publier ses comptes annuels
  • Pas d’impôt sur les sociétés

Inconvénients

  • Pas de personnalité morale
  • Responsable des dettes
  • Tenue d’une comptabilité
  • Régime des travailleurs indépendants

 

Intérim

Bien qu’elle requiert un certaine autonomie, l’activité d’intérim n’est pas véritablement au statut d’indépendant. Contrairement au salariat classique, il faut noter que le statut intérimaire n’est absolument pas stable et concerne surtout les activités manuelles et techniques que les prestations intellectuelles. La rémunération en tant qu’intérimaire dépend de la société d’intérim.

 

Différences entre le portage salarial et les autres statuts d’indépendant

Chacun de ces régimes possède leurs avantages et inconvénients et cela se situe surtout au niveau de la protection en cas de cessation des activités, du fond propre à apporter en tant que capital, et du développement éventuel des activités. Bien sûr, il existe des niveaux différents dans le statut d’auto-entrepreneur, mais le portage salarial est un système qui vous permet de profiter de tous les avantages du statut de salarié avec la liberté du travailleur indépendant. Dans ce système, le travailleur cherche lui-même ses missions et ses clients, tout en étant assuré d’avoir une retraite, une assurance chômage et toutes les formations nécessaires au développement de son activité et de son réseau client. Il ne récupère toutefois qu’environ 50% de ce qui doit lui revenir. L’autre moitié est dédiée aux cotisations sociales (40%) et de rémunérations de la société de portage (10%). Le choix du statut à adopter dépend surtout de la nature de votre activité et vous avez plusieurs possibilités : portage salarial ou eurl, portage salarial ou entreprise individuelle, portage salarial ou indépendant, portage salarial ou intérim.  

Les avantages du portage salarial avec ABC Portage

  • Le statut de salarié avec les avantages correspondants : retraite, chômage, sécurité sociale, prévoyance…
  • Un accompagnement personnalisé : un chargé de compte unique gère votre dossier administratif et comptable (élaboration du contrat de travail, établissement des fiches de paie…) et vous aide dans votre activité professionnelle quotidienne
  • Un compte d’activité en ligne : pour suivre toutes vos facturations, télécharger les documents importants et avoir accès à des supports de communication
  • Un parcours de formation : vous offre la possibilité de découvrir le métier de consultant dans son ensemble (construire son offre, vendre ses prestations, fidéliser ses clients, développer son réseau…)
  • Un réseau de plus de 7600 consultants multifonctions en France et à l’étranger
  • Une expertise de plus de 10 ans dans le portage salarial et l’accompagnement de freelance
  • Un certain nombre de garanties et assurances  offrant une tranquillité d’esprit au freelance

Qu’est-ce qu’un freelance (ou travailleur indépendant) ?

L’évolution du monde du travail ainsi que le changement des mentalités poussent de plus en plus d’individus à entreprendre une activité en freelance. Au-delà d’adopter un statut, exercer en freelance permet de gérer son activité comme bon vous semble et vous offre une meilleure adéquation entre votre vie personnelle et professionnelle.

Quels profils peuvent devenir freelance ?

Toute personne ayant une expertise à vendre peut devenir freelance. Certaines aptitudes sont toutefois indispensables lorsqu’on exerce solo comme avoir un bon sens de l’organisation, posséder un certain degré d’autonomie dans la façon de travailler et être polyvalent pour répondre aux divers besoins de ses clients. Enfin, en tant qu’entrepreneur, le freelance est lui-même en charge de prospecter ses clients; avoir la fibre commerciale est donc un plus.

Ce statut intéresse en particulier les personnes issues des secteurs de l’informatique, du web, du numérique et du conseil. Il concerne également les personnes en situation de reconversion professionnelle, souhaitant sortir du monde du salariat pour lancer leur activité et ne plus subir la hiérarchie.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références