Portage salarial bien-être

Bien etre

Pour prendre soin de leur santé mentale et physique et améliorer leur quotidien, les Français sont nombreux à s’adresser à des professionnels du bien-être. Ces métiers attirent beaucoup d’actifs, qui souhaitent pour la plupart exercer un indépendant afin d’avoir la flexibilité nécessaire pour satisfaire leur patientèle et agir pour leur propre épanouissement. Le portage salarial dans le domaine du bien-être leur offre l’autonomie et la sécurité nécessaire pour se lancer en toute sérénité. 

Quels sont les métiers du bien-être éligibles au portage salarial ? 

Se sentir bien sans sa peau et dans sa tête est une préoccupation essentielle pour la plupart des personnes. Les métiers du bien-être ont ainsi le vent en poupe, en apportant aux particuliers de la détente, du réconfort, une meilleure condition physique et une apparence soignée. Ils s’adressent aussi bien aux jeunes en début de carrière qu’aux salariés qui envisagent une reconversion professionnelle afin de « retrouver du sens » à leur travail et échapper aux contraintes du monde de l’entreprise. 

Car couvrant une large palette de métiers, le bien-être combine divers aspects sociaux et techniques : 

  • Le conseil en nutrition pour les entreprises ; 
  • la conseillère en image ; 
  • le coach de vie ; 
  • Ect… 

La liste n’est pas exhaustive et comporte tous les métiers du conseil dans les domaines du bien-être destinés aux entreprises. 

Les avantages du portage salarial dans le secteur bien-être

Pour exercer légalement dans le domaine du bien-être en tant qu’indépendant, le choix de la forme juridique est la première étape incontournable. Le portage salarial présente de multiples avantages : 

Une autonomie totale 

En portage salarial, le professionnel du bien-être exerce son activité en toute autonomie. N’étant lié à la société de portage par aucun lien hiérarchique, il choisit ses clients, définit librement ses honoraires et organise son emploi du temps à sa guise. Il peut ainsi faire preuve de flexibilité pour s’adapter aux demandes de sa patientèle et ses revenus dépendent entièrement de ses efforts. Aucun plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser ne lui est imposé, limitant ses possibilités. 

Une rémunération stable 

En portage salarial, l’agence de portage facture et encaisse le montant des honoraires du consultant. Après déduction de ses frais de gestions (entre 5 % et 15 % du chiffre d’affaires hors taxes) et paiement des cotisations, elle lui reverse le solde sous la forme d’un salaire avec remise d’une fiche de paie. Il est possible de négocier le « lissage » de ses revenus afin d’avoir une rémunération fixe mensuelle. Cette stabilité financière simplifie sa gestion budgétaire, et constitue un argument essentiel pour solliciter un emprunt bancaire, par exemple, ou se lancer dans un projet personnel sur le long terme. 

Une couverture sociale complète 

Grâce au contrat de travail signé avec l’agence de portage salarial, le travailleur bénéficie de tous les avantages sociaux d’un salarié classique, au contraire du micro-entrepreneur ou de celui qui choisit la SASU. Il a droit au remboursement de ses dépenses de santé par le régime général de l’Assurance maladie, à la prévoyance, à une mutuelle, à l’assurance chômage en cas de baisse ou de perte de chiffre d’affaires, aux congés payés, à la formation, et cotise pour ses droits à la retraite.   

Une couverture par l’assurance responsabilité civile professionnelle (RCP) 

La société de portage a l’obligation de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle (RCP). Celle-ci couvre automatiquement tous les salariés portés pour les éventuels dommages corporels, matériels ou immatériels qu’ils sont susceptibles de causer dans le cadre de leur activité. Ces derniers évitent donc d’avoir à payer eux-mêmes une prime conséquente. 

Des formalités administratives allégées 

Le portage salarial se met en place en 24 heures et évite de créer une entreprise et de supporter les risques qui y sont liés et de s’acquitter d’un capital de départ conséquent.  

À l’inverse des autres statuts d’indépendant, le salarié porté n’a pas à gérer les formalités administratives : 

  • établissement de contrats ; 
  • déclarations diverses ; 
  • facturation ; 
  • recouvrement ; 
  • comptabilité ; 
  • démarches juridiques et fiscales ; 
  • paiement des cotisations patronales et sociales… 

La société de portage salarial s’occupe de l’intégralité de ces volets, laissant le collaborateur porté se consacrer à ses missions et à la prospection. 

Pour mettre fin au contrat, il suffit de déposer sa démission auprès de la société de portage ou de négocier une rupture conventionnelle. 

Un accompagnement sur mesure 

En plus de la gestion administrative, les meilleures entreprises de portage salarial offrent un accompagnement dédié à leurs consultants. Un interlocuteur dédié les accompagne dans le lancement et le développement de leur activité. Elles organisent par ailleurs des formations et des rencontres pour leur communauté. Ces événements sont l’occasion pour les salariés portés d’échanger avec leurs pairs et de profiter de leur expertise, ou de trouver des partenaires avec qui collaborer pour répondre à un appel d’offres ou gérer un projet de grande envergure requérant des talents dans des disciplines complémentaires. 

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références