Créateurs d’entreprises et portage salarial

Vous êtes très nombreux à souhaiter créer votre propre entreprise, tester vos projets. Cependant, les démarches à entreprendre, statut à choisir, formalités administratives, etc. vous découragent souvent.
Cependant vous souhaitez tester votre projet  » grandeur nature  » et être entouré de professionnels qui vous conseillent.
Le portage salarial répond à ces problématiques puisqu’il permet d’expérimenter son projet en toute liberté et de trouver ses premiers clients avant de créer sa propre société. Vous bénéficiez de la couverture sociale (maladie, retraite, chômage, …) réservée à tout salarié et des conseils de la société de portage. Enfin, il n’y a pas de statut juridique à créer donc pas de capital social à déposer.

Faut-il créer une entreprise pour réaliser un bon projet ? Autrefois, cela était une étape obligatoire. Maintenant, il existe une autre alternative. Cette dernière permet à tout créateur d’entreprise de générer une rentrée d’argent sans recourir aux formalités de création d’entreprise ; grâce à une nouvelle forme de travail apparue pour la première fois dans les années 1980. Le concept est connu en France sous le nom de « portage salarial ».


Créateurs d’entreprise et portage salarial


Créateur d’entreprise et portage salarial : un statut reconnu par la loi

Le portage salarial a été inventé dans le cadre de « la simplification de la vie des entreprises. Cette dernière fait l’objet de la loi du 20 décembre 2014, laquelle en stipule les conditions d’exercice et fonctionnements. De plus, un décret d’application a pris effet le 30 décembre 2015 afin de consolider la réglementation du secteur. Ainsi, ce mode de travail regroupe essentiellement 3 acteurs : le créateur d’entreprise ou consultant ; aussi appelé “porté” ; l’entreprise de portage salarial et les clients de ce dernier.

Fonctionnement du portage salarial 

Le portage salarial fonctionne sur la base d’une relation tripartite entre les trois acteurs. D’un côté, il y a le consultant qui offre ses services à un client qu’il aura prospecté. La société de portage reçoit les honoraires facturés par le consultant au client  et les verse de nouveau au porté. Seul ou avec des aides, le créateur de services verra ses projets d’entreprises se réaliser sans recourir à aucune formalité juridique grâce au portage salarial.

Bien que le portage salarial soit aussi libre, son recours nécessite l’élaboration d’un contrat multilatéral. Le porté, le client et l’entreprise de portage  doivent signer un contrat de prestation dans lequel figureront le type de la prestation à réaliser, les périodes de commencement et de clôture du travail, ainsi que les modes de paiement.

Cet accord doit aboutir à la signature d’un contrat de travail entre l’entreprise de portage et le porté. De plus, il importe que ces deux protagonistes  finalisent un contrat d’adhésion au cas où la mission pourrait conduire à une refacturation d’honoraire ou pour prévoir toute prestation annexe.

À noter que le portage salarial permet de réaliser des missions ponctuelles ou répétitives, dans le cadre d’un projet à long terme.

Trouver une société de portage salarial pour son projet

Il importe à tout créateur d’entreprise de nouer un partenariat avec une entreprise de portage.

Voici quelques conseils pouvant aider le créateur d’entreprise à réussir le lancement de son activité dans le cadre du portage salarial, en tant que consultant porté :

  • Bien mentionner ses méthodes de paiement d’honoraires ;
  • Détailler ses modes de calcul de commissions
  • Tenir compte des prestations annexes exigées par la société. D’ailleurs, il faut éclaircir les questions de recouvrement d’honoraires non payés, les standards téléphoniques, les cartes de visite, la formation, la frappe de documents ou l’appui à la négociation commerciale…

Ces entreprises organisent souvent des salons d’informations pendant lesquels les freelances ou consultants peuvent s’informer sur ces sujets : des occasions à ne pas manquer.

Vous voulez créer votre entreprise et êtes intéressés par le portage salarial ? Contactez-nous.

Pour plus d'informations, contactez nous

Comment calculer ses prévisions d’honoraires en portage salarial

Pour pouvoir estimer les futurs revenus nets, le créateur d’entreprises doit connaitre tout prélèvement futur sur ses honoraires. Il est donc important de prendre conscience du montant des frais de gestion de l’entreprise de portage . Ils peuvent varier entre 5 et 15 % du chiffre d’affaires facturé au client. Certaines entreprises appliquent des taux dégressifs en fonction de la réalisation du consultant. D’autres ont recours à des taux annualisés et des barèmes suivant le chiffre d’affaires annuel.

Qui peut opter pour le portage salarial ?

Comme c’est une alternative de création d’entreprise, le portage salarial s’ouvre à tout porteur de projet, aux prestataires de services intellectuels autonomes, consultants, travailleurs indépendants, et freelances, à savoir les étudiants, retraités, téléprospecteurs, webmasters, photographes, formateurs, infographistes, les secrétaires à domicile et développeurs web.

Les avantages du portage salarial ?

En plus de la réalisation de son projet, grâce au portage salarial, le créateur d’entreprise bénéficiera d’une couverture sociale complète : assurance chômage, retraite, sécurité sociale, prévoyance et mutuelle. Il aura également droit à un chiffre d’affaires sans plafond : aucune facturation maximum, le consultant peut exercer son métier avec liberté, augmenter ses revenus sans aucune contrainte. Il n’y aura donc aucun objectif de chiffre d’affaires à respecter. C’est le consultant qui dicte son planning. Ainsi, il peut continuer de collaborer avec les clients même après la rupture de son contrat avec l’entreprise de portage.

Un portage salarial libère de tous frais : pas de frais, ni taxe professionnelle, à la création de l’entreprise.

 

Elles ont testé leur projet avec ABC Portage :

Valie C. a créé son cabinet d’architecte d’intérieur et a testé ses compétences auprès d’un designer.

Emilie P. a créé sa société de décoration et continue à être attachée de presse en portage salarial pour une agence de presse spécialisée dans la décoration.

Témoignage

Julien L. – Concepteur de sites Internet – Lyon (69)

J’ai vraiment beaucoup hésité avant de me lancer et de créer ma propre structure. Après m’être renseigné sur les différents statuts existant, j’ai opté pour le portage salarial : il me permet de me constituer une clientèle en la démarchant moi-même, d’effectuer des prestations pour eux, mais d’être salarié, pour me garantir la sécurité d’avoir un salaire à la fin du mois et de pouvoir rebondir si la collaboration avec les clients venait à se terminer ! En parallèle, je peux tranquillement développer mon projet, à mon rythme, en me faisant aider et conseiller d’ABC Portage et petit à petit mon projet prend forme et pourra bientôt aboutir.


Les autres profils en portage salarial

Le portage salarial allie souplesse, autonomie et sécurité, il concerne tous les profils qui ont une expérience professionnelle qui légitime leur autonomie :

Événements

12 décembre
Réunions d'information
Toulouse

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

12 décembre
Journée découverte du métier de consultant
Paris

Toutes les réponses à vos questions sur le métier de consultant : son rôle, sa mission, sa posture, ses limites...

13 décembre
Journée découverte du métier de consultant
Marseille

Toutes les réponses à vos questions sur le métier de consultant : son rôle, sa mission, sa posture, ses limites...

Simulez votre salaire


Réunions d’information

Réunions d’information

Découvrez gratuitement le portage salarial près de chez vous ou en visioconférence

Voir les dates
Formation offerte

Formation offerte

Découvrez gratuitement le métier de consultant lors d’une journée de formation

Voir les dates
Ateliers de coaching

Ateliers de coaching

Décrochez des nouvelles missions grâce à nos coachs spécialisés

Voir les dates

Notre newsletter