Comment dois-je faire pour me déclarer en portage salarial ?

Un freelance en portage salarial a le même statut qu’un salarié. Il doit donc juste déclarer ses activités à sa société de portage salarial qui s’en sert de base pour effectuer toutes les déclarations sociales et fiscales nécessaires.

Les obligations sociales et fiscales du freelance

Devenir freelance, c’est faire le choix de l’autonomie professionnelle et de la liberté de choisir ses clients et ses missions. Cette liberté s’accompagne néanmoins d’un certain nombre d’obligations, en particulier les déclarations sociales et fiscales liées à votre activité de travailleur indépendant. Un entrepreneur individuel  dépendant du RSI ou un auto-entrepreneur doit ainsi déclarer son chiffre d’affaires à l’Ursaff. Un freelance qui créée son entreprise devra s’acquitter d’un impôt sur les sociétés. Parallèlement à son activité, un freelance doit aussi prendre en charge la facturation de ses clients et le recouvrement des factures. Toutes ces démarches administratives à la charge du freelance prennent du temps. Elles peuvent aussi être source de stress pour un consultant indépendant peu habitué aux rouages administratifs. C’est pourquoi un nombre croissant de freelances choisit de travailler en portage salarial. Ce statut leur permet de déléguer toute la gestion administrative de leur activité de freelance à leur société de portage tout en conservant la liberté d’action qui leur est si chère. Une société de portage salarial se charge tout d’abord du recouvrement des missions des freelances portés. Elle effectue ensuite toutes les déclarations fiscales et sociales des sommes recouvrées aux organismes sociaux concernés. Un freelance en portage salarial bénéficie de plus de la même protection sociale qu’un salarié. L’avantage pour un freelance porté est double. La couverture sociale d’un freelance en portage salarial est tout d’abord bien meilleure que celle d’un indépendant au RSI. Le portage salarial permet par exemple à un freelance d’accéder aux allocations chômage.  Un freelance en portage salarial qui connaît une baisse de son activité ou décide de changer d’orientation peut ainsi être amené à s’inscrire à Pôle Emploi. L’attestation employeur délivrée par sa société de portage salarial lui permettra alors de bénéficier des allocations chômage. En portage salarial, il n’y a enfin pas de déphasage dans le temps entre les sommes déclarées et les prélèvements sociaux effectués, contrairement à ce que connaît un indépendant au RSI.

Que doit déclarer un salarié en portage salarial ?

La prise en charge par sa société de portage salarial de toutes les démarches administratives liées à son activité offre au freelance une grande sécurité pour le déroulement de son activité professionnelle. Ces démarches effectuées par une société de portage salarial se basent sur les déclarations du freelance porté. Il est donc important que ce dernier soit vigilant sur les éléments qu’il fournit à sa société de portage sur la définition et le déroulement de ses missions. Dès la négociation d’une mission avec un client potentiel, le consultant porté doit avoir pour objectif de définir le plus précisément possible le périmètre de sa mission : quelles dates ? Quelles durées ? Quel contenu ? Quelle rémunération ? Quels sont les éventuels frais de mission ? Tous ces points serviront en effet de base à la société de portage salarial pour élaborer le contrat de mission entre le client et la société de portage ainsi que le contrat de travail qui lie le freelance à sa société de portage. En travaillant bien en aval du début de sa mission avec sa société de portage salarial, un consultant indépendant pourra en outre bénéficier de conseils pour optimiser ses revenus de freelance porté. Tous les mois, un freelance porté devra également déclarer à sa société de portage salarial sur un compte-rendu d’activité le temps passé sur ses différentes missions. Ces déclarations permettront à la société de portage salarial de facturer le client et de verser au consultant porté sa rémunération. Comme tout salarié, un freelance en portage salarial devra juste déclarer tous les ans les revenus perçus pour régler l’impôt sur le revenu. Les déclarations à effectuer par un freelance auprès de sa société de portage salarial sont donc simples et peu nombreuses et ne demandent pas beaucoup d’investissement en temps. Le portage salarial offre donc un cadre sécurisant aux freelances pour exercer leur activité en toute liberté.

Pour Mieux comprendre le Portage…

 

 

 

Événements

Lyon
18/06/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Lille
19/06/2019
Coaching

Décrochez vos prochaines missions lors des ateliers collectifs et intensifs de recherche de missions ABC Portage

Paris
20/06/2019
Coaching

Décrochez vos prochaines missions lors des ateliers collectifs et intensifs de recherche de missions ABC Portage

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

Réunions d’information

PROCHES DE CHEZ VOUS...

Voir les dates

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

Notre newsletter


FORMATION E-LEARNING

Formez-vous au métier de consultant en
e-learning et décrochez votre certificat
de réussite !

Découvrir

ESPACE CONSULTANT

Créez, développer et gérez votre activité de
consultant grâce au bureau virtuel ABC Portage

Découvrir

ATELIERS DE COACHING

Décrochez des nouvelles missions grâce à nos
coachs spécialisés

Voir les dates

FORMATION OFFERTE

Découvrez gratuitement le métier de consultant
lors d’une journée de formation

Voir les dates

VOUS RECHERCHEZ UNE EXPERTISE ?

Vos offres de missions visibles gratuitement auprès
d’un réseau de 10 000 consultants

Voir les dates