Portage salarial finance

Finance et le portage salarial

Le portage salarial est une forme d’emploi hybride entre entrepreneuriat et salariat. Les consultants financiers sont de plus en plus nombreux à l’adopter pour bénéficier des avantages du statut d’indépendant, sans les conséquences. Pas de structure légale à créer, pas d’investissement lourd, responsabilité limitée et risque moindre. L’accès à une protection sociale étendue constitue un argument de taille supplémentaire pour les freelances en quête d’un maximum de sécurité. 

Quels métiers de la finance sont possibles en portage salarial 

Le portage salarial n’est pas adapté à la vente de produits, aux services à la personne et aux professions réglementées. Dans le domaine de la finance, en revanche, les consultants indépendants peuvent choisir ce statut pour différentes missions relatives à la finance, la banque ou la gestion en lien avec la direction financière ou le top management : 

  • Gestion de patrimoine 
  • Conseil en gestion financière (optimisation des flux financiers/de la rentabilité, maîtrise des coûts) 
  • Audit financier 
  • Analyse financière (étude des problématiques et proposition de solutions) 
  • Conseil en communication financière 
  • Conseil juridique et fiscal 
  • Contrôle financier 
  • Conseil sur les problématiques des métiers bancaires 
  • Analyse des risques 
  • Conseil et mise en conformité avec les contraintes réglementaires 
  • Comptabilité analytique 
  • Audit interne 
  • Analyse et optimisation des procédures 
  • Contrôle de gestion 
  • Conseil en gestion (implémentation de solutions de reporting et de consolidation) 
  • Contrôle de gestion (définition des indicateurs, prévision de la trésorerie) 
  • Formation 
  • Traitement de la paie 
  • Analyse et gestion des risques opérationnels 
  • Audit, bilan comptable 

Les avantages du portage salarial pour les métiers financiers

Le portage salarial présente de multiples atouts pour les experts de la finance et de la banque : 

Des formalités administratives allégées 

En signant un contrat de travail avec la société de portage, le consultant n’a pas à constituer une entité légale avec les coûts de création et de fonctionnement. Dès qu’il trouve une mission, même en urgence, le portage peut se mettre en place très rapidement, parfois en une journée. Il suffit d’établir les différents contrats et le travail peut commencer. 

Par ailleurs, tout au long du projet, un conseiller dédié au sein de la société porteuse se charge de toutes les questions administratives, comptables, financières, sociales, juridiques et fiscales. Déchargé de ces obligations, le consultant peut se consacrer pleinement à son activité. 

Un statut ouvert à de nombreux profils 

Le portage salarial est généralement utilisé par des cadres qui possèdent une expertise dans un ou plusieurs domaines. Cependant, d’autres profils peuvent profiter des avantages de ce statut, sous réserve de disposer d’un minimum de qualification et de compétences dans la discipline ciblée. C’est le cas des jeunes diplômés, des retraités, des actifs en reconversion professionnelle, etc. 

Une protection sociale identique à celle des salariés classiques 

L’expert en finance qui exerce en tant que salarié porté a droit à la même couverture sociale que tous les autres salariés français : remboursement des dépenses de santé, mutuelle collective, versement d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail, cotisation aux régimes de retraite de base et complémentaire, assurance chômage à la suite d’un licenciement ou d’une rupture conventionnelle, droit à la formation, congés payés… 

Une grande liberté 

En portage salarial, le consultant financier est totalement libre dans le choix des clients avec qui il veut travailler et les projets qui l’intéressent. Il est également autonome dans la négociation de ses tarifs et des modalités de réalisation de la mission, notamment le calendrier. 

Des revenus réguliers et plus élevés 

En fonction de son niveau d’expertise et/ou de sa rareté, l’expert financier peut fixer des honoraires élevés. La société de portage prélève des frais de gestion allant de 5 à 10 % et les charges sociales, puis verse la différence au consultant sous la forme d’un salaire mensuel, avec fiche de paie à l’appui. Tout en gagnant davantage qu’au sein d’un cabinet de conseil pour un Taux Journalier Moyen identique, il perçoit des revenus plus réguliers, car pour un projet sur le moyen ou le long terme, les paiements peuvent être « lissés ». Même lorsque le client n’a pas réglé l’intégralité de sa facture, la société de portage avance les fonds pour garantir un salaire mensuel minimum aux collaborateurs portés. 

Un accompagnement complet  

Afin d’aider leurs consultants portés à offrir le meilleur service aux entreprises clientes et développer leur activité, les sociétés de portage salarial leur offrent un accompagnement sous diverses formes : 

  • Ateliers de formation : rédaction d’une offre percutante, négociation de tarifs…  
  • Événements : encourager les échanges entre les membres de sa communauté ou de son réseau en général pour permettre le partage de bonnes pratiques et d’expériences, ou la constitution d’équipes pluridisciplinaires pour répondre à des appels d’offres… 
Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références