Portage salarial juriste

Un juriste consultant peut se spécialiser dans différents domaines du droit, dont le droit des affaires et le droit social. Ses services sont proposés à des clients privés et professionnels. Il peut aussi travailler dans l’administration. En moyenne, le juriste consultant gagne 26 000 à 70 000 euros bruts par an.

Les compétences d’un juriste consultant sont très sollicitées dans le monde des affaires. Ce professionnel fournit un accompagnement précieux aux organisations qui souhaitent mieux cerner leur situation. Son intervention permet aussi d’apporter des réponses adaptées aux problématiques légales et réglementaires du client. Outre les collectivités, les grands groupes, les PME, et les associations, les particuliers peuvent aussi faire appel aux services d’un juriste consultant. Cet article présente les spécificités de ce métier. Le niveau d’études requis et la question de juriste consultant salaire seront également abordés. Les jeunes diplômés et les personnes en reconversion peuvent ainsi reconsidérer leur choix de carrière.

Qu’est-ce qu’un consultant juriste ?

Un juriste consultant est un professionnel qui pratique le droit. Ses services impliquent la mobilisation de ses connaissances juridiques. Il peut assurer des missions diversifiées en fonction de l’organisme pour lequel il travaille. L’Etat tout comme les institutions privées peuvent demander son intervention. Ses tâches consistent à :

  • Rédiger des contrats, des consultations juridiques, des mémoires contentieux ;
  • Représenter son client devant les instances juridictionnelles ;
  • Conseiller son client sur ses affaires juridictionnelles ;
  • Informer le public sur les changements de lois et autres informations juridiques ;
  • Mettre à jour ses connaissances sur l’état du droit.

Pour exercer ce métier, le professionnel peut travailler dans un bureau ou être en constant déplacement. Il doit travailler sa capacité de rédaction mais également son éloquence. Pour prononcer la plaidoirie, par exemple, son argumentaire oral sera sollicité. La réactivité fait également partie des qualités requises pour ce métier.

Le consultant peut être salarié d’un cabinet juridique ou d’une entreprise. Travailler en tant qu’indépendant exerçant une profession libérale est également une possibilité. Dans ce cas, le juriste consultant doit respecter des réglementations strictes.

Quelle formation suivre pour devenir consultant juridique ?

Un professionnel doit au minimum posséder une maîtrise en droit pour travailler en tant que consultant juriste. Un niveau master 1 ou bac+4 est ainsi requis. Son cursus scolaire peut s’orienter vers :

  • Le droit de la propriété intellectuelle et industrielle ;
  • Le droit des affaires ;
  • Le droit international ;
  • Le droit social ;
  • Le droit et la gestion du patrimoine…

La spécialisation d’un consultant juriste dépend essentiellement des clients pour lesquels il offre ses services. Pour ceux qui travaillent dans l’administration, le domaine du droit public et administratif doit être privilégié. En effet, le professionnel peut être amené à intenter un recours hiérarchique ou à traiter des actes administratifs.

Les consultants qui souhaitent travailler pour les entreprises doivent généralement approfondir leurs connaissances en commerce ou en économie. Ils peuvent ainsi mieux répondre aux exigences du monde professionnel.

Il est possible pour les consultants juristes d’exercer en tant qu’avocats. La plaidoirie et la rédaction d’actes officiels peuvent ainsi leur être confiées. Pour ce faire, ils doivent suivre des études supplémentaires en vue d’obtenir le Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA).

Quel est le salaire d’un consultant juriste ?

Le salaire médian d’un juriste consultant est de 3 000 euros bruts par mois, soit 36 000 euros par an. Ceux qui débutent dans le métier gagnent généralement aux environs de 2 160 euros par mois. Le revenu des plus expérimentés peut pourtant excéder les 5 000 euros bruts. Le salaire des professionnels qui travaillent dans ce secteur est généralement compris entre 26 000 et 70 000 euros annuels.

La rémunération attribuée à un juriste consultant dépend aussi de la taille de l’entreprise qui l’engage. Ses compétences seront mieux valorisées en termes de salaire dans les grands groupes.

Pour un juriste consultant qui travaille en tant qu’indépendant, son revenu mensuel peut dépasser les 10 000 euros bruts mensuels. Le gain moyen est évalué à 5 570 par mois. De ces chiffres doivent pourtant être déduits les impôts et les différentes charges sociales.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références