Grille salaire consultant 

Grille salaire consultant 

Le métier de consultant fait partie des mieux rémunérés, surtout pour les jeunes diplômés en début de carrière. Ces derniers peuvent prétendre à un salaire de 50 000 euros annuels. Certains professionnels qui ont gravi les échelons touchent, quant à eux, plusieurs millions d’euros. Si le consultant décide de travailler en freelance, il peut gagner jusqu’à 1 010 euros/jour. On peut exercer sous différents statuts le métier de consultant dont le statut du portage salarial qui attire de plus en plus de freelances. 

Avec un monde professionnel en perpétuelle mutation, les consultants deviennent de plus en plus sollicités. Ils analysent une situation avec leur regard extérieur et permettent aux entreprises de réaliser une veille stratégique et concurrentielle efficace. Leur rôle de conseil apporte souvent des améliorations considérables au sein des organisations. Le nombre de travailleurs qui s’orientent vers la carrière de consultant continue alors de progresser. Outre la demande croissante, ce métier est en plein développement grâce aux conditions de travail intéressantes. Il permet de s’épanouir professionnellement, les résultats des efforts étant souvent tangibles. La rémunération augmente aussi l’attractivité de cette profession. Une grille salaire consultant est donc présentée ici. 

Quelle est la grille de salaire des consultants ?  

Le métier de consultant permet d’accéder à un salaire de 50 000 euros par an en étant un débutant. Cette somme, connaissant une progression rapide, peut doubler, tripler voire décupler en quelques années. Elle représente pourtant le double du salaire médian en France pour les jeunes diplômés titulaires d’un bac + 5. 

Grâce à ce salaire motivant, le métier de conseil fait partie des choix de carrière les plus convoités. Une étude de rémunération a pourtant été menée en 2020 en France. Elle précise que 58 % des cadres changent de poste après 5 ans. Le salaire faisant partie des facteurs de motivation, les cabinets font rapidement évoluer la rémunération des consultants qu’ils jugent compétents. 

Grille salariale des jeunes cadres, expérimentés ou seniors 

Si les juniors touchent un salaire aussi élevé, les consultants de niveau supérieur sont d’autant plus avantagés. Ils passent de consultant à sénior, de sénior à manager et de manager à principal ou Partner. Leur gain augmente de façon exponentielle au fur et à mesure qu’ils bénéficient de l’expérience. 

Pour ceux qui ont exercé le métier depuis 3 à 6 ans, le salaire dépasse largement les 100 000 euros par an. En fin de carrière, un consultant peut gagner jusqu’à 10 000 000 euros annuels. Cette somme varie pourtant d’un établissement à un autre en fonction du chiffre d’affaires généré par l’intervention du professionnel. 

Pour les jeunes cadres, le tarif journalier varie de 120 à 1 010 euros. Une expérience entre 2 et 7 ans permet au consultant de toucher en moyenne 442 euros par jour. 

Ceux qui détiennent plus de 7 ans d’expérience gagnent au moins 250 euros par jour. Les consultants les plus sollicités peuvent demander plus de 3 000 euros. À noter que leur gain varie en fonction des missions, mais également des villes où il exerce. À Paris, le taux médian est évalué à 801 euros. Les consultants à Bordeaux gagnent en moyenne 656 euros par jour, si ceux de Marseille touchent 625 euros. 

Grille salariale d’un consultant indépendant 

À la différence des salariés, un consultant qui travaille en tant qu’indépendant est rémunéré par taux journalier. Son tarif moyen est de 762 euros. Cette base concerne notamment les consultants en stratégies expérimentés qui sont en exercice. 

Ce barème dépend pourtant de l’expérience, un sénior pouvant gagner le triple voire plus de ce que touche un junior. Pour un consultant qui a exercé pendant moins de 2 ans, le taux médian est à 301 euros. Un débutant gagne généralement entre 120 et 610 euros par jour. 

Au revenu du consultant indépendant sont soumises des charges déductibles comme : 

  • Les frais de repas ; 
  • Les frais de formation ; 
  • La dotation aux amortissements du matériel utilisé ; 
  • Les cotisations sociales comme l’assurance maladie, etc. 

Pour déterminer le gain réel du consultant indépendant, il faut aussi tenir compte de son statut juridique. De cela dépendra son régime fiscal. En effet, différentes impositions peuvent être déduites de son salaire, comme la TVA ou l’impôt sur le revenu. 

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références