Consultant confirmé

Consultant confirmé

Le niveau professionnel d’un travailleur se résume en trois étapes. Les débutants sont qualifiés de juniors, puis les « confirmés » et les seniors. Pour être un consultant confirmé, il faut avoir réussi plusieurs années d’expériences. Ces dernières sont importantes parce que le travailleur doit être autonome dans la réalisation de ses tâches.

Dans le monde professionnel, les employés sont catégorisés suivant leur expérience sur un domaine. Par ailleurs, l’atteinte du niveau d’expert varie en fonction du poste tenu et du secteur. Un ingénieur nécessite plus de temps pour être qualifié de « confirmé » qu’un commercial. C’est un poste qui peut être exercé en tant qu’indépendant ou au sein d’une entreprise. Quant au salaire consultant confirmé, il varie selon le statut choisi. Les travailleurs à leur propre compte auront à fixer le tarif de leur prestation par eux-mêmes.

Il est également possible d’opter pour des statut comme le portage salarial. Ce statut permet d’allier la liberté de l’indépendance et la sécurité sociale et financière du salariat.

Quels critères qualifient le consultant au statut « confirmé » ?

Le statut de consultant confirmé est défini par une expérience moyenne de 3 à 4 années. Il est un travailleur indépendant dans ses missions.

Les cours théoriques sont toujours les points de base dans cette qualification même si l’expérience professionnelle est riche. D’ailleurs, les recruteurs se focalisent plutôt sur cette dernière que sur le cursus scolaire réalisé.

Toutefois, ce consultant a besoin d’une référence dans le cas où des obstacles importants surviendraient.

Sur le plan recrutement, il est conseillé d’élaborer le CV du consultant en une seule page. Cela permet au lecteur d’avoir une vision claire et cohérente. Ceux qui ont de florissantes expériences professionnelles peuvent tout de même dresser un CV de deux pages maximum.

Quant au contenu de cette présentation écrite, le consultant confirmé a le choix entre la méthode thématique et celle rétrochronologique. Il faut savoir mettre en valeur ses atouts en choisissant le procédé à adopter.

La solide expérience acquise à ce stade de la vie professionnelle est importante pour les recruteurs. En effet, un consultant confirmé s’adapte facilement car il maîtrise son domaine.

À quel salaire peut prétendre un consultant confirmé ?

Le salaire d’un consultant confirmé varie suivant l’expérience du travailleur. À une entrée en fonction, cette rémunération est d’environ 36 500 euros par an. Ceux qui ont plus d’expérience peuvent prétendre jusqu’à 55 000 euros annuels. La moyenne serait donc de 44 500 euros en une année. Cette somme est l’équivalent de 3 708 euros mensuels ou 22,82 euros par heure.

Généralement, le consultant confirmé ne perçoit pas de rémunération supplémentaire.

Pour le cas des travailleurs indépendants, ils sont libres de fixer le coût de leur prestation. Ce dernier dépend du niveau d’expertise du professionnel, de sa notoriété et du type de missions qui lui sont attribuées.

Un débutant perçoit entre 2 000 à 2 500 euros brut mensuels. Cependant, un consultant confirmé doit être expérimenté pour pouvoir exercer correctement ses fonctions.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
Label PEPS
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références