Consultant en assurance

Consultant en assurance

Un consultant en assurance intervient dans une entreprise pour analyser les besoins de cette dernière. Il leur recommande ensuite les solutions qui leur conviennent. La vente de produits d’assurance représente son principal objectif. Il gagne généralement 20 000 euros en début de carrière. Le barème de salaire augmente avec l’expérience, et les perspectives d’évolution de poste sont nombreuses.

L’assurance fait partie des secteurs qui intéressent de nombreux étudiants. Les formations pour les métiers y afférents sont d’ailleurs abondantes. Les écoles de commerce et les universités spécialisées en assurance proposent des cursus permettant d’intégrer rapidement le monde professionnel. Si les offres continuent à croître sur le marché du travail, c’est parce que la demande est aussi évolutive.

Les compagnies d’assurances recherchent régulièrement de nouveaux talents pour rejoindre leur équipe. Être consultant en assurance figure parmi les professions les plus demandées. Cet article s’adresse alors à ceux qui souhaitent exercer ce métier. Les spécificités du métier seront élucidées : missions, formations et consultant en assurance salaire.

Qu’est-ce qu’un consultant en assurance ?

Un consultant en assurance offre ses conseils à une entreprise. Grâce à un regard extérieur apporté à la situation, il peut émettre des recommandations précises et pertinentes. Une organisation le sollicite pour l’optimisation de sa performance. Le consultant, quant à lui, cherche en parallèle à proposer ses produits d’assurance. Il travaille soit pour le compte d’un cabinet de conseils, soit directement pour une compagnie d’assurance.

Pour la réalisation d’une mission auprès d’un client, le consultant en assurance commence par établir un diagnostic. Il détermine ensuite les solutions en assurance à mettre en place en fonction des besoins identifiés. Depuis la formulation du projet, en passant par la mise en œuvre, jusqu’au suivi, son intervention sera requise.

Les domaines de compétence du consultant en assurance couvrent des aspects managériaux, opérationnels stratégiques et organisationnels. Il peut également être sollicité pour le pilotage de changement et l’analyse du marché. La grande adaptabilité et la polyvalence font donc partie des qualités requises pour exercer ce métier.

Comment devenir consultant en assurance ?

Pour travailler en tant que consultant en assurance, une formation de 2 ans minimum après le Bac est requise. Un BTS, une licence ou un DUT en commerce, assurance ou finance peuvent donc être obtenus. En voici quelques exemples :

  • BTS assurance ;
  • BTS Négociation et digitalisation de la relation client ;
  • BTS Banque-Conseiller de clientèle ;
  • BTS Management commercial opérationnel ;
  • BTS Banque-Conseiller de clientèle ;
  • DUT assurance et technique de commercialisation ;
  • Diplôme supérieur en marketing, commerce et gestion ;
  • Licence en économie ;
  • Licence pro mention assurance, banque, finance, spécialisation chargé de clientèle ou supports opérationnels…

Les recruteurs privilégient les sortants qui ont suivi une formation en alternance à ceux en formation initiale. Pour évoluer plus rapidement dans le métier, poursuivre jusqu’à un niveau de bac + 5 est aussi recommandé. Cela permet d’élargir les possibilités pour le choix de carrière. Obtenir un master Banque-Assurances en finance ou en droits des assurances est donc plus judicieux.

Quel est le salaire d’un consultant en assurance ?

Le métier de consultant en assurance est surtout prisé par les jeunes diplômés. Il permet aux sortants en début de carrière d’acquérir une première expérience. L’âge médian s’évalue pour la profession s’évalue à 27 ans. En effet, le secteur dans lequel ces consultants travaillent leur permet d’évoluer rapidement vers d’autres postes.

Pour leur début, les consultants touchent en moyenne 20 000 bruts par an, soit 1 666 euros par mois. Si certains cabinets et des compagnies d’assurance optent pour une rémunération fixe, la plupart choisissent les systèmes de commissions. Le revenu des consultants dépend donc partiellement ou totalement des résultats obtenus. Avec quelques années d’expérience, ces professionnels peuvent s’attendre à une rémunération plus intéressante :

  • 21 % de ces professionnels gagnent moins de 24 000 euros ;
  • 49 % touchent entre 24 000 et 36 000 euros ;
  • 30,2 % sont rémunérés à plus de 36 000 euros.

Le salaire maximum rencontré pour ce métier est estimé à 60 000 euros bruts. Ces chiffres incluent les primes de performance.

Certains métiers dans le domaine de l’assurance sont éligibles au portage salarial. C’est le cas de consultants en assurance. Le portage salarial apporte la sécurité du salariat et la liberté d’entreprendre et confère de nombreux avantages.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références