Assistant administratif

Administratif

Le poste d’assistant administratif requiert une grande polyvalence. Une expertise en ressources humaines, logistique, comptabilité et autres domaines est nécessaire. Lors de ses débuts, un assistant administratif gagne en moyenne 18 000 euros brut par an. Cette somme peut pourtant varier en fonction de plusieurs facteurs. Le secteur d’activité de l’entreprise, l’expérience, les spécialisations en font partie.

Devenir assistant administratif requiert des compétences techniques précises. Ceux qui occupent ce poste passent généralement par une formation en secrétariat, comme le BTS support à l’action managériale. Pour réussir les missions confiées, une aisance dans la rédaction et le relationnel est aussi requise. Les activités à la charge de l’assistant administratif peuvent d’ailleurs être très diversifiées. La logistique, la gestion des ressources humaines et la comptabilité en sont les exemples courants. Tel est aussi le cas des perspectives d’évolution. Avec quelques années d’expérience, un assistant administratif a la possibilité d’occuper un poste avec plus de responsabilités. S’intéresser à l’assistant administratif salaire s’avère donc intéressant.

Définition du métier d’assistant administratif

Au quotidien, un assistant administratif veille au bon déroulement des activités de l’entreprise. Ses fonctions impliquent une collaboration étroite avec différentes équipes, dont les responsables et les chefs de service. Son intitulé de poste est souvent assimilé au métier de secrétaire. Ce sont pourtant des postes différents, les tâches administratives ne faisant pas partie des missions de ce dernier.

Pour répondre aux exigences de la profession d’assistant administratif, certaines formations sont à privilégier. Obtenir un BTS assistant de gestion ou un bac pro gestion administration permettent, par exemple, d’accéder à ce poste.

Les attributions d’un assistant administratif varient en fonction du secteur dans lequel son entreprise travaille. Les tâches qui lui sont assignées dépendent aussi de son embaucheur. Il s’agit donc d’un métier où la polyvalence est de mise. Entre autres, l’assistant administratif s’occupe :

  • Des opérations comptables courantes ;
  • Du suivi du personnel ;
  • Du suivi des stocks et du matériel de travail ;
  • De la réception des appels téléphoniques ;
  • De l’accueil des partenaires et des différentes parties prenantes ;
  • De la rédaction et de la réception des courriers ;
  • De la gestion des factures ;
  • Des opérations de saisies ;
  • Du classement et du suivi des dossiers administratifs ;
  • Des traitements de données, etc.

Lors des évènements ponctuels en interne, l’organisation peut être confiée à l’assistant administratif. Il s’occupera des diverses présentations. La conduite des réunions et la rédaction des comptes rendus font aussi partie de ses tâches. Dans les grandes firmes, un assistant administratif peut diriger une équipe. Il peut être promu au poste d’assistant de direction ou assistant comptable, en fonction de l’organisation en interne. Aussi, des entreprises permettent aux assistants administratifs de travailler en tant qu’indépendants.

Quel est le salaire d’un assistant administratif ?

Le salaire que touche un assistant administratif est notamment fixé selon son expérience. À ses débuts, il peut prétendre dans les 18 000 euros bruts par an. Son revenu peut dépasser les 30 000 euros bruts lorsque ses compétences sont confirmées. Le poste d’assistant administratif permet d’ailleurs plusieurs possibilités d’évolution de carrière. Leur salaire peut alors devenir plus avantageux après qu’il ait fait ses preuves.

Les spécialisations représentent aussi des facteurs qui influencent le salaire. Les compétences linguistiques en font partie. Pour les assistants juniors bilingues, par exemple, la rémunération peut aller jusqu’à 25 000 euros brut. Une spécialisation en comptabilité peut améliorer ce barème, augmentant la fourchette entre 24 000 et 28 000 euros bruts. Pour ceux ayant suivi des études en droit, un salaire de 28 000 euros en début de carrière peut être escompté.

Le salaire peut également dépendre de l’employeur et de son secteur d’activité. Il faut aussi tenir compte de l’ancienneté et de l’envergure des missions confiées à l’employé.

S’il travaille dans le secteur public, un assistant administratif doit prévoir un revenu moins avantageux que dans le privé. Cela dépend toutefois de son lieu de travail et de ses compétences spécifiques. En effet, un assistant administratif touche plus de salaire s’il travaille dans un ministère que dans une commune.

Outre le salaire en soi, un assistant administratif a la possibilité d’optimiser sa rémunération mensuelle. Une épargne salariale sert, par exemple, de complément de revenus. Certaines entreprises accordent aussi des primes en fonction de la performance de l’employé.

Il est possible d’opter pour le statut du portage salarial pour exercer en tant qu’assistant administratif. Ce statut apporte la sérénité aux consultants indépendants car il est à mi-chemin entre la liberté d’indépendance et la sécurité salariat. Les assistants administratifs en portage salarial se concentre uniquement sur leur expertise, la société de portage salarial s’occupe de la totalité de leur activité.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références