Portage salarial Asie

Portage salarial Asie

La cadre et le mode de vie des pays asiatiques intéressent un nombre croissant de Français qui souhaitent s’y installer pour lancer une activité professionnelle. Toutefois, la culture, la langue, les règles spécifiques et les démarches administratives complexes doivent être prises en compte. Le portage salarial représente une solution pour remédier aux difficultés de ce marché.

Le portage salarial dans l’Asie

Le portage salarial est en pleine croissance en Asie, offrant une porte d’entrée dans ces pays réputés pour être conservateurs.

Les actifs plébiscitent ce statut qui les laisse très libres dans le choix de leurs missions et leur organisation personnelle. De plus, une multitude d’opportunités s’ouvre aux personnes qui possèdent une expertise pointue, leur permettant d’être mieux rémunérées.

Pour les entreprises, le portage salarial est une alternative simple et efficace pour s’implanter en Asie. En effet, les conditions sont strictes, entre le visa de travail, le permis de résidence, l’invitation des pays, etc., l’objectif pour les autorités étant de renforcer le contrôle des entrées. Outre la complexité des démarches, les coûts sont élevés et la création d’une structure peut prendre plusieurs mois.

Le portage salarial permet de trouver des professionnels et constituer une équipe. Une société spécialisée dans ce domaine établit les contrats avec les travailleurs et les entreprises clientes et gère cette main-d’œuvre : déclarations sociale et fiscale, versement des cotisations, paiement des salaires…

C’est une solution pratique et économique pour tester un projet sur le marché asiatique et évaluer son potentiel sans attendre trop longtemps et faire des investissements importants avec des charges financières lourdes.

Les pays asiatiques et les secteurs qui recrutent

Il n’est pas facile de s’expatrier en Asie, sauf pour les actifs qui possèdent des compétences spécifiques, rares sur le marché local.

  • Le Vietnam, principalement à Hô Chi Minh et à Hanoi : l’hôtellerie, le tourisme, les finances, la haute technologie, l’export d’artisanat.
  • Les Philippines, pays à la forte croissance économique et ayant une population très jeune : la communication, l’informatique et le digital, le luxe, l’agriculture, le tourisme, l’industrie minière, l’outsourcing.
  • Singapour, qui offre un environnement politique et économique stable, ainsi qu’un cadre agréable : la finance, la banque, l’exportation, le transport de marchandises, les télécommunications, la gastronomie, l’électronique.
  • Le Cambodge (à Siem Reap dans le nord,) et à Phnom Penh, la capitale, dans le sud, pour les professionnels de la construction et le tourisme.
  • Taiwan : éducation (poste de répétiteur au sein des instituts de langues rattachés aux établissements universitaires), programme Vacances-travail (PVT) pour les jeunes de moins de 30 ans.
  • La Malaisie, où sont implantés quelques grands groupes tricolores comme Peugeot, Lafarge,  Technip, GDF Suez, Griset, Joubert.
  • La Thaïlande, à Bangkok, Phuket, Pattaya, Koh Samui, Chiang Mai, Koh Lanta. 
  • L’Indonésie à Java, Bali et Jakarta : le tourisme, les restaurants de luxe ou au sein des entreprises françaises implantées sur l’archipel : Accor, Air Liquide, BNP Paribas, Bouygues, Danone, LCL, Société Générale, Total.
  • Le Laos : la sidérurgie, le textile, les services, l’enseignement des langues étrangères, les ONG, les ambassades, les Nations Unies.

Quel que soit le pays d’Asie ciblé, des formalités doivent être remplies pour obtenir le visa ou le permis de travail. Parfois, le parrainage d’un employeur est obligatoire, sinon une promesse d’embauche facilite le montage d’un dossier avant de partir.

Par ailleurs, la maîtrise de l’anglais est indispensable, en plus du français, et idéalement complétée par des langues locales. La plupart des États prélèvent des cotisations sociales sur les salaires des travailleurs, notamment pour l’assurance maladie et la retraite.

Les meilleures sources pour trouver un poste sont : les Chambres de commerce, les agences de recrutement, les ministères du Travail, les plateformes d’annonces en ligne…

Solliciter l’aide de Pôle Emploi

L’agence pour l’emploi peut assister les Français désireux de partir travailler dans un pays asiatique avec qui l’Hexagone a signé un accord. En effet, de nombreuses PME implantées en Asie ne parviennent pas à trouver la main-d’œuvre dont elles ont besoin sur place.

Les secteurs qui recrutent affichant la plus forte demande sont l’énergie, le BTP, la santé et les nouvelles technologies.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références