Portage salarial Canada

Ces dernières décennies, le Canada est considéré comme l’un des nouveaux eldorados pour travailler. Les opportunités professionnelles n’y manquent pas et les offres abondent dans de nombreux secteurs d’activité. Ceux qui souhaitent rester autonomes dans l’exercice de leur métier au Canada peuvent par ailleurs opter pour le portage salarial si leur domaine de spécialité est compatible avec ce mode d’organisation.

Devenir salarié porté au Canada

Pourquoi et comment travailler au Canada ?

Pourquoi choisir le Canada ?

Le Canada a gagné en popularité auprès des personnes qui souhaitent partir travailler à l’étranger au cours de ces dernières décennies.

Le pays est réputé pour son accueil et sa tolérance envers les étrangers, et ce, peu importe leur origine, leur orientation sexuelle, leur religion, leur style vestimentaire ou leur mode de vie.
Chacun pourra trouver sa place au sein de la société, l’intégration se faisant en principe assez facilement.
Par ailleurs, le Canada fait partie des pays où fait bon vivre. Il possède un cadre de vie agréable. Le vieux (notamment son héritage historique) et le moderne y cohabitent en toute tranquillité dans les grandes agglomérations et forment un mélange hétéroclite qui ne manque pas de charme.
Sa culture est riche et de nombreux événements et festivals en tous genres y sont organisés tout au long de l’année.

En outre, sa nature encore préservée offre de nombreuses possibilités d’activités de loisirs et de découvertes en plein air, dans les grands espaces du Nord ou aux abords du fleuve Saint-Laurent.

Comment travailler au Canada ?

Pour les Français, le Canada représente une terre d’opportunités professionnelles. Pratiquement toutes les provinces offrent des possibilités d’embauche dans de nombreux domaines.

Venir travailler au Canada n’est d’ailleurs pas si difficile. Le marché de l’emploi est encore vaste et les lois qui régissent le travail dans le pays est particulièrement souple, même pour les expatriés.
En principe, le visa n’est pas obligatoire. Un permis de travail suffit pour venir y travailler (il est indispensable pour répondre aux offres d’emploi) et s’y installer.

Cependant, certaines catégories de professionnels n’auront pas besoin de permis de travail pour exercer au Canada notamment :

  • Les visiteurs commerciaux ;
  • Les représentants de gouvernements étrangers, les membres de leur famille ainsi que les employés des gouvernements étrangers ;
  • Le personnel militaire ;
  • Les inspecteurs de l’aviation civile ;
  • Les travailleurs sur les campus ;
  • Les artistes du show-biz ;
  • Les athlètes et les membres d’équipes sportives ;
  • Les travailleurs des médias (correspondants de presse, journalistes, etc.) ;
  • Les conférenciers ;
  • Les organisateurs de congrès ;
  • Les religieux ;
  • Les juges, arbitres et officiels chargés de fonctions similaires ;
  • Les chargés d’examens et d’évaluation ;
  • Les témoins experts et les enquêteurs (y compris les enquêteurs sur les accidents et incidents aériens) ;
  • Les étudiants en soin de santé ;
  • Les membres d’équipage des compagnies aériennes ;
  • Les travailleurs spécialisés avec contrat à court terme ;
  • Les travailleurs dans les services d’urgence.

Certains métiers sont cependant soumis à conditions et il est fortement recommandé de bien vous renseigner sur les éventuelles restrictions concernant votre profession.
Par ailleurs, il se peut aussi que vous ayez besoin d’un visa de résidence temporaire pour travailler temporairement au Canada.

Pour ceux dont la profession impose un permis de travail, deux sortes de permis de travail sont disponibles :

  • Le permis de travail ouvert qui permet de travailler pour n’importe quel employeur ;
  • Le permis de travail lié à un employeur spécifique. Dans ce cas, votre permis de travail devra spécifier le nom de votre employeur, le lieu de travail et la durée de votre collaboration.

Zoom sur le marché de l’emploi canadien

Le marché de l’emploi canadien est aussi varié que vaste, et affiche une croissance soutenue. Grâce au dynamisme et à la prospérité de son économie, tous les secteurs d’activité embauchent régulièrement : des métiers agricoles aux travaux de bureaux en passant par les activités industrielles, les commerces et les services en tous genres. Les statistiques officielles font état de plus d’un million de postes à pourvoir sur l’ensemble du territoire.

À noter que chaque localité peut avoir une spécialité particulière, comme les finances à Toronto, l’entrepreneuriat (les start-ups notamment) et les énergies propres à Vancouver. Au Québec, le choix est large puisqu’on y trouve pratiquement de tout.

Par ailleurs, les innovations technologiques ainsi que les changements dans les besoins des entreprises et des consommateurs ont conduit à un bouleversement dans le marché du travail canadien, avec l’apparition de nouveaux métiers dans les secteurs en pleine expansion, notamment dans les domaines de la technique et des technologies comme l’informatique et l’intelligence artificielle.

D’après le Système de Projection des Professions du Canada (SPPC), les prochaines années verront une hausse significative de besoin en main-d’œuvre qualifiée dans ces filières.

Quoi qu’il en soit, les principaux pourvoyeurs d’emploi au Canada restent :

  • Le domaine de la santé ;
  • L’enseignement et les services sociaux ;
  • L’aérospatial ;
  • Les sciences naturelles et appliquées ;
  • Les technologies de l’information ;
  • Le commerce, la vente et le marketing ;
  • L’administration ;
  • L’hôtellerie et la restauration ;
  • L’agriculture ;
  • Le transport et la logistique.

Évoluer en tant que salarié porté au Canada

Les possibilités de se lancer en tant que salarié porté au Canada sont nombreuses compte tenu des opportunités présentes sur le territoire pour ceux dont l’activité est compatible avec ce mode d’organisation.

Il est utile de préciser que le portage salarial fait partie des solutions les plus intéressantes pour démarrer une activité et tester la viabilité de son projet avant de se lancer dans la création d’une entreprise.

Pour rappel, le portage salarial permet à un travailleur d’exercer son métier en toute indépendance (il choisit ses clients, fixe ses tarifs, organise son planning et ses congés, etc. comme bon lui semble).

Il profite d’une couverture sociale et des avantages liés au salariat classique. De plus, il n’a pas à s’occuper des démarches administratives, juridiques, fiscales et comptables relatives à son activité. La société de portage s’en charge à sa place.

Les salariés portés, y compris les expatriés, s’acquitteront de leurs taxes et impôts au Canada, suivant les réglementations fiscales applicables à leur secteur d’activité et leur profession qui régissent le pays et la province où ils ont choisi de s’installer et d’exercer leur métier.

Ils profiteront en outre des dispositifs d’assurance santé locaux et des avantages du salarié, comme la retraite, les allocations chômage, les congés parentaux, etc.
Pour finir, il faut savoir que le portage salarial connait un engouement grandissant au Canada. Les entreprises canadiennes sont ainsi de plus en plus nombreuses à collaborer avec des salariés portés en consultance pour bénéficier d’une expertise externe dans des domaines divers.

Certaines structures œuvrant à l’international préfèrent recourir à des salariés portés installés au Canada plutôt que de fonder une filiale sur place.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
Label PEPS
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références