Consultant RH indépendant 

Salaire consultant RH indépendant

Travaillant à son compte, un consultant RH indépendant recherche lui-même ses clients. Pour ce faire, il doit créer un réseau et interagir avec les autres professionnels exerçant dans le domaine des RH. Son salaire dépend notamment du Taux Journalier Moyen fixé en amont. Le gain quotidien varie généralement de 400 à 1 000 euros pour un consultant RH indépendant.

Un consultant indépendant RH est un intervenant externe que les entreprises sollicitent. Il propose ses services dans le domaine de la gestion des ressources humaines (GRH). Assurant un rôle de conseil, ce professionnel commence par un diagnostic du capital humain de son client. Il procède à une collecte et une analyse de données pour déterminer les besoins et les écarts et suggère des solutions. Le suivi de la mise en œuvre des recommandations qu’il a émises fait aussi partie intégrante de ses missions. Dans cet article, les moyens d’accéder au métier et le salaire consultant RH indépendant seront approfondis.

Comment devenir consultant RH indépendant ?

Un diplôme en ressources humaines représente une condition exigée pour accéder au métier. Toutefois, pour devenir consultant RH indépendant, suivre des formations supplémentaires est recommandé. Le professionnel devrait approfondir ses connaissances en commerce, en comptabilité, en sciences sociales, etc. Son domaine de compétences deviendra alors plus élargi.

Avant de débuter en tant que consultant, il faut étudier le marché et ainsi identifier le profil des clients cibles. Le consultant peut ainsi formuler des offres adaptées aux besoins de ces derniers. À titre d’exemple, une expertise en recrutement sera plus sollicitée dans les zones où les start-ups sont concentrées.

Pour que l’activité d’un consultant RH indépendant puisse bien démarrer, il doit construire un réseau solide. Ses services sont d’ailleurs proposés dans un marché très concurrentiel. Afin de trouver sa première mission, il peut jouer sur ses relations et contacter les personnes qui peuvent le recommander. Peaufiner son profil sur les réseaux sociaux professionnels est aussi conseillé. Il doit aussi participer aux rencontres avec d’autres acteurs en ressources humaines.

Pour le lancement officiel de son activité, le consultant commence par les procédures de création de société. Des démarches administratives doivent être effectuées en parallèle avec l’achat de divers équipements. Il est possible pour le travailleur indépendant de compter sur quelques aides financières, comme l’ACRE.

Se faire conseiller par un professionnel dans l’accompagnement des consultants peut aussi aider dans ce métier. Plusieurs cabinets d’experts dédient leurs services aux consultants à la recherche d’un accompagnement dans leur comptabilité.

Quel est le salaire d’un consultant RH indépendant ?

En début de carrière, la définition du tarif pour ses prestations est souvent difficile pour un consultant RH indépendant. Dorénavant, le professionnel évalue lui-même l’appréciabilité de son intervention. Il peut adopter le système de Taux Journalier Moyen (TJM) pour la facturation des clients. Cette somme fait référence à son gain quotidien pour la réalisation d’une mission quelconque. La tarification peut aussi être forfaitaire. Le consultant indépendant détermine en amont la durée qu’il lui faut pour atteindre l’objectif du client. Il multipliera alors le TJM par le nombre de jours estimé.

Lors de la fixation de prix, il est courant de commettre des erreurs qui seront ensuite difficiles à rattraper. Pour faciliter la recherche de la première mission, des consultants juniors fixent des tarifs trop bas. Il s’agit pourtant d’une manière de déprécier la valeur de leurs compétences et des apports fournis aux clients. Certains travailleurs indépendants négligent aussi leurs charges dans la définition de leur frais de prestation. Il faut pourtant considérer l’amortissement des investissements et les différentes cotisations sociales.

Se référer au tarif pratiqué par ses pairs peut aider le professionnel pour l’évaluation de sa rémunération. Ceux qui ont moins de 5 ans d’expérience facturent entre 400 et 500 euros pour un tarif journalier moyen. Les séniors peuvent, quant à eux, exiger un TJM jusqu’à 1 000 euros.

Il est possible d’exercer cette activité en portage salarial. Ce statut permet de conserver la sécurité du salarial à la liberté d’entreprendre.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références