Consultant Salesforce

Consultant Salesforce

Un consultant salesforce intervient pour une durée déterminée auprès d’une organisation concernant un projet de relation client. Il peut être rémunéré par jour ou par mois. Pour les travailleurs en freelance, le taux journalier varie de 300 à 900 euros. Les salariés, quant à eux, gagnent entre 2 500 et 4 500 euros bruts mensuels.

Les entreprises sont conscientes de l’importance d’une bonne relation client dans le développement de leur chiffre d’affaires. Elles cherchent alors à rester compétitives en adoptant le salesforce. Ce terme anglo-saxon fait référence aux outils informatiques relatifs à la gestion de la relation client ou CRM. En effet, disposer d’une bonne plateforme leur permet de réduire le temps dédié aux tâches répétitives et chronophages. Elles peuvent ainsi affecter le personnel à des missions plus importantes. Pour la mise en place d’un nouveau projet CRM, il est aujourd’hui courant de faire appel à un consultant. Les lignes suivantes apportent alors plus de détails sur ce métier et sur le consultant salesforce salaire.

Qu’est-ce qu’un consultant salesforce ?

Un consultant salesforce intervient d’amont en aval dans la réalisation d’un projet relatif à la gestion de la relation client. Il peut travailler pour un grand groupe, un cabinet de conseil expert en solutions informatiques, une société de service numérique, … Différentes organisations le sollicitent pour optimiser leurs échanges avec les prospects et consommateurs. Le consultant peut d’ailleurs intervenir pour différentes situations :

  • Démarche de fidélisation ;
  • Amélioration du processus de vente ;
  • Automatisation des interactions avec les clients, etc.

Le consultant salesforce cherche à cerner les attentes de sa clientèle. Il procède à une collecte et une analyse de données qui aboutira à la rédaction des cahiers des charges. Les objectifs fixés par le client sont ainsi traduits en solutions via des logiciels et autres outils Salesforce.

Les tâches du consultant se poursuivent dans le développement du nouveau projet. Il assure le paramétrage des nouveaux outils et prodigue une formation aux utilisateurs. Pour mener à bien les missions confiées, la polyvalence et l’adaptabilité d’un consultant salesforce sont de mise.

Comment devenir consultant salesforce ?

Les recruteurs privilégient les candidats ayant un Bac+5 minimum pour le métier de consultant salesforce. Pour faciliter l’accès à cette profession, diverses formations permettant d’obtenir le diplôme d’ingénieur ou de Master 2 peuvent être choisies :

  • Un master en management des systèmes d’information en réseaux (MSIR) ;
  • Un master professionnel spécialisé en Relation client et Marketing ;
  • Un ingéniorat en informatique ou en développement, etc.

Un consultant salesforce doit aussi détenir des compétences en développement web. La rigueur, le relationnel et le sens de l’innovation l’aideront dans son travail.

Suivre des études sur le salesforce peut aussi être envisagé pour les professionnels en reconversion. Des centres de formation en dispensent pour les accompagner dans leur processus de réorientation.

Après quelques années de travail comme consultant salesforce, un professionnel peut diriger une équipe. Suivre des formations spécifiques lui permettra aussi d’accéder à un poste plus avantageux.

Quel est le salaire d’un consultant salesforce ?

La rémunération d’un consultant salesforce dépend de son expérience. Le salaire des professionnels les plus expérimentés représente presque le double de celui d’un débutant. La somme touchée dépend aussi du type de contrat. Si le consultant salesforce signe un CDI ou un CDD, un salaire mensuel lui sera versé. Son revenu est donc plus ou moins régulier. Si le professionnel travaille en tant qu’indépendant, son salaire dépend du taux journalier défini avec le client.

Pour un junior bénéficiant du statut de salarié, le salaire annuel est compris entre 30 000 et 38 000 euros. Son gain journalier, s’il est en freelance, s’élève généralement à 480 euros.

S’il travaille en CDI ou en CDD, la rémunération moyenne d’un consultant salesforce confirmé atteint les 46 000 euros annuels. Cette somme peut dépasser les 54 000 euros pour les séniors en fin de carrière.

Pour les freelances, le taux journalier minimal est à 300 euros, si le taux maximal va au-delà de 900 euros.

Il est possible d’opter pour le portage salarial afin de s’assurer une sécurité financière et également pour se décharger de la partie administrative, comptable et juridique de son activité.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
Label PEPS
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références