Portage salarial Vincennes

Portage salarial à VincennesLes nombreuses sociétés de portage salarial présentes à Vincennes et dans toute la région accompagnent les consultants indépendants dans le développement de leur activité et leur offrent une sécurité appréciable. Quels sont les avantages de cette forme d’emploi ? Comment décrocher ses premières missions et choisir une entreprise porteuse fiable ?

Pourquoi travailler en portage salarial à Vincennes ?

Entre 2013 et 2020, le portage salarial a enregistré une progression supérieure à 300 %, soit un taux de croissance de l’ordre de 20 % par an. L’an dernier, ce marché pesait 1,3 milliard d’euros et la crise sanitaire a accéléré son essor.

Les profils des consultants portés sont très variés. Ils sont majoritairement (62 %) des hommes et la moyenne d’âge est de 41 ans. 55 % d’entre eux se répartissent équitablement entre les trentenaires et les quarantenaires. 38 % des actifs qui choisissent cette forme d’emploi sont cadres et 57 % travaillent en CDI. Les salariés portés sont plutôt fidèles à la société de portage puisque 52 % d’entre eux affichent entre 1 à 3 ans d’ancienneté.

Le portage salarial est idéal pour tester un projet professionnel avec un risque moindre, acquérir de l’expérience, gagner sa liberté ou compléter ses revenus. La formule est particulièrement adaptée aux métiers de l’informatique et du digital, mais également le coaching, la formation, le marketing et la communication. En revanche, les professions réglementées (architectes, avocats, notaires, commissaires aux comptes) ne peuvent être exercées sous le statut de salarié porté.

Plusieurs sociétés de portage salarial existent dans les environs de Vincennes et s’ouvrent à la plupart des secteurs d’activité. Jeunes diplômés, salariés expérimentés, indépendants, retraités… peuvent entrer en contact avec leurs équipes pour obtenir des conseils personnalisés.

Comment trouver des missions de portage salarial à Vincennes ?

Avant de se lancer dans le portage salarial, il faut commencer par élaborer une offre claire. Il s’agit d’identifier un besoin ou une problématique dans son domaine d’expertise et de définir comment y répondre. Le consultant doit ainsi lister ses compétences et les traduire en valeur ajoutée pour les clients visés. Sur cette base, il présente ses prestations et fixe ses tarifs.

Le prochain défi consiste à trouver des missions et la responsabilité de la prospection incombe au salarié porté.

Soigner sa présence en ligne

Pour être visible des prospects, il est essentiel d’être visible sur Internet et sur les réseaux sociaux (notamment LinkedIn) pour mettre en avant son expertise. On parle de « personal branding ». Il ne suffit pas de publier son CV ou un portfolio, les réactions aux publications des membres du réseau, la participation aux discussions et les posts d’articles sont autant de moyens de gagner en crédibilité et en légitimité.

Mobiliser son réseau professionnel

Pour trouver ses premières missions en freelance, solliciter ses contacts professionnels. Ces personnes connaissent déjà le consultant, ses qualités et sa façon de travailler. S’ils n’ont pas besoin eux-mêmes de ses services, ils sont les plus à même de le recommander aux membres de leur propre réseau. Anciens collègues, anciens clients ou fournisseurs des entreprises au sein desquelles le consultant a travaillé (sans se lancer dans une concurrence déloyale), personnes rencontrées lors de salons, de séminaires, ancien encadreur de stage… C’est également l’occasion de demander des recommandations qui contribueront à rassurer ses futurs clients.

S’appuyer sur sa communauté de consultants

En signant un contrat avec une société de portage salarié, le travailleur accède à une communauté d’indépendants avec qui échanger des conseils, des bonnes pratiques et des opportunités de business. En plus des discussions en ligne, il est important de se rendre aux événements physiques pour augmenter ses chances de décrocher des missions. Il est également possible de s’associer pour traiter de gros projets, et tout spécialement pour répondre à des appels d’offres.

S’inscrire sur les plateformes spécialisées

Il existe des plateformes de freelancing qui mettent en relation des entreprises ayant des besoins de compétences et des indépendants à la recherche de missions. Il suffit de s’inscrire et de postuler pour les offres publiées. Il n’est pas rare que les clients s’adressent directement au consultant dont le profil correspond parfaitement à leurs attentes.

Profiter de la notoriété de la société de portage

De nombreuses sociétés de portage disposent de leur propre espace de diffusion des demandes des entreprises partenaires, leur évitant de multiplier les candidatures. De plus, la notoriété et la visibilité de l’entreprise profitent aux salariés portés et son équipe accompagne ces derniers dans le développement de leur activité.

Participer à des événements professionnels

Pour étoffer son réseau avec des prospects et de potentiels partenaires de mission, les rendez-vous networking, salons professionnels et autres moments de rencontres physiques ou virtuelles sont incontournables.

Devenir apporteur d’affaires

Enfin, les salariés qui dénichent des missions qu’ils ne peuvent pas réaliser, faute de disponibilité ou parce qu’elles n’entrent pas dans le champ de leurs compétences peuvent les proposer à d’autres membres de la communauté. Cet apporteur d’affaires est rémunéré par une commission sur chaque offre.

Comment choisir sa société de portage salarial pour travailler en portage salarial à Vincennes ?

La multiplicité des entreprises de portage salarial à Vincennes et dans le reste de la région impose un choix réfléchi, car les revenus du consultant, son succès dans l’activité sur le long terme dépendent en partie du porteur.

Les frais prélevés

Il est important de connaître tous les éléments qui impactent ses revenus lors de la sélection d’une entreprise de portage salarial.

En contrepartie de ses services, la société prélève des frais de gestion sur le chiffre d’affaires hors taxes de chaque consultant. Leur taux est généralement compris entre 5 % et 10 %, mais dégressif en fonction de l’expertise et de l’ancienneté du salarié.

Attention, des frais de gestion faibles cachent parfois de mauvaises surprises comme la refacturation de la cotisation pour l’assurance responsabilité civile professionnelle, sans oublier les frais annexes assortis des charges sociales et de l’impôt sur le revenu. À l’inverse, il est possible que la société de portage rembourse une partie des frais de fonctionnement des consultants non pris en charge par les clients comme les frais de mission. De même, certaines restituent aux salariés portés la TVA récupérée sur leurs frais professionnels.

Certaines entreprises de portage salarial prévoient des solutions permettant aux salariés portés d’optimiser leur rémunération nette. C’est le cas du plan d’épargne entreprise (PEE) et du plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO), deux dispositifs exonérés de charges sociales et d’impôt sur le revenu sur lesquels les consultants peuvent transférer une partie de leur salaire. Il y a aussi les tickets restaurant, ainsi que les chèques CESU ou vacances.

Sa bonne santé financière

La société de portage est chargée de facturer les honoraires des consultants aux entreprises clients et d’encaisser les paiements, puis de payer les prestataires. En attendant le règlement des clients, elle est tenue de verser chaque mois à chaque salarié porté le salaire minimal fixé par la convention collective du portage. Elle supporte à ce titre le risque de défaut de paiement dans une certaine mesure. Elle doit donc jouir d’une solide capacité financière pour offrir des conditions de sécurité optimales à sa communauté de consultants.

Sa cote sur le marché

Une société de portage ayant une certaine ancienneté et possédant de solides références et réputée pour la qualité des prestations de ses consultants a plus de chances de se voir proposer des missions. Ses salariés portés peuvent même avoir l’exclusivité des projets de certaines entreprises, ce qui leur évite de longues périodes d’inactivité et de gros efforts de prospection.

Son appartenance à un syndicat

L’affiliation à un syndicat tel que le PEPS (le syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial) permet à une entreprise porteuse de défendre au mieux ses propres intérêts, ainsi que celui de ses salariés portés et des clients.

Ses services complémentaires aux salariés portés

En plus de la gestion de l’aspect administratif, comptable, légal et fiscal, une bonne entreprise de portage se distingue par la qualité de l’accompagnement qu’elle fournit à ses salariés portés.

  • Conseils sur mesure pour développer leur activité ;
  • Aide pour l’élaboration d’une offre de service, le ciblage des clients, la fixation des tarifs, la réponse à des appels d’offres ;
  • Assistance juridique des consultants pendant leurs missions ;
  • Formations : négociation commerciale, développement de son réseau ;
  • Organisation d’événements professionnels réunissant les salariés portés et d’autres experts.
Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références