Comment fonctionne la cotisation à la retraite en portage salarial ?

Le portage salarial permet aux freelances de bénéficier de la même protection sociale que les salariés, en particulier pour les droits à la retraite. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la cotisation retraite en portage salarial.

Comment fonctionne le portage salarial pour les retraités ?

Le portage salarial est une forme de travail indépendant avec un statut de salarié mettant en action trois acteurs principaux : la société de portage salarial, le porté, et l’entreprise cliente. Tous les avantages d’un salarié sont conservés dans un système de portage salarial, car 40% des gains négociés avec l’entreprise cliente sont reversés à la société de portage pour les diverses cotisations et assurances de retraite et de chômage. De ce fait, pour ne pas stopper leur activité brutalement et pour continuer à mettre leur expérience au service de la société sans avoir à créer une entreprise individuelle, de plus en plus de seniors optent pour ce système. Ce dernier leur permet d’être actifs en tant qu’indépendants, tout en continuant à cotiser pour leur retraite.

Cotisation retraite et portage salarial

Un freelance en portage salarial signe un contrat de travail avec une société de portage. Il a donc les mêmes droits en matière de protection sociale qu’un salarié lambda. La société de portage salarial se charge en particulier de calculer et de prélever les cotisations de retraite sur le montant des prestations effectuées par le freelance porté. Ces cotisations sont versées aux caisses de retraite de base et complémentaire du régime général et permettent la validation de trimestres de retraite. Il faut savoir que le régime de retraite général est bien plus avantageux que celui des indépendants au RSI. Ces derniers ont tout intérêt à compléter leur retraite de base par une assurance retraite complémentaire. Le chiffre d’affaires nécessaire pour valider un trimestre de retraite est en effet bien plus important pour les freelances qui dépendent du RSI que pour ceux qui dépendent du régime général. La validation d’un trimestre de droit à la retraite ne dépend en effet pas du temps travaillé mais du chiffre d’affaires ou du revenu perçu. Pour valider des trimestres, il est nécessaire de percevoir un salaire représentant 150 fois le montant du Smic horaire brut dans l’année. En 2018, un freelance en portage salarial doit ainsi avoir une rémunération minimale de 1 482 € pour valider un trimestre de retraite. Plus un freelance en portage salarial a un chiffre d’affaires important, plus il aura une rémunération élevée et plus il validera de trimestres.

Les droits à la retraite des freelances en portage salarial

Même si un consultant indépendant en portage salarial ne peut pas, comme tout salarié, valider plus de 4 trimestres par an, le mode de calcul du nombre de trimestres nécessaires pour prendre sa retraite à taux plein est particulièrement avantageux. De même, le montant de la pension de retraite de base est calculé, pour un salarié comme un freelance en portage salarial, sur les 25 meilleures années de sa carrière, dans la limite du plafond de la sécurité sociale. Or, les freelance en portage salarial sont en grande majorité des cadres qualifiés et ont un haut niveau d’expertise. Leur rémunération est donc à la hauteur de leur niveau de qualification. Pour ces cadres confirmés, le portage salarial est donc très intéressant : il leur permet d’ouvrir des droits à la retraite et de s’assurer une bonne pension de retraite tout en leur permettant de garder une grande liberté pour gérer leur carrière à leur guise. De plus confier la gestion administrative de son activité d’indépendant à une société de portage salarial permet à un freelance de s ‘en affranchir et donc de garder plus de temps pour prospecter de nouveaux clients, bâtir de nouvelles offres de service ou pour sa vie personnelle.

Compléter ses droits à la retraite grâce au portage salarial

Simple à mettre en œuvre et très souple, le portage salarial est aussi idéal pour les cadres qui veulent compléter leurs droits à la retraite ou leurs retraites. Le portage salarial est ainsi plébiscité par nombre de cadres seniors ou retraités qui veulent acquérir les trimestres nécessaires pour avoir la retraite à taux plein ou compléter le niveau de leur pension de retraite. Le portage salarial permet en effet de se lancer dans une activité de travailleur indépendant facilement et rapidement, sans avoir à créer sa société et tout en gardant une continuité avec la protection sociale dont on a bénéficié en tant que salarié. En portage salarial, un freelance conserve également toute latitude pour choisir lui-même son temps de travail. Pour un cadre en fin de carrière au chômage, choisir le portage salarial est par exemple un bon moyen de compléter le nombre de trimestres qui lui manque pour atteindre l’âge légal de la retraite. Pour un retraité, choisir de continuer à travailler en étant consultant indépendant en portage salarial permet à la fois de compléter sa pension de retraite et de gérer en douceur la transition entre vie active et retraite.

Évolution du système à l’avantage des seniors

Le portage salarial tire sa popularité et son succès dans le fait qu’il donne de la liberté aux travailleurs. Il faut y ajouter l’assurance pour ces derniers d’avoir une paie chaque mois, d’être dédommagé en cas de cessation des activités,  mais aussi d’avoir droit à la retraite pour les seniors. L’entrée en vigueur en janvier 2005 de la législation française concernant cette nouvelle forme d’organisation sociale permet à tous consultants en portage salarial de profiter de ces avantages. La société de portage prélève toutes les cotisations nécessaires sur les honoraires du prestataire et se charge de les verser elle-même. Le porté ne se préoccupe donc pas du côté administratif et fiscal de son travail. Bien que cela lui coûte 40% de ses gains s’il travaillait en auto-entrepreneur, ce système lui permet de bénéficier d’une grande stabilité dans l’exercice de son activité.

Continuer à travailler après le départ à la retraite

En tant que retraité, le senior ne perçoit plus les mêmes sommes chaque mois, et cette baisse de revenus peut avoir de mauvaises conséquences sur son niveau de vie. Le portage salarial lui permet de continuer à exercer son activité avec plus de liberté avec un revenu correct chaque mois. De par son expérience et ses compétences accrues, le senior n’est pas mis à l’écart par les entreprises, d’autant plus qu’il a toujours la possibilité de cotiser pour la retraite. Par ailleurs, le portage salarial permet au jeune retraité de se constituer un réseau de clients fidèles s’il envisage un jour de lancer sa propre entreprise. Le portage salarial est donc particulièrement intéressant pour les membres de cette tranche d’âge, qu’ils soient cadres ou non. En plus des avantages hérités du statut de salarié et de la cotisation pour la retraite, le retraité en portage salarial garde une qualité de vie et du temps libre pour ses occupations.

Plus d’informations sur la sécurité en portage salarial :

Événements

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

Réunions d’information

PROCHES DE CHEZ VOUS...

Voir les dates

OFFRES DE MISSIONS

Consultez les offres de missions et
postulez en ligne gratuitement

Voir les offres

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

FORMATION E-LEARNING

Formez-vous au métier de consultant en
e-learning et décrochez votre certificat
de réussite !

Découvrir

Notre newsletter