Comment calculer son salaire en portage salarial ?

Vous êtes séduit par le concept du portage salarial qui vous semble plus avantageux par rapport au travail en freelance ou à un contrat de travail classique. Avant de vous décider, vous aimeriez connaître comment calculer votre salaire en portage salarial? Comment faire une simulation en portage salarial ? Quels sont les avantages et les inconvénients du portage salarial ? Quels sont les coûts et les charges qui y sont liés ?

Portage salarial : avantages de cette nouvelle forme de travail

En optant pour le statut de salarié porté, vous pouvez exercer votre activité en toute indépendance. Le portage salarial vous exempte des liens de subordination spécifiques au contrat de travail classique. Le portage salarial vous épargne du volet administratif. Votre société de portage se charge de la comptabilité, de la facturation et de toutes les formalités inhérentes à votre activité. Cependant, vous continuez à bénéficier de l’assurance chômage et du régime général puisque vous êtes toujours considéré comme salarié. Vous êtes par ailleurs, couvert par une assurance responsabilité civile.

Quel salaire net en portage salarial ?

Le portage salarial c’est quoi ? Choisir d’être freelance en portage salarial, c’est faire le choix de se délester de toutes les tâches administratives liées à son activité pour se concentrer sur son métier tout en bénéficiant de certains avantages liés au salariat. Ces atouts ont un coût qu’il vous faudra déduire des honoraires que vous facturez à vos clients pour estimer votre niveau de revenu. Votre rémunération est généralement comprise entre 46% et 54% du montant de votre facturation en fonction du taux de frais de gestion administrative et du coefficient appliqués.

Le taux moyen des frais de gestion administrative pratiqués par les sociétés de portage salarial est de 10 %. Ces frais peuvent néanmoins varier selon votre chiffre d’affaires. Il est donc important de se renseigner pour choisir la société de portage qui vous offrira le meilleur rapport qualité/prix entre frais de gestion et qualité de service. Les frais de gestion ne servent en effet pas qu’à couvrir les frais liés à la gestion administrative de votre activité de porté. ils permettent à votre société de portage de vous offrir toute une palette de services : formation, conseils, rencontres avec d’autres consultants… La déduction des frais de gestion administrative et du coefficient liés vous donne une estimation de votre rémunération brute.

En choisissant le portage salarial, vous avez aussi choisi de bénéficier de certains avantages liés au salariat : sécurité sociale, possibilité de percevoir une allocation chômage en cas de perte d’activité… Comme tout employeur, votre société de portage salarial paye donc les cotisations sociales et patronales. Pour estimer votre salaire net, vous devez ainsi déduire 50 % de charges sociales et patronales de votre salaire brut. Ces charges varient en fonction du niveau de votre salaire par rapport au plafond de la sécurité sociale et de votre secteur d’activité. À noter que vos devez atteindre un salaire minimum pour exercer en portage salarial. Pour connaître de manière plus précise quel salaire net vous pouvez toucher à partir de votre chiffre d’affaires, n’hésitez pas à demander une simulation à votre société de portage.

Les frais en portage salarial

Il faut néanmoins savoir que vous avez des marges de manœuvre qui vous permettent d’optimiser le salaire que vous pouvez tirer de vos missions en portage salarial. Première possibilité d’optimisation pour un freelance : les frais de mission ou frais refacturés. Votre mission nécessite des déplacements chez le client ? Vous pouvez négocier avec lui le remboursement de ces frais de déplacement kilométriques avant le début de la mission. Les frais de mission, qui correspondent en général à des frais de déplacement, d’hébergement ou de restauration, seront alors mentionnés dans le contrat de prestation sans être pris en compte pour le calcul de votre salaire. Ils seront facturés au client et vous seront restitués par votre société de portage salarial.

En tant que freelance, vous aurez également des frais de fonctionnement que vous ne pourrez pas imputer à une mission particulière : le téléphone, l’accès à internet, les cartes de visites, l’achat de petites fournitures… Ces frais de fonctionnement, non imposables, peuvent également donner lieu à un remboursement par votre société de portage et compléter votre salaire. Ils vous seront remboursés dans la limite de 30 % de votre salaire brut sur présentation de justificatifs de paiement. Il faut également savoir que bien choisir sa société de portage est important. En effet, certaines peuvent vous aider en cas de dépense de fonctionnement plus conséquentes, comme l’achat d’un ordinateur par exemple. Ces cas particuliers sont souvent soumis à un accord préalable de votre société de portage. A vous de vous renseigner.

En tant que freelance en portage salarial, il peut donc être très intéressant de vous pencher sur vos frais de mission et de fonctionnement pour les suivre de près et optimiser vos revenus. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur votre conseiller en portage salarial, il saura vous aider à tirer la meilleure rémunération possible de votre activité de freelance en portage salarial.

Portage salarial et coûts pour calculer son salaire

Pour ce qui est du coût du portage salarial, il concerne notamment les taux de frais de gestion administrative dont le taux moyen est de 10% du chiffre d’affaires réalisé par le salarié porté et le coefficient appliqués. Cependant, certaines sociétés de portage pratiquent des pourcentages très bas (jusqu’à 3%) pour les consultants qui font un important chiffre d’affaires annuel, dépassant plus de 100.000€. Il est donc conseillé d’établir une estimation du C.A. pour cibler la société de portage qui propose les conditions les plus attractives. En marge des frais de gestion, il faut également tenir compte des cotisations obligatoires pour l’assurance maladie, vieillesse, la retraite complémentaire, la garantie prévoyance, les allocations familiales, l’assurance responsabilité civile et professionnelle, la garantie financière et l’AGS (garantie des salaires).

Portage salarial : simulation

La simulation du portage salarial s’obtient en soustrayant du montant de votre chiffre d’affaires mensuel HT facturé à vos clients les charges sociales salariales et patronales. Le portage salarial : quelles charges ? Sont concernés les frais de fonctionnement, tels que les achats de fournitures de bureau, les frais informatiques, les coûts d’affranchissement qui ne sont pas facturés aux clients. Vous déduisez également les frais de mission refacturés aux clients, comme les frais de restauration, d’hébergement, de déplacement, etc. Entrent aussi en ligne de compte les frais de sous-traitance et les frais de gestion.

Portage salarial : calcul du salaire pour un consultant

Pour le calcul du portage salarial, déduisez de vos honoraires bruts les frais de gestion de la société de portage. Vous obtenez votre salaire brut incluant les congés payés et les primes diverses. Vous soustrayez par la suite les charges salariales et les frais professionnels (de fonctionnement et de mission). Le résultat indique votre salaire net hors frais. Vous ajoutez maintenant les remboursements des frais et vous avez au final le montant que vous devez percevoir. À vous de calculer ensuite quel pourcentage ce total représente sur votre chiffre d’affaires pour établir vos simulations à l’avenir.

Pour bien comprendre le salaire en portage salarial :

Événements

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

Réunions d’information

PROCHES DE CHEZ VOUS...

Voir les dates

OFFRES DE MISSIONS

Consultez les offres de missions et
postulez en ligne gratuitement

Voir les offres

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

FORMATION E-LEARNING

Formez-vous au métier de consultant en
e-learning et décrochez votre certificat
de réussite !

Découvrir

Notre newsletter