Quelles nouveautés pour le télétravail en 2022 ?

Télétravail

Le télétravail a connu un essor remarqué durant les années 2020 et 2021. Toutefois, cette nouvelle pratique a conduit à des abus, des dysfonctionnements et donc, in fine, à des besoins de régulation. Vous êtes un professionnel indépendant et vous vous intéressez au télétravail ? Vous souhaitez connaître les modifications décidées en 2022 ? Notre article fait le point, pour vous, sur la question.

Qu’est-ce que le télétravail ?

Le télétravail ne désigne pas, comme on le pense souvent, le simple travail à domicile. En effet, légalement, le télétravail correspond à une situation où un professionnel va exercer ses missions et ses tâches en dehors des locaux de l’entreprise employeuse.

Ainsi, pour de nombreux professionnels indépendants ou freelances, le télétravail va correspondre au travail à domicile ou dans un espace de coworking. En effet, ils peuvent, par moment, aller travailler dans les locaux des entreprises clientes.

Le télétravail est légalement encadré et défini par les articles L1222-9, L1222-10 et L1222-11 du Code du travail. Ces articles de lois ont été modifiés entre 2017 et 2021, démontrant le caractère récent de la thématique du télétravail.

Le télétravail peut être un choix occasionnel ou régulier. Il est, toutefois, relativement rare que le télétravail se fasse à 100 %. De nombreux salariés vont choisir de télétravailler 1 à 2 journées par semaine. Le télétravail reste réversible et chaque salarié peut décider de revenir physiquement à temps plein dans l’entreprise.

Toutefois, l’adoption du télétravail dans les entreprises a créé autant d’opportunités que de nouveaux problèmes.

Les critiques du télétravail

Le télétravail est un mode d’organisation au travail qui a été très apprécié, voire demandé lors de son apparition. La crise sanitaire a donné, bien évidemment, un coup d’accélérateur sans précédent au télétravail. Toutefois, de plus en plus de salariés et de professionnels indépendants se montrent réservés, voire critiques, vis-à-vis du travail à domicile.

Le problème survient lorsque ce sont les entreprises elles-mêmes qui imposent le télétravail à ses salariés. En effet, des salariés qui travaillent à distance représentent un gain financier non négligeable en matière de locaux et d’espaces de bureaux.

Par ailleurs, de plus en plus de professionnels (y compris les indépendants) déplorent le manque de frontière entre la vie personnelle, familiale, amicale et la vie professionnelle. Or, le bien-être au travail et la capacité à déconnecter font désormais partie des souhaits des actifs.

Ainsi, si le télétravail présente des qualités indéniables (temps de trajets notamment), il est nécessaire d’être au courant de ses limites pour éviter les risques (perte de sociabilisation…).

Télétravail : les évolutions pour 2022

Le télétravail évolue suite à la fin des restrictions en lien avec la crise sanitaire. Pour bien comprendre et anticiper les évolutions à venir, il est essentiel de se pencher sur des changements en cours dans certains secteurs d’activité. Ainsi, l’accord du 11 juillet 2022 portant sur les agents du ministère de l’Économie donne quelques précisions sur des évolutions futures sur le télétravail pour les autres branches professionnelles.

1. Le coût des équipements

Les salariés obtiennent de plus en plus de possibilités de financement pour aménager leur poste de travail en télétravail. Ainsi, les employeurs participent financièrement à l’achat d’équipements. Il peut s’agir des postes informatiques, des logiciels divers ou des accessoires (micro, enceinte…) pour faciliter la tenue des visioconférences.

Les professionnels indépendants vont alors pouvoir, au même titre, intégrer ces catégories de dépenses dans leur tarif. En effet, il s’agit de dépenses nécessaires à la réalisation des missions commandées.

2. La modification des métiers

Le télétravail vient percuter l’organisation dans les entreprises dans la mesure où de nouvelles réflexions émergent. Ainsi, les entreprises vont devoir (comme vient de le faire le Ministère de l’Économie) réfléchir à réduire les tâches et missions non télétravaillables.

Il s’agit, en d’autres termes, de penser les métiers pour qu’ils puissent être exercés à distance, grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Cette nouvelle approche apporte donc un changement de paradigme en entreprise.

Il convient de noter que les professionnels indépendants vont avoir une longueur d’avance sur ce point. En effet, les profils freelances ont pris l’habitude de s’organiser dans l’optique de pouvoir travailler depuis n’importe quel lieu.

Ainsi, de nombreux professionnels indépendants ont déjà dû réaliser une mission urgente, une réponse à mail, une correction de bug ou l’édition d’une facture depuis un lieu parfois éloigné de leur poste de travail habituel.

3. La formation des télétravailleurs

Enfin, en dernier point, le Ministère de l’Économie a mis en avant un point qui est rarement soulevé par les entreprises : la formation des télétravailleurs. En effet, le télétravail peut se mettre rapidement en place d’un point de vue technique. Toutefois, les professionnels concernés peuvent être perturbés par un changement de leurs habitudes.

Ainsi, même si le télétravail fonctionne sur le double volontariat (employeur et employé), certains salariés risquent de mal vivre le télétravail s’ils ne sont pas formés de manière adéquate.

Pour les professionnels indépendants, la thématique reste la même. De nombreux professionnels en freelance travaillent depuis leur domicile en pensant faire des économies sur la location d’un espace de bureaux ou en gagnant du temps pour les trajets domicile-travail. Toutefois, il convient de souligner que la mise en place du télétravail nécessite une vraie organisation personnelle.

Il est donc conseillé, pour les professionnels indépendants, de suivre des formations pour accéder aux outils de méthodologie. Ils pourront alors mieux s’organiser et travailler de manière plus efficace depuis le poste de travail choisi.

Entreprendre facilement avec le portage salarial

La création d’une activité professionnelle indépendante peut faire peur à de nombreuses personnes. En effet, aux contraintes administratives s’ajoute le risque de se sentir isolé et démuni face aux difficultés.

Vous souhaitez créer votre activité tout en bénéficiant d’un accompagnement expert ? Les contrats de portage salarial peuvent être la solution adaptée à votre situation. Prenez rapidement contact avec la société de portage salarial ABC Portage pour en savoir plus.

Rate this post
Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références