Être salarié et freelance à la fois c’est possible ?

Le 4 janvier 2019

Être salarié et freelance à la fois c’est possibleLes schémas classiques nous suggèrent fortement que les deux mondes du « freelancing » et du salariat, sont à l’opposé. Cependant, vous pourriez être surpris de constater que lorsque vous choisissez d’être freelance, vous n’êtes pas obligé de renoncer à tous les avantages sociaux. En tant que consultant, vous pouvez tout à fait ainsi avoir plusieurs options et bénéfices, notamment en portage salarial

Le freelancing face au salariat

Ce qui est difficile lorsque l’on pose la question de comment être salarié et freelance à la fois, c’est la multitude de possibilités qui peuvent finalement s’ouvrir à vous. On choisit souvent l’un ou autre. On peut pourtant faire les deux. La différence est subtile mais importante !

Pourquoi oppose-t-on alors le freelancing au salariat ?

On sépare souvent les deux, car l’état d’esprit n’est pas nécessairement le même. Il s’agit de deux optiques professionnelles différentes. Il faut presque penser en termes de deux cerveaux. Choisir le salariat, c’est s’assurer d’avantages sociaux, de sécurité, d’un revenu stable par mois. Le freelancing est davantage perçu comme une prise de risques, une instabilité, un « coup de Poker ». Pourtant, devenir consultant freelance peut faire décoller certaines carrières.

Il y a également ceux qui conservent leur emploi salarié et qui y ajoutent une activité freelance. Ils cumulent ainsi salariat et activité indépendante.

Il est alors essentiel de trouver le bon équilibre. Il faut que le salarié qui exerce en même temps une activité de freelance soit bien organisé et garde bien à l’esprit quelle activité constitue son activité principale. Il aura alors un « cerveau dit de salarié » et un « cerveau dit de freelance » : le salarié ne doit pas oublier de remplir ses missions au sein de l’entreprise qui l’emploie tous les jours, à continuer d’exercer son métier comme si c’était le seul.

Le cerveau freelance doit rester en veille mais se « forcer » à travailler à des horaires bien précis. La barrière ne doit pas être franchie entre les deux…

Il existe certaines règles à connaître si vous cumulez un emploi salarié et une activité indépendante :

  • Non-concurrence
  • Contrat de travail
  • Durée légale de travail
  • Cotisation sécurité sociale et retraite
  • Activité principale
  • Fonction publique

Sécurité et stabilité appréciables :

  • Un avantage du double statut est de pouvoir travailler sur des projets qui correspondent à des aspirations et à compétences que l’on ne peut pas toujours utiliser dans un poste de salarié.
  • Pouvoir travailler sur de gros et plus petits projets, porteurs de sens et d’épanouissement
  • Pouvoir dire « non » plus facilement à certaines missions si on a un salaire fixe à côté

Cela peut être également un cercle vertueux. En effet, il y a des passerelles parfois intéressantes entre les deux. En tant que consultant freelance, on apprend le fonctionnement d’une entreprise, ce qui peut servir dans un emploi salarié…

En tant que salarié, on peut se permettre plus facilement de tester et de renforcer ses compétences… ce qui sera utile pour notre activité freelance par la suite.

Être salarié et freelance grâce à une évolution vers le portage salarial

Le freelance ne pense pas nécessairement au portage salarial ou à la coopérative d’activité. Et pourtant, cela peut être un très bon choix.

Alors à cette question : est-il possible d’être à la fois salarié et freelance ? On répond un grand Oui ! Pour ceux qui souhaitent exercer leur activité « librement », tout en bénéficiant des avantages et d’un cadre relatif au salariat, le portage salarial est une solution qui gagne à être mieux connue.

Le portage salarial s’adresse à des professionnels exerçant une activité de consultant, dans le domaine du conseil et/ou de la prestation intellectuelle. Le portage est fait pour des experts, capables de trouver des missions en toute autonomie.

La société de portage s’occupe de la comptabilité du consultant et facture ses clients pour ensuite lui reverser ses honoraires sous forme de salaire.

Le but étant pour le freelance porté de dégager un maximum de temps pour le cœur de son activité et sa prospection. En portage salarial, le consultant est épaulé, il bénéficie d’un réel accompagnement. Un accompagnement qui apporte un accès à un large réseau professionnel, des formations, des conseils…

Ayez à l’esprit que cette transition s’effectue d’autant plus aisément que les caisses, aussi bien celles de la sécurité sociale que de la retraite vous connaissent déjà de votre emploi salarié à l’origine.

Le portage salarial : les avantages de cette combinaison salarié/freelance

Selon Les Echos.fr, plus souple que le « salariat et plus sécurisant que le travail indépendant, le portage salarial en plein essor devient une profession à part entière ». Aujourd’hui cette « forme atypique d’emploi qui séduit 70 000 personnes en France, se dote d’une convention collective entérinant son existence en tant que branche ».

Le Nouvel Economiste, qualifie même le portage salarial comme « l’emploi du futur, une forme de travail dans l’ère du temps » :

  • Qualifié dans les textes de « professionnel autonome », le porté transforme ses honoraires en salaire grâce à sa société de portage.

Une combinaison, un statut à mi-chemin entre indépendance et salariat… On peut le voir sous différents angles. Néanmoins, il est certain que ce statut permet de bénéficier d’avantages sociaux non négligeables.

Les avantages du portage salarial :

  • Sécurité Sociale
  • Prévoyance
  • Chômage
  • Droit à la formation
  • Retraite
  • Assurance RC Pro
  • Liberté de gestion

La mise en place est simple et rapide. De plus, point important à souligner, il n’y a pas de limites de plafond en portage salarial.

En fait, de nombreux avantages se retrouvent pour les collaborateurs portés. On les regroupe sous quatre catégories : liberté, couverture sociale, confort et sécurité, gain de temps.

Le consultant freelance porté est dans une relation directe avec ses clients, il organise son travail et gère son emploi du temps en toute autonomie. Il n’est tenu par aucun lien de subordination avec ses clients, il constitue sa propre clientèle.

Le salarié porté bénéficie du statut social de salarié, il bénéficie d’un régime de prévoyance Cadre et d’une mutuelle.

Il ne supporte, ni le poids de la gestion administrative, ni le risque d’impayés, ni les délais de paiement de ses clients.

Il peut exercer son activité sans créer de structure juridique. Il se consacre uniquement à son métier ; il peut utiliser le numéro d’organisme de formation de la société de portage et peut exercer plusieurs métiers…

En somme, si vous hésitez à vous lancer en tant que consultant freelance ou si votre chiffre d’affaires est important et que vous souhaitez optimiser votre activité, ne choisissez plus, soyez salarié et freelance à la fois grâce au portage salarial.



< Retour à la liste des actualités

Événements

Nice
14/11/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Rennes
19/11/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Marseille
19/11/2019
Coaching

Décrochez vos prochaines missions lors des ateliers collectifs et intensifs de recherche de missions ABC Portage

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

Notre newsletter


ESPACE CONSULTANT

Créez, développer et gérez votre activité de
consultant grâce au bureau virtuel ABC Portage

Découvrir