Âge pivot retraite

âge pivot retraite

La réforme qui instaure l’âge pivot retraite

Le système de retraite en France est actuellement conditionné par l’âge de départ à la retraite et l’âge de taux plein. Une réforme est mise en place et remplace l’âge de taux maximum, déterminé à 67 ans, par l’âge pivot. Avec cette nouvelle mesure, les personnes qui restent plus longtemps actives se voient bénéficier d’une pension plus intéressante.

La réforme des retraites a été examinée quelques années auparavant par l’État. Compte tenu de la situation sanitaire, l’instauration de l’âge pivot retraite a été retardée. Toutefois, ces réformes sont encore en voie d’élaboration et seront mises en vigueur d’ici 2025. La fixation de l’âge pivot permet d’encourager et d’inciter les Français à rester plus longtemps sur le marché du travail. En effet, partir à la retraite avant cet âge d’équilibre pénalise le montant de la pension avec une décote. En introduisant l’âge pivot et le système par points, l’État instaure une mesure bénéfique à un grand nombre d’actifs.

Qu’entend-on par âge pivot retraite ?

Aujourd’hui, deux seuils d’âge sont fixés dans le principe de retraite en France. Il s’agit de l’âge de départ à la retraite et de l’âge du taux plein automatique.

Le premier, fixé à 62 ans, désigne l’âge auquel le professionnel a la possibilité de partir à la retraite s’il le désire. Sa pension subit un coefficient de proratisation et une décote dans le cas où il n’a pas validé l’intégralité de ses trimestres.

L’âge du taux plein désigne l’âge à partir duquel il a le droit de percevoir la totalité de sa pension, sans décote. Et ce, même si l’intégralité de ses trimestres n’a pas été validé par le professionnel. Ainsi, l’âge du taux maximum est fixé à 67 ans.

Une réforme instaurée par le gouvernement actuel prévoit deux seuils d’âge différents pour la gestion de la retraite des travailleurs français. L’âge de départ à la retraite reste le même.

Tout professionnel peut toujours partir à la retraite dès 62 ans. Cependant, il subit une décote de pension de 5 % chaque année, jusqu’à atteindre l’âge pivot. Ce dernier est établi à 64 ans et change l’âge du taux plein. En effet, si un actif part à la retraite après 64 ans, il percevra la totalité du montant de sa pension. Et ce, sans décote.

Pourquoi instaurer un âge pivot retraite ?

La réforme concernant la détermination d’un âge pivot retraite a pour principal objectif d’élaborer un système universel pour la retraite. Et ce, afin de normaliser la totalité des principes de retraite qui existent. Pour ce faire, l’approbation d’un nombre de trimestres afin de percevoir une pension sera remplacée par un système par points.

Ce système consiste à convertir les points en pension lors du départ à la retraite de l’actif. Les cotisations pour la retraite seront prélevées directement sur le salaire du professionnel. Cela lui permet d’accumuler des points durant sa vie active.

Ce nouveau système a deux principaux objectifs, à savoir :

  • Inciter les professionnels à occuper leur poste plus longtemps : une surcote de 5 % sera appliquée à la pension. Et ce, si la personne part à la retraite après l’âge pivot, soit 64 ans ;
  • Veiller à diminuer les inégalités : aujourd’hui, les personnes ne pouvant pas valider la totalité de leurs trimestres pour des raisons particulières sont pénalisées par une décote. Il s’agit entre autres de celles qui doivent prendre des congés maternité ou parentaux, et celles qui se retrouvent au chômage, etc. Avec l’instauration de l’âge pivot, tous auront le droit de partir à la retraite à 64 ans. Ils pourront également percevoir une pension sans décote.

À qui profite l’âge pivot retraite ?

En 2025, l’âge pivot sera appliqué à tous les professionnels qui atteindront l’âge de la retraite. Il s’agit des personnes nées en 1963. Elles auront la possibilité de profiter des pensions sans décote en 2028 et 2029, soit à l’âge de 64 ans. Seules les personnes nées à partir de 1968 seront concernées par cette réforme. Cela concerne les professions qui fixent l’âge de la retraite à 57 ans. Les actifs qui sont obligés de partir en retraite avant 2025 ne seront pas concernés, quelle que soit leur année de naissance.

L’âge pivot profitera à certains profils dont la pension est pénalisée à cause de l’obligation de compléter tous les trimestres. Il s’agit :

  • Des cadres ;
  • Des professionnels qui ont été contraints d’interrompre leur carrière pendant une certaine période :
  • Des femmes obligées d’attendre l’âge du taux plein avant de partir à la retraite.

Il est important de noter que l’âge pivot n’est pas bénéfique à tous. En effet, les étudiants cumulant des stages et des travaux précaires peuvent être pénalisés par cette réforme. Pour cause, ces postes à mi-temps valident des trimestres.

Quel est l’impact de l’âge pivot retraite sur la pension ?

Le premier impact de la réforme qui instaure l’âge pivot est la simplification du calcul de la retraite. En effet, lors du départ à la retraite, le nombre de trimestres complétés par l’actif ne sont plus considérés. Seuls les points accumulés sont considérés et convertis en euros. Ils peuvent être liquidés dès 62 ans, avec une décote de 5 % par an sur le montant de la pension. Et ce, jusqu’à 64 ans. Cela équivaut à un montant de 90 % de la totalité de la somme.

Il est aussi possible pour le professionnel de liquider ses points à partir de 64 ans, au lieu de 67 ans. Ainsi, il peut profiter d’une pension complète. S’il reste dans le monde du travail au-delà de l’âge pivot, il profite d’une majoration de 5 % de sa pension. Et ce, pour chaque année qu’il effectue. De plus, le professionnel peut continuer à accumuler des points de retraite, augmentant ainsi le montant de sa pension.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

Plus de
7800 consultants
Parcours
de formation
Compte
d’activité en ligne
Offres
de missions
Label PEPS
J'obtiens le meilleur salaire possible

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références