Pourquoi devenir Freelance ?

Se lancer à son compte suppose le choix de sortir de la zone de confort du salariat sans parachute. Pourtant, cela n’empêche pas les 700 000 freelances en France de relever le défi du travail indépendant.

Si vous vous demandez si oui ou non l’aventure indépendante en vaut le coup, voici les raisons qui peuvent vous emmener à devenir votre propre patron.

Pour la liberté professionnelle et le choix de ses missions

La liberté professionnelle est le principal critère qui motive le freelance à abandonner et  changer de vie. Cette liberté se traduit par la capacité d’organiser son activité professionnelle comme on l’entend. Etant principal et unique décisionnaire de la réalisation de ses missions, l’indépendant choisit le lieu de travail et les horaires, ses clients et les tarifs. Bien entendu, de telles opportunités ne se présentent pas lorsqu’on travail en tant que salarié.

Cette liberté professionnelle est une aubaine non négligeable face au contexte de chômage actuel. Plus le freelance acquiert un portefeuille client et un réseau durant ces précédentes expériences professionnelles, plus il sera motivé à travailler à son compte.

Après avoir été salarié durant de nombreuses années, il est tout à fait normal de vouloir préserver sa zone de confort. Si la notion de liberté professionnelle du freelance séduit de plus en plus de salariés, un déclic est souvent nécessaire pour franchir le cap du travail indépendant. Parmi ces plus grands déclencheurs, on y retrouve d’ailleurs le chômage. Les freelances choisissent cette période de « calme » professionnel pour lancer leurs propres activités, tout en percevant un revenu minimum garanti par l’allocation chômage. Avec la perspective de joindre les deux bouts malgré leurs situations professionnelles, ils peuvent profiter de cette période pour se constituer leurs portefeuilles client, pour lancer les démarches de prospection et pour choisir un statut juridique adapté à leur projet.

Bien entendu, être libre de son organisation ne veut pas dire être soumis à des difficultés. Il existe des travailleurs indépendants qui se lancent volontairement dans l’aventure tout simplement parce que les opportunités de mission ne manquent pas. Vu le nombre grandissant de start-up, les freelances ont le choix des missions et peuvent désormais s’émanciper dans leur travail, bien plus qu’en étant salariés auprès d’une PME ou d’une grande entreprise.

Pour une progression de carrière

La nouvelle génération de travailleurs est consciente d’une chose : le salariat n’est pas fait pour durer. Et pour cause, le mode de vie indépendant qui continue de prendre son envol, n’est pas prêt de s’arrêter. Dans cette quête d’avoir tout et tout de suite, les entreprises ne misent que sur les professionnels capables de leur offrir des prestations personnalisées et disponibles à tout moment. L’hypothèse qu’à l’avenir, nous serons tous des entrepreneurs n’est pas utopique.

Bien entendu, d’autres travailleurs indépendants se veulent plus pragmatiques. Ils estiment tout simplement que le salariat constitue un frein à leur propre développement professionnel. Ce raisonnement se fonde sur le fait qu’un salarié ne pourra jamais être aussi productif qu’un freelance. Les enjeux du salariat et du travail indépendant n’étant pas les mêmes, le  freelance se bat pour assurer son revenu. Seul à bord de son bateau, il n’a pas de patron ni de responsable sur qui compter. Il doit se remettre en question continuellement, élargir ses compétences et faire de son mieux à chaque mission…

Pour travailler plus efficacement, le freelance doit faire le nécessaire pour être le meilleur dans son domaine. Cette motivation n’a rien d’excentrique. La quête permanente d’une progression personnelle et professionnelle est tout simplement la conséquence directe de l’aventure entrepreneuriale. La raison d’être du travailleur indépendant est cette opportunité de connaitre le succès par ses propres moyens. C’est pourquoi il n’hésitera pas à faire tout pour améliorer ses prestations.

Cette quête de l’excellence est à la base d’une progression de carrière, d’une amélioration de la productivité et du succès entrepreneurial. Pour devenir expert et séduire ses clients potentiels, le freelance mise sur la veille informationnelle. L’information occupe  une part importante dans l’optimisation de ses prestations.

Pour la flexibilité du cadre de travail

Un des principaux privilèges du freelance est le côté « nomade » de ce statut. En effet, les travailleurs indépendants se flattent de pouvoir travailler de n’importe où. Effectivement, une simple connexion Internet et un ordinateur sont suffisants pour être productifs. Où qu’ils soient, que ce soit dans leur salon, à la terrasse d’un café, lors des pique-niques en famille ou dans un espace de co-working…, ils peuvent exécuter leurs missions en toute simplicité qu’importe l’environnement de travail et cela, sans code vestimentaire exigé ni pression de la hiérarchie.

La vie du freelance n’est pas toute rose. Être indépendant présente des risques. Le travailleur indépendant doit s’attendre à des obstacles et à des imprévus divers. Ces difficultés et ces pièges ont toutefois le don de renforcer le caractère professionnel du freelance et c’est là tout l’intérêt du travail indépendant.

La flexibilité du cadre de travail du freelance ne se traduit pas simplement par le fait de travailler là où il veut. Le freelance doit, par conséquent, s’adapter aux tendances du marché pour mieux y répondre. Il peut travailler plus ou moins, selon le cas et selon les demandes. Pour le même montant de facturation, il peut être amené à consacrer beaucoup moins d’heures que lors d’une mission précédente. Dans d’autres cas en revanche, il devra se contenter d’un forfait peu coûteux pour une mission beaucoup plus complexe. Pour préserver une certaine homogénéité dans ses missions et développer sa polyvalence compte tenu de la diversité des demandes, le freelance peut s’inscrire notamment à divers ateliers de formation. Pour assurer la qualité des missions, le freelance se doit de gérer son stress, garder son sang-froid et prioriser chaque mission.

Pour la souplesse des horaires

Il ne faut pas se voiler la face : la flexibilité des horaires de travail est une des motivations qui séduisent les freelances. Faire la grasse matinée, ne pas être soumis aux heures de bureau, ne pas avoir à subir les embouteillages pour aller au travail, prendre sa pause déjeuner ou son petit-déjeuner au soleil… la liste des avantages du travail indépendant est loin d’être exhaustive. Il n’est d’ailleurs pas rare que ses journées de travail se déroulent exclusivement depuis son lit, en pyjama ou presque.

Cette revendication du freelance à se libérer des heures fixes a bien entendu ses limites. Selon le livrable attendu par le client, il se peut, en effet, que les possibilités organisationnelles du travailleur indépendant soient revues. Préserver le juste équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle peut parfois être difficile en fonction de la demande formulée par les clients. L’objectif du freelance étant de fidéliser sa clientèle, il se peut que le travailleur indépendant soit amené à donner un peu plus de son temps pour le rassurer et établir une relation de confiance. Résultat : la diversité et la multiplicité des tâches qui s’affichent dans leur « to-do list » peut forcer certains freelances à consacrer beaucoup plus d’heures au travail que prévues.

Pour être son propre patron

Le sentiment de « travailler pour soi » n’a pas d’égal. Les salariés de longue date ne peuvent que savourer ce sentiment de liberté absolue, cette sensation de ne pas avoir à rendre des comptes pour tout et pour rien.

Bien entendu, les freelances sont conscients que l’absence de hiérarchie suppose automatiquement une responsabilisation. La liberté et la flexibilité offerte par le statut de freelance sont compensées par un engagement de résultats auprès des clients. En étant redevable qu’à lui-même et à son client, le travailleur indépendant peut envisager la possibilité de travailler différemment, à son rythme et à sa manière.

Comme être son propre patron signifie tacitement une responsabilisation de son propre travail, le freelance voit en cette motivation une opportunité pour atteindre sa recherche d’excellence dans les prestations. Et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreux professionnels et entreprises font appel aux freelances dans la réalisation de certaines de leurs missions. Leurs indépendances professionnelles et leurs capacités à revoir leurs priorités en fonction des réalités du travail font qu’ils s’attendent rapidement à des prises de contact de prospects et de clients.

Pour des prestations à meilleure valeur ajoutée

Le salariat est synonyme de monotonie. En effet, les salariés sont tenus de suivre au quotidien la même direction. Certes, il se peut que les clients changent ou que de nouvelles attributions soient assignées. Ce qui n’est pas le cas pour le travailleur indépendant.

Etant à la fois commandant de bord et exécutant, le freelance ne s’ennuie jamais tant les missions diffèrent et les clients changent. Être freelance nécessite du temps et de la qualité de travail afin d’allier organisation et image de marque. De plus, pour optimiser ses compétences et obtenir des missions et des projets supplémentaires, il doit se remettre en question et être en amélioration continue de ses prestations et de sa personne.

Un statut qui privilégie les entreprises

De plus en plus d’entreprises choisissent d’externaliser certaines de leurs tâches et de recruter des freelances. Bien que leurs motivations ne soient pas nécessairement budgétaires (le tarif journalier variant de 200€ à 1500€ selon le domaine d’expertise du freelance et la durée du projet), les entreprises optent pour les services de freelances pour leurs années d’expérience et pour la valeur ajoutée de leurs offres. Par conséquent, il y a de fortes chances que vous dénichiez des projets qui en valent le coup en optant pour le statut de freelance.

Ces quelques arguments vous ont aidé à franchir le pas et que vous connaissez l’intérêt de passer en mode freelance, voici l’essentiel à savoir pour vous lancer.


Sommaire du Guide du Freelance

IntroductionPourquoi devenir Freelance ?Comment se lancer comme Freelance ?La vie du FreelanceAvantages et inconvénients du FreelanceLes différentes formes juridiques du Freelance

Événements

12 décembre
Réunions d'information
Toulouse

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

12 décembre
Journée découverte du métier de consultant
Paris

Toutes les réponses à vos questions sur le métier de consultant : son rôle, sa mission, sa posture, ses limites...

13 décembre
Journée découverte du métier de consultant
Marseille

Toutes les réponses à vos questions sur le métier de consultant : son rôle, sa mission, sa posture, ses limites...

Simulez votre salaire


Fiches pratiques du consultant

Fiches pratiques du consultant

Besoin de conseils pour développer votre activité de consultant ?

Télécharger gratuitement

Notre newsletter


Espace consultants

Espace consultants

Créez, développez et gérez votre activité de consultant grâce au bureau virtuel ABC Portage

Découvrir