Actualités Portage Salarial

Comment quitter le régime du salariat classique pour lancer sa propre activité ?

Le 6 février 2018

Lancer son activitéEn France, les freelances sont de plus en plus nombreux et sont à une écrasante majorité satisfaits de leur statut et de leurs conditions de travail. Passer du salariat au freelancing peut néanmoins être délicat. Pour franchir le cap et devenir freelance, avez-vous pensé au portage salarial ?

Un nombre croissant de freelances

D’après les chiffres d’Eurostat, la France compte près de 830 000 freelances, ou travailleurs indépendants exerçant une profession intellectuelle. Un chiffre en hausse de 8,5% par an depuis 10 ans, soit une croissance totale de 126% sur la période. Le statut de travailleur indépendant rencontre donc un réel succès. Cette tendance traduit une évolution en profondeur des mentalités et une évolution des aspirations des actifs. Un sondage effectué en janvier 2017 par Malt (ex Hopwork), plateforme de freelances, et Ouishare, collectif de freelances, auprès d’indépendants inscrits sur Malt, bât en effet en brèche un grand nombre d’idées reçues sur les travailleurs indépendants. On est en effet loin des clichés assimilant le développement du travail indépendant à une précarisation accrue et surtout non voulue.

Pour 90% des sondés par Hopwork, être freelance est un véritable choix. 75% d’entre se déclarent également satisfaits de leur statut et de leurs conditions de travail. De même, devenir Freelance n’est pas l’apanage des jeunes diplômés, qui deviendraient freelance faute de mieux et dans l’attente de trouver un poste de salarié. La moyenne d’âge des freelances ayant répondu au sondage Hopwork-Ouishare est ainsi de 35 ans, un âge où on est souvent à l’apogée de sa carrière. Près de la moitié d’entre eux (48%) ont entre 26 et 35 ans et les plus jeunes (moins de 26 ans), ne représentent que 12 % des personnes interrogées. L’on devient enfin très souvent travailleur indépendant après avoir exercé en entreprise en tant que salarié.

Quels secteurs d’activité pour les freelances ?

Certains secteurs d’activité font plus appel aux freelances que d’autres. Les indépendants proposant des prestations aux entreprises sont ainsi d’après Eurostat au nombre de 490 000 et leur nombre croit de 11,5 % par an. Il y a donc actuellement 3 fois plus de développeurs, consultants, graphistes et experts marketing qu’il y a 10 ans. Les métiers du web et de l’IT sont également prédominants dans le monde des freelances. Le freelancing fait appel à des profils très qualifiés, des experts qui ont pour la plupart fait leurs armes en tant que salariés. Ces tendances répondent d’ailleurs aux besoins des entreprises qui, pour résoudre des problématiques ponctuelles et pointues, fonctionnent bien souvent en mode projet.

Enfin, de nombreux freelances ont plus d’une corde à leur arc et sont plurivalents. 36 % des sondés par Hopwork exercent ainsi plusieurs types d’activités.

Pourquoi devenir freelance

Devenir Freelance n’est donc pas un choix par défaut et traduit plus une transformation culturelle profonde que des bouleversements économiques subis. Parmi les principales motivations citées par ceux qui ont choisi le travail indépendant, l’on retrouve ainsi le souhait d’avoir plus de liberté et d’autonomie : liberté de choisir ses clients et ses missions, liberté de choisir ses horaires ou encore son lieu de travail. Une grande majorité des travailleurs qui sont passés du statut de salarié à celui de freelance mettent ainsi en avant les freins qu’ils ont rencontré à leur épanouissement personnel en entreprise : pas de perspectives d’évolutions, des missions peu valorisantes, un sentiment d’ennui ou d’inefficacité au travail ou lors des réunions, un manque d’autonomie dans les tâches à réaliser…

Les travailleurs qui deviennent freelance cherchent à se réapproprier le contenu de leurs travail pour lui donner plus de sens et vivre d’un métier qui les passionne. La perspective de se donner de nouveaux challenges et un nouvel élan à sa carrière est également régulièrement mentionnée par les cadres seniors. Certains mettent enfin en avant un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. En évitant les temps de transport à rallonge et en choisissant ses horaires de travail, il est en effet plus facile de concilier activité professionnelle et vie familiale.

Le portage salarial, un tremplin vers l’indépendance

Reste que passer du statut relativement protégé de salarié au statut d’indépendant n’est pas chose facile. De nombreux freelances passent par exemple par une phase transitoire en cumulant emploi salarié et activité de travailleur indépendant. 28% des freelances interrogés dans le cadre de l’enquête Hopwok déclarent ainsi être pluriactifs. Si cette multi-activité permet de tester le statut de freelance, elle est rarement viable sur le long terme, ne serait-ce que parce qu’elle ne répond que partiellement au désir d’indépendance du salarié. Il existe néanmoins une autre façon de démarrer une activité de freelance tout en sécurisant son parcours professionnel : le portage salarial. Ce statut constitue un bon compromis entre la liberté du freelance et la sécurité du salariat. Comme tout salarié, le freelance porté signe en effet un contrat de travail et bénéficie de la sécurité sociale et de l’assurance chômage.

Il reste cependant entièrement libre de trouver ses clients et d’organiser ses missions. Confier la gestion administrative de son activité à une société de portage salarial permet de plus de mieux se concentrer sur la recherche de clients potentiels et sur ses missions. Lorsque l’on se lance en tant que travailleur indépendant, le portage salarial possède également bien d’autres avantages. Il permet en particulier au freelance débutant de bénéficier d’un réel accompagnement et d’être suivi par un chargé de compte. Nombre de sociétés de portage salarial proposent également des formations et des ateliers qui permettent aux freelances d’affiner leurs offres de services et de mieux se vendre. Enfin, intégrer une société de portage salarial, c’est intégrer un réseau, un atout important pour trouver des missions de freelance. Démarrer une carrière de freelance en choisissant le portage salarial constitue donc un bon tremplin pour travailler en indépendant. Et si certains freelances font appel au portage salarial avant de créer leur entreprise, d’autres optent définitivement pour ce statut souple qui réconcilie liberté et sécurité.



< Retour à la liste des actualités

Événements

21 août
Réunion d'information sur le portage salarial
Paris

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

28 août
Réunion d'information sur le portage salarial
Nice

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

5 septembre
Réunion d'information sur le portage salarial
Visio conference

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Simulez votre salaire


Fiches pratiques du consultant

Fiches pratiques du consultant

Besoin de conseils pour développer votre activité de consultant ?

Télécharger gratuitement

Notre newsletter


Espace consultants

Espace consultants

Créez, développez et gérez votre activité de consultant grâce au bureau virtuel ABC Portage

Découvrir