Actualités Portage Salarial

Le cumul emploi-retraite en portage salarial est-ce possible ?

Le 4 décembre 2017

Cumul emploi retraiteDe nombreux retraités complètent leurs pensions par un emploi salarié. Pour ces retraités actifs, autonomes dans leur activité et bénéficiant de longues années d’expériences professionnelles, le portage salarial peut être une solution très intéressante. Il y a néanmoins des conditions à remplir pour cumuler pension de retraite et emploi en portage salarial.

Les motivations des retraités en activité

Selon les chiffres de la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse), 368 504 retraités ont exercé une activité salariée relevant du régime général en 2016, soit 3 % de l’ensemble des retraités. Les motivations qui poussent les retraités à garder une activité professionnelle sont nombreuses. Pour certains, il s’agit de pallier à la faiblesse de leur pension de retraite. Pour d’autres, l’objectif est de ne pas arrêter brusquement toute activité professionnelle et de gérer en douceur la transition vers la retraite. Enfin, pour de nombreux retraités, rester en activité tout en étant à la retraite est avant tout source d’épanouissement personnel et une manière de transmettre les compétences accumulées au fil des ans.

Les conditions à remplir pour cumuler retraite et emploi

Pour pouvoir cumuler pension de retraite et revenus professionnels, vous devez avoir cessé toute activité professionnelle pour demander votre retraite. Ce n’est qu’une fois les pensions de retraite liquidées que vous pourrez vous lancer dans une nouvelle activité, quelle que soit sa forme (indépendant ou salarié). Pour certains secteurs d’activités, il n’est néanmoins pas nécessaire d’interrompre son activité pour cumuler retraite et revenus : les activités artistiques, juridictionnelles ou scientifiques, d’hébergement en milieu rural, certaines activités non salariées, la garde d’enfant, l’aide aux personnes âgées ou invalides, les activités professionnelles à l’étranger….

Pour valider la reprise d’une activité professionnelle, un retraité doit accomplir un certain nombre de démarches auprès de sa caisse de retraite. Il a ainsi un délai d’un mois après la reprise d’un travail pour indiquer à sa caisse le nom et les coordonnées de son employeur. Il doit également préciser à quelle date il a commencé son nouveau travail et pour quel salaire. Il doit enfin fournir des documents concernant sa cessation d’activité : une attestation écrite de cessation d’activité ainsi qu’une copie des trois derniers bulletins de salaires.

Quels revenus complémentaires ?

Il existe trois modalités de cumul des retraites et des revenus professionnels. Le cumul intégral et le cumul partiel des revenus et des pensions de retraite s’adressent aux retraités dont l’activité professionnelle dépend du même régime de retraite que leurs pensions. Si vous avez atteint l’âge légal de la retraite (qui est variable selon votre date de naissance), si vous avez suffisamment cumulé de droits à la retraite ou atteint l’âge légal pour percevoir une pension à taux plein et si vous avez liquidé l’ensemble de vos retraites de base et complémentaires, vous pouvez prétendre au  cumul intégral des revenus sans limitation.

Par contre, si l’une de ces conditions n’est pas remplie, vous ne bénéficierez que d’un  cumul partiel des revenus avec plafonnement. Les revenus bruts, comprenant revenus professionnels et pensions de retraite, ne doivent pas dépasser 160 % du Smic (soit 2368,43 euros mensuels en 2017) ou le dernier salaire perçu avant liquidation des pensions. Le plafonnement retenu sera celui qui vous est le plus favorable. Si votre revenu global dépasse le montant du plafond, vos pensions de retraites seront temporairement amputées du montant du dépassement dû à votre activité professionnelle.  Il faut également savoir que si vous reprenez une activité auprès de votre dernier employeur, vous ne percevrez pas de retraite durant les 6 premiers mois d’activité. Ce n’est qu’à partir du septième mois que le cumul partiel revenus – pension de retraite sera effectif.

Enfin, dernière possibilité qui s’offre aux retraités, le  cumul inter-régimes , qui concerne les personnes qui reprennent une activité professionnelle dans un régime différent de celui qui verse la pension. Dans ce cas, vous n’avez pas de plafonnements de revenus et pouvez ouvrir de nouveaux droits à la retraite.

Le choix du portage salarial

Le portage salarial intéresse avant tout les travailleurs indépendants qui ont une forte expérience professionnelle, sont autonomes dans l’organisation de leurs travail et aiment faire bénéficier les autres de leurs connaissances et de leur expertise. Une description dans laquelle se reconnaissent de nombreux retraités.  Éligible aux dispositifs de cumul retraite-salaire , le portage salarial peut donc tout à fait répondre aux besoins des retraités qui veulent reprendre une activité. La seule restriction est que chaque contrat de mission ne peut excéder 3 ans, sauf si la prestation effectuée permet au porté d’obtenir le nombre de trimestres suffisants pour percevoir sa retraite à taux plein. A l’heure où sonne l’heure de la retraite, beaucoup de salariés souhaitent également prolonger leur activité professionnelle et valoriser leur savoir-faire sans subir les contraintes liés à leur ancien emploi, comme le poids de la hiérarchie.

Pas question pour eux non plus de choisir un statut ou une activité générant du stress. Là encore, le portage salarial est particulièrement intéressant pour un retraité qui souhaite garder une activité professionnelle. La société de portage salarial se charge en effet de toute la gestion administrative liée à la mission. Le retraité porté reste quant à lui entièrement libre de gérer ses clients et ses horaires de mission. Pour les entreprises, avoir recours à un retraité en portage salarial est aussi très avantageux. Elles peuvent ainsi bénéficier d’un haut niveau d’expertise sans avoir à signer un contrat de travail. Le portage salarial permet donc aux retraités de profiter pleinement de leurs dernières années d’activité professionnelle. Avant d’arrêter définitivement de travailler pour profiter d’une retraite bien méritée !



< Retour à la liste des actualités

Événements

12 décembre
Journée découverte du métier de consultant
Paris

Toutes les réponses à vos questions sur le métier de consultant : son rôle, sa mission, sa posture, ses limites...

12 décembre
Réunions d'information
Toulouse

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

13 décembre
Journée découverte du métier de consultant
Marseille

Toutes les réponses à vos questions sur le métier de consultant : son rôle, sa mission, sa posture, ses limites...

Simulez votre salaire


Fiches pratiques du consultant

Fiches pratiques du consultant

Besoin de conseils pour développer votre activité de consultant ?

Télécharger gratuitement

Notre newsletter


Espace consultants

Espace consultants

Créez, développez et gérez votre activité de consultant grâce au bureau virtuel ABC Portage

Découvrir