Consultant : faut-il travailler pendant les vacances ?

Le 28 octobre 2019

Consultant faut-il travailler pendant les vacancesLorsque l’on est ou que l’on devient chef d’entreprise, il y a souvent une question que l’on est en mesure de se poser Ă  l’arrivĂ©e des FĂŞtes et ou des beaux jours : peut-on se permettre de prendre des vacances ? Ou encore faut-il travailler mĂŞme durant ses vacances ? C’est un sujet Ă©pineux mais loin d’ĂŞtre impossible. MĂŞme au contraire. En vous organisant et grâce Ă  quelques conseils ici, vous verrez que vous allez ĂŞtre beaucoup plus serein. Qui plus est, vous en retirez de nombreux bĂ©nĂ©fices.

Consultant : s’organiser pour prendre en vacances

 

Tout d’abord, il faut clairement avoir Ă  l’esprit que les vacances s’anticipent. En effet, il est très important de s’organiser en amont pour assurer son absence. Pendant les vacances, il s’agira d’être conscient de la façon dont votre activitĂ© va se dĂ©rouler durant cette pĂ©riode particulière. De plus, il ne faut pas non plus oublier que les vacances sont une pĂ©riode charnière particulière et qu’elles ne vont pas durer Ă©ternellement. Ainsi, comment vous organiser pour ne pas avoir nĂ©cessairement besoin de travailler pendant les vacances ? Voici trois premiers conseils organisationnels :

  • Essayer au maximum d’ĂŞtre toujours en avance dans ses missions
  • PrĂ©venir en amont ses clients de ses dates de congĂ©s
  • Etablir un calendrier
  • Fixer des jalons et objectifs avant la rentrĂ©e…

Surtout, il faut savoir dĂ©terminer quel type de vacances vous souhaitez prendre en tant que consultant freelance – c’est un paramètre très important dans votre organisation – :

  • Des vacances connectĂ©es
  • Des vacances semi-dĂ©connectĂ©es
  • Des vacances complètement dĂ©connectĂ©es

En effet, selon le type de vacances voulu, vous aurez besoin de prendre plus ou moins de l’avance.

De surcroît, cela dépend aussi de votre personnalité et de votre rapport au travail ! En effet, si le travail est une passion et que vous travaillez avec plaisir, il reviendra un peu toujours et cela peut changer pas mal de choses durant vos « congés ».

La question initiale soulève l’aspect de l’obligation de travail ou non. Ainsi, cela signifie que techniquement on a le choix. Dans les faits, cela dĂ©pend de plusieurs facteurs :

1) Les délais

2) Les clients

3) Le degrĂ© d’importance, l’importance des missions en cours

Parfois on peut être « obligé » de travailler, quelles que soient les conditions. Comme la période par exemple. En fait, selon le milieu où vous évoluez, il sera très dur de prendre des vacances à certaines périodes où le chiffre d’affaire est important. Par exemple, pour les sites e-commerce, les périodes comme Noël ou des Soldes, nécessitent une présence et un suivi amplifiés.

 

Consultant : prendre des vacances est clé

 

A présent que vous avez les idées claires concernant votre responsabilité professionnelle en soi, il faut pouvoir vous autoriser des périodes plus légères et de vacances. Des périodes essentielles où vous allez réduire, voire supprimer votre charge de travail. Vous ressourcer, pour être encore plus productif ensuite !

Mais en fait, comment rĂ©duire sa quantitĂ© de travail sans que cela nuise Ă  sa crĂ©dibilitĂ©, Ă  son chiffre d’affaires ? Trop rĂ©duire comporte aussi un risque.

Par exemple, en ne gardant que ses missions de clients principaux, fidèles et rĂ©guliers. Sans en accepter de nouveaux. Ne pas travailler au-delĂ  d’un certain nombre d’heures par jour. Faire une pause quant Ă  la prospection.

Il est ainsi essentiel de trouver un Ă©quilibre entre travail, passion, repos. En effet, il est mĂŞme parfois plus difficile – contrairement Ă  ce que l’on pourrait penser – de prendre des vacances, lorsque l’on est maitre Ă  bord et passionnĂ© par son activitĂ©. L’indĂ©pendance serait mĂŞme un peu addictive.

Et si jamais ce sont vos clients qui vous mettent des bâtons dans les roues par rapport à votre prise de congés, n’oubliez pas que la loi du travail française vous protège en ce sens.

Pour tout professionnel, prendre des vacances, ne serait-ce que de temps à autre, demeure quand même clé pour ne pas frôler le « bore » ou le « burn-out ».

Consultant : le travail n’est pas obligatoire

En tant que consultant freelance, vous avez une charge de travail mais aussi de « mental » importante. Vous êtes sollicités en permanence, vous êtes souvent le seul maître à bord de votre entreprise. Ainsi, il est important parfois de se « forcer » à déconnecter. Mentalement et techniquement.

De ce fait, si votre secteur d’activitĂ© le permet, n’hĂ©sitez Ă  prendre plusieurs fois par an des moments de repos. Ne serait-ce que quelques jours peuvent suffire.

L’idĂ©al Ă©tant de prendre quelques semaines bĂ©nĂ©fiques pour se reposer, tout comme le fait un salariĂ© en entreprise. Si vous pouvez le faire et que vous ressentez le besoin de voyager, de changer d’air et d’environnement ; il faut alors profiter de ce « break » en toute conscience et l’optimiser autant que possible.

Voici quelques pistes pour ne pas travailler et vraiment se reposer :

  • DĂ©couvrir de nouveaux horizons
  • Dormir davantage
  • DĂ©crocher ses yeux des Ă©crans
  • BĂ©nĂ©ficier de soins (par exemple des massages)
  • Tester de nouvelles activitĂ©s aux bĂ©nĂ©fices multiples (exemples : danse, cuisine, yoga…)
  • Passer du temps avec ses proches
  • Trouver de nouvelles sources d’inspiration

Enfin, n’oubliez pas qu’il s’agit surtout d’un choix personnel. Vous pouvez également, si vous le souhaitez, dans cette lignée prendre des vacances un peu plus « intellectuelles ». C’est-à-dire profiter du « calme » de l’été ou de Noël pour vous former, continuer d’apprendre.

Dans ce cas, vous pouvez emporter des livres de votre domaine d’activité sur la plage, écouter des podcasts à la montagne, suivre des formations à distance à la maison…que vous partiez ou non, tout est bon pour vous reposer tout en faisant fructifier votre activité. Tant que vos clients sont au courant et que vous êtes à jour, vous êtes libre de votre temps et de votre lieu de travail.

En somme, il n’est surtout pas obligatoire, mĂŞme en tant que consultant freelance, de travailler pendant vos vacances. Au contraire, il est important pour vous d’en prendre de Vraies, rĂ©gulièrement. Surtout, profitez de votre indĂ©pendance pour fixer vos congĂ©s et les utiliser efficacement. En prenant tous ces paramètres en compte, vous devriez envisager vos vacances de freelance sous un autre angle. 



< Retour Ă  la liste des actualités

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

Notre newsletter