Comment débuter un projet de reconversion professionnelle ?

Une carrière professionnelle peut générer des déceptions et des insatisfactions. Ainsi, de nombreux actifs s’interrogent sur la suite de leur carrière, quitte à changer de secteur d’activité ou de statut.Une carrière professionnelle peut générer des déceptions et des insatisfactions. Ainsi, de nombreux actifs s’interrogent sur la suite de leur carrière, quitte à changer de secteur d’activité ou de statut. Vous êtes salariés ou professionnels indépendants et souhaitez entamer une reconversion professionnelle ? Notre article fait le point, pour vous, sur la question.

Les raisons des reconversions professionnelles

Le thème de la reconversion professionnelle s’impose de plus en plus dans la réflexion des salariés au cours de leur carrière. Cette reconversion professionnelle est, évidemment, la conséquence d’une forme de mal-être au travail. Cependant, ce critère n’est pas suffisant pour expliquer, à lui seul, la totalité des reconversions professionnelles.

Il existe plusieurs raisons qui peuvent justifier une réflexion autour d’un projet de reconversion professionnelle :

  • La hiérarchie. Les managers sont souvent perçus comme peu innovants. Certains salariés se plaignent du manque de confiance qu’on leur accorde.
  • L’évolution de sa profession. Son secteur d’activité peut être amené à vivre des évolutions prévisibles, jugées négatives par certains professionnels.
  • La surcharge de travail. Le burn-out est une maladie professionnelle qui conduit de nombreux professionnels à se reconvertir.
  • La perte de sens. De nombreuses entreprises manquent d’éthique dans la conduite de leur activité. Dans ce contexte, des professionnels quittent ces entreprises pour des métiers plus terre-à-terre.

Il est nécessaire d’ajouter que la reconversion professionnelle se structure autour de deux axes principaux :

  • Le changement de secteur d’activité. Un professionnel décide de travailler dans un autre domaine d’activité, souvent sans aucun rapport avec sa formation initiale.
  • Le changement de statut. Un professionnel peut décider de basculer d’un contrat salarié à des statuts d’indépendants et d’entrepreneurs.

Il convient de noter que les confinements et les restrictions de la crise sanitaire ont eu un effet d’accélérateur. De nombreux professionnels ont pu se questionner sur la suite de leur carrière. Certains salariés ont exprimé leur envie d’être davantage en télétravail ou d’avoir davantage d’autonomie au travail.

La crise sanitaire a également bouleversé les certitudes des professionnels indépendants. Ces derniers ont, en effet, été mis en difficulté par les restrictions d’une part et la faiblesse des dispositifs d’aides d’autre part.

Les chiffres de la reconversion professionnelle

L’analyse des chiffres entourant les projets de reconversion professionnelle sont éloquents. Ce phénomène est loin d’être marginal et concerne un grand nombre de professionnels en France.

Ainsi, selon le baromètre de Centre Inffo, ce sont près d’un salarié sur deux qui envisage de quitter son emploi actuel pour un autre poste. Il convient de souligner que la reconversion professionnelle n’est, ici, pas toujours souhaitée. Elle peut être subie dans la mesure où un domaine d’activité peut évoluer dans des directions déplaisantes.

Près de 9 salariés sur 10 conservent une excellente opinion de la formation professionnelle. Cette dernière est, en effet, une étape indispensable pour changer de métier. Cette opinion très positive montre que les salariés sont mentalement prêts à modifier leurs pratiques, voire à changer de secteur d’activité.

Ainsi, ce sont près de 20 % des salariés qui sont déjà dans une démarche active de reconversion professionnelle. Les projets de reconversion professionnelle sont plus élevés chez les indépendants, les jeunes et les personnes sans emploi. Cette dernière catégorie intègre également les seniors de plus de 55 ans qui peuvent avoir des difficultés à retrouver un emploi du fait de leur âge.

Préparer sa reconversion professionnelle : les étapes-clés

Commencer un projet de reconversion professionnelle ne s’improvise pas au risque de subir de graves déconvenues. Pour partir sur de bonnes bases, il est nécessaire de suivre les étapes suivantes.

L’analyse de sa situation actuelle

Comme nous l’avons vu plus haut, le mal-être au travail peut avoir de multiples raisons. Toutefois, tous ces motifs ne justifient pas d’abandonner son poste pour se reconvertir ailleurs.

Un professionnel doit, en premier lieu, engager une vraie analyse de sa situation actuelle. L’objectif est de définir clairement ses sources de mal-être et de voir comment la reconversion professionnelle pourrait y répondre.

Le projet de reconversion professionnelle doit se construire pas à pas. Dans ce contexte, la rupture de son contrat de travail (pour les salariés) doit intervenir le plus tard possible. En effet, le projet de reconversion doit être suffisamment engagé avant de prévenir ses employeurs.

La prise d’informations

En second point, il est obligatoire de s’informer. Il existe une multiplicité d’acteurs (BPI France, CCI, …) susceptibles de répondre aux questions que l’on se pose. Il ne faut donc pas hésiter à prendre rendez-vous et à poser clairement le projet de reconversion professionnelle sur la table.

La modélisation financière et comptable

En troisième point, un professionnel doit aborder l’aspect financier. En effet, la reconversion professionnelle peut être une aventure enthousiasmante car on commence un nouveau projet. Toutefois, la reconversion professionnelle peut se transformer en cauchemar si on n’a pas suffisamment anticiper les besoins financiers.

L’inscription à des formations professionnalisantes

Avant de se lancer pleinement dans son projet de reconversion, il est nécessaire de suivre les formations professionnelles adéquates. Il convient de souligner que les salariés ont droit à la prise en charge de formations certifiées. Pour ce faire, il faut passer par le Compte Personnel de Formation (CPF).

Un salarié peut alors parfaitement décider de suivre ces formations en parallèle de son travail. En effet, il peut s’organiser pour préparer sa reconversion avant de transmettre son préavis de départ.

Se reconvertir professionnellement avec le portage salarial

La reconversion professionnelle peut effrayer les salariés dans la mesure où l’incertitude est forte. Le manque de visibilité sur son poste futur peut freiner ses envies de voir autre chose. Les démarches administratives entourant la création d’une entreprise font partie des premiers critères qui empêchent les salariés de se lancer pleinement.

Dans ce contexte, de nombreux salariés se tournent vers le portage salarial pour se reconvertir professionnellement. Les sociétés de portage salarial accompagnent les professionnels sur l’ensemble des démarches administratives, fiscales et comptables. Il n’est pas nécessaire de créer une entreprise pour se lancer en portage salarial.

Les contrats de portage salarial vous intéressent pour votre carrière ? Contactez rapidement ABC Portage pour en savoir davantage !

Rate this post
Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références