Comment budgéter des dépenses de communication ?

Dépenses communication

La communication permet aux entreprises de se faire connaître et d’atteindre pleinement leurs cibles. Toutefois, la réflexion portant sur la budgétisation de ces dépenses en communication est un aspect trop souvent oublié. Vous souhaitez connaître tous les points financiers à intégrer pour construire sa stratégie de communication ? Notre article vous liste, pour vous, les éléments à retenir.

L’importance de la communication

La communication est un axe essentiel de développement pour les entreprises. En effet, communiquer revient à transmettre un message précis. Ce message provient d’un émetteur et va jusqu’à un récepteur.

Dans le monde professionnel, les entreprises communiquent avec leurs clients ou leurs prospects. Il arrive également que la communication se fasse à destination de potentiels partenaires.

Budgéter sa communication : comment faire ?

Établir le budget de sa communication ne se limite pas à demander des devis et prévoir le paiement de factures. Plusieurs points et questions-clés sont à prendre en compte. Tour d’horizon des étapes à suivre pour budgéter, sans erreur, sa stratégie de communication professionnelle.

1. L’état des lieux

Cette première étape est essentielle pour bien appréhender le travail de budgétisation. En effet, en l’absence d’un travail de réflexion, de nombreux aspects de la stratégie de communication vont être oubliés. Or, chaque oubli représente une dépense potentielle imprévue.

Observer une situation dans sa globalité va donc permettre de produire un budget de communication qui soit le plus précis possible.

Ce diagnostic va permettre de cibler les points forts et les manques d’une entreprise. La réflexion va alors porter sur l’arbitrage des dépenses. En effet, faut-il investir pour consolider ses points forts ou pour corriger ses manques ?

Pour répondre à cette question, un professionnel indépendant doit alors analyser son activité au regard de son marché.

2. La définition des besoins

A la suite du point précédent, un professionnel doit définir précisément ses besoins. En matière de communication, les besoins peuvent être variés et cela a un impact direct sur le niveau des dépenses.

Ainsi, un professionnel indépendant peut avoir les besoins suivants pour sa communication :

  • Le content marketing. Ce point concerne tout ce qui touche, de près ou de loin, à la production de contenus (articles, posts sur les réseaux sociaux, vidéos…). Le prix d’une vidéo est évidemment plus élevé qu’un simple article (lui-même dépendant de la taille).
  • La communication print. Il va s’agir de toutes les actions de communication réalisées sur un support papier. Les dépenses se définissent par rapport au volume d’impression, l’éventuelle distribution (par voie postale) et la qualité graphique du document.
  • Le graphisme et le design web. Développer sa communication peut aussi passer par une refonte de sa charte graphique, un logo à refaire, un site internet à moderniser… Ces dépenses sont souvent nécessaires pour se mettre au même niveau que ses concurrents.
  • Le marketing d’influence. Cette stratégie repose sur le recours aux influenceurs pour se faire connaître auprès d’une communauté de personnes. Les dépenses en matière de marketing d’influence dépendent directement du volume de la communauté de l’influenceur.

3. Le rétroplanning

En troisième point, un professionnel doit réfléchir à un rétroplanning. Ce planning inversé va indiquer toutes les dates avant un point d’étape-clé. Le rétroplanning possède plusieurs atouts non négligeables :

  • La lisibilité. En complément du point précédent, le rétroplanning vient clarifier toutes les missions et tâches à réaliser. Le travail est divisé en séquences, elles-mêmes réparties sur des périodes précises.
  • La responsabilité. Le rétroplanning permet d’affecter chaque mission et tâche à des personnes référentes précises. Chacun peut alors suivre les états d’avancement en fonction des personnes qui s’en occupent.
  • La prévision. Enfin, le rétroplanning aide à prévoir les actions dans le temps. Il est donc plus facile de s’organiser, ce qui évite les erreurs et les décisions de dernière minute.

Il est donc essentiel d’avoir cet outil de suivi d’un point de vue financier. En effet, en ayant une vision globale et prospective, un professionnel va pouvoir consolider sa stratégie de communication sur deux points fondamentaux :

  • La comparaison. Il est beaucoup plus simple de comparer les différentes offres disponibles en matière de services de communication. En effet, avec le rétroplanning, un professionnel ne recherche pas ses prestataires au dernier moment. Il peut donc opter pour des solutions parfaitement adaptées à son projet.
  • La négociation. Lorsque l’on demande des devis dans l’urgence, il arrive fréquemment que le prix soit plus élevé. En effet, un prestataire va devoir se réorganiser pour délivrer la prestation demandée. En effectuant des demandes de devis bien en amont, un professionnel va pouvoir obtenir un tarif normal et peut même, dans certains cas, négocier plus facilement une remise commerciale.

4. Le budget de trésorerie

La communication a ceci de particulier qu’elle demeure profondément incertaine. En effet, en dépit d’efforts financiers soutenus, une entreprise peut avoir un retour sur investissement faible, voire inexistant. Ainsi, en d’autres termes, les dépenses en lien avec la communication représentent une sortie d’argent certaine sans qu’elles n’apportent, systématiquement, un plus en matière de chiffre d’affaires.

Tout l’enjeu d’un professionnel indépendant va être de prévoir ces dépenses afin de les étaler dans le temps. L’idéal est également d’opter pour des dépenses modulables, que l’on peut stopper en cas d’erreurs stratégiques.

Entreprendre facilement avec le portage salarial

Le développement de son activité professionnelle nécessite de travailler longuement et avec rigueur sur le volet de la communication. Cet axe stratégique reste, comme nous l’avons vu, profondément incertain. Toutefois, dans de nombreuses situations, les professionnels indépendants ont du mal à cumuler le travail de communication avec les exigences de la gestion administrative.

Vous vous lancez dans le monde des professions indépendantes et vous cherchez d’autres modes d’organisation ? Le portage salarial est une solution adaptée à votre profil. En effet, avec le portage salarial, un professionnel indépendant bénéficie d’un accompagnement expert sur les aspects administratifs et comptables.

Vous souhaitez avoir davantage d’informations sur le portage salarial ? Prenez contact avec la société de portage salarial ABC Portage pour obtenir toutes les réponses à vos questions.

Rate this post
Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références