Qu’est-ce que la gestion des compétences ?

Le 25 mai 2021

Qu’est-ce que la gestion des compétences ?La question des compétences et de l’adaptation aux postes de travail deviennent des enjeux centraux de la vie d’une entreprise. Les multiples évolutions en cours (techniques, technologiques, …) viennent repenser le rôle des ressources humaines. Vous êtes un professionnel indépendant et vous vous intéressez à la gestion des compétences et aux ressources humaines en entreprise ? Vous souhaitez développer une offre d’accompagnement pour des entreprises clientes de votre secteur ? Notre article fait le point sur cette question cruciale.

L’importance des compétences en entreprise

Diriger une entreprise suppose d’organiser et de répartir les différentes missions en fonction des compétences des collaborateurs présents. Or, le monde de l’entreprise subit de multiples bouleversements qui viennent perturber la simple répartition des tâches à effectuer.

La question des compétences devient de plus en plus prégnante dans les entreprises du fait des évolutions technologiques et techniques. Si les évolutions réglementaires et législatives sont plutôt faciles à prévoir et à intégrer, il n’en est pas de même pour l’arrivée du digital.

Ainsi, dans certaines situations, les salariés vont devoir apprendre en quelque temps l’utilisation de nouveaux logiciels, outils, technologies pour s’adapter aux évolutions de leur poste.

Ces évolutions posent alors la question de la formation tout au long de la vie. De nombreux professionnels vont devoir, au risque de devenir “inemployables”, se former aux nouvelles techniques pour être en capacité d’assurer les postes en lien avec leurs diplômes.

Qu’est-ce que la gestion des compétences ?

La gestion des compétences est une approche qui consiste à penser et à organiser les capacités des salariés au sein d’une entreprise. Il s’agit, souvent, d’une extension du champ des ressources humaines. Il ne suffit pas seulement, en effet, de répartir les missions ou de rédiger des offres d’emploi adaptées.

La gestion des compétences nécessite d’étudier un marché, de faire du benchmarking, de réaliser des bilans de compétences poussés pour chaque salarié afin d’anticiper les multiples évolutions qui peuvent survenir. La gestion des compétences repose alors sur deux constats d’échecs.

1. Les insuffisances de l’enseignement supérieur

Les formations universitaires ne permettent pas toujours de préparer les futurs actifs aux exigences et aux particularités du monde du travail. Ce premier point pose de vraies difficultés dans la mesure où les temps d’adaptation à la prise de poste vont être plus longs.

Par ailleurs, il existe une inconnue pour les employeurs : il est difficile de savoir si les nouveaux salariés vont réussir, in fine, à s’adapter aux exigences de leur poste.

2. Les difficultés à recruter en interne

Les entreprises n’ont pas suffisamment d’éléments d’information concernant les compétences de leurs propres salariés. Ainsi, en cas d’évolution de leur activité, il peut être difficile de connaître précisément les profils de salariés qui seront à même de s’adapter pleinement aux nouvelles missions.

La gestion des compétences va permettre, bien souvent, de pouvoir faire évoluer efficacement chaque salarié, dans l’intérêt de sa carrière autant que pour l’entreprise employeuse.

Les entreprises face à la gestion des compétences

Le profil des entreprises qui adoptent la gestion des compétences

Toutes les entreprises n’ont pas les mêmes besoins en ce qui concerne la gestion des compétences en interne. En effet, les évolutions multiples ne touchent pas, à égalité, toutes les entités professionnelles. Ainsi, les entreprises qui sont le plus engagées dans des démarches de gestion de compétences appartiennent aux secteurs suivants :

  • La finance ;
  • L’industrie extractive énergétique ;
  • La fabrication de matériel de transports ;
  • L’information et la communication.

Il s’agit souvent de secteurs extrêmement concurrentiels, créant de fait une tension sur les coûts de revient des activités menées. Ne pas mettre en place une démarche de gestion des compétences revient à accepter un décrochage vis-à-vis de ses concurrents. Décrochage qui peut être fatal pour la pérennité de l’entreprise à court terme.

Globalement, les études montrent qu’un quart des entreprises françaises mettent en place, de manière régulière et organisée, la gestion des compétences au sein de leurs activités. Il convient de souligner que les entreprises de plus de 250 salariés sont très majoritairement représentées dans la mise en place de la gestion des compétences. Ainsi, 80 % des entreprises de 250 à 499 salariés font de la gestion des compétences. Ce chiffre monte à 95 % pour les entreprises de plus de 2 000 salariés.

Les apports de la gestion des compétences en entreprise

La gestion des compétences permet, comme nous l’avons vu, de mieux connaître les qualifications et les potentialités de chaque salarié. Cette meilleure connaissance des ressources disponibles en entreprise est alors de nature à permettre le bon développement de l’entreprise.

La gestion des compétences vient donc corriger le problème de l’incohérence apparente de compétences en entreprise. Grâce à la gestion des compétences, une entreprise va pouvoir analyser les écarts majeurs de compétences d’un salarié sur son poste de travail.

En effet, avec la hausse du chômage, certains professionnels vont candidater sur des postes inférieurs à leur niveau de qualification. Toutefois, ces profils de professionnels ne sont pas tous similaires. Ainsi, en cas d’évolution de l’entreprise, il est essentiel d’identifier les salariés qui vont pouvoir s’adapter au mieux. Avec la gestion des compétences, une entreprise va pouvoir cibler ses efforts de formation sur un groupe restreint et pertinent de salariés.

Accompagner les entreprises grâce au portage salarial

Les entreprises ont de plus en plus de besoins en matière de gestion des compétences au sein de leurs activités. Dans ce contexte, elles peuvent faire appel à des prestataires extérieurs afin de bénéficier de conseils et d’accompagnements sur la mise en place de ce processus.

Vous êtes consultant indépendant spécialisé ou en voie de spécialisation sur ces questions ? Le portage salarial peut être une solution pour développer votre activité. En effet, en bénéficiant d’un intermédiaire expert avec une société de portage salarial, vous sécurisez l’ensemble des aspects en lien avec votre prestation.

Une société de portage apporte un regard commercial et juridique permettant de rassurer les clients et d’assurer la bonne conduite de la mission. Vous avez des questions sur le rôle et les missions d’une société de portage salarial ? Prenez contact avec les équipes d’ABC Portage pour recevoir toutes les informations demandées.



< Retour à la liste des actualités

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

Notre newsletter