Se préparer professionnellement au déconfinement progressif

Le 6 mai 2020

Se préparer au déconfinement progressifLe mardi 28 avril 2020, le Premier ministre a précisé plus en détail la phase de déconfinement. Ce moment a débuté le lundi 11 mai et comporte de nombreuses incertitudes pour les professionnels, indépendants comme salariés. Vous souhaitez savoir comment se préparer et s’organiser au mieux dans ce nouveau contexte de déconfinement progressif ? Tour d’horizon des éléments à appréhender pour remettre en route son activité.

 

L’épineuse question du déconfinement

Le gouvernement français a décidé d’entamer, à partir du lundi 11 mai, une phase de déconfinement progressif du pays. Ainsi, par le truchement du 1er ministre Édouard Philippe, le gouvernement a annoncé les mesures suivantes pour le monde professionnel :

  • Le port du masque obligatoire dans certains lieux ou transports. En fonction du contexte et de la situation, les professionnels devront être en possession d’un ou plusieurs masques afin de pouvoir circuler comme ils le souhaitent.
  • Les transports sont limités à 100 km sauf pour des motifs professionnels. Il est alors nécessaire de pouvoir justifier ses déplacements professionnels pour les indépendants.
  • La généralisation des tests afin d’identifier les personnes porteuses du virus. Il est possible que certaines entreprises demandent de vérifier la température de toute personne entrant dans leurs locaux.
  • La réouverture des crèches, des maternelles et des écoles primaires. Ainsi, les indépendants qui ont des enfants dans ces tranches d’âge pourront avoir une solution. Cela peut faciliter la prise de rendez-vous professionnels ou la tenue des réunions en télétravail.

Ces mesures vont donc avoir un impact sur l’activité des professionnels indépendants. Par ailleurs, le Premier ministre français n’a pas exclu la possibilité de reconfiner la population. Cette option mettrait un second coup dur à l’économie du pays.

Les effets économiques du confinement

Il est en effet, pour le moment, difficile d’appréhender les multiples conséquences du confinement sur l’économie. Nul ne sait encore le nombre de défaillances d’entreprises que le pays va connaître. Or, l’économie fonctionne souvent par imbrication. Ainsi, des fermetures d’entreprises fragilisent d’autres entreprises et peuvent faire un effet domino.

Les professionnels sont donc confrontés à plusieurs incertitudes :

  • Le déconfinement ne correspond pas à une sortie totale du confinement. Le travail ne reprend donc pas son cours normal. La situation crée davantage d’incertitudes qu’une crise financière.
  • La menace d’épisodes de reconfinement empêche également aux professionnels indépendants de se projeter. Il devient alors impossible d’organiser son activité sur les prochains mois.
  • La mise en place de toutes les protections et des gestes barrière ajoute des procédures et des contraintes. Même si elles sont nécessaires, ces mesures ralentissent et complexifient l’exercice du travail. Dans certains métiers, la reprise du travail ne permet donc pas de rattraper le temps perdu.

Les professionnels indépendants peuvent alors se retrouver au milieu d’une situation complexe. Ainsi, il existe des zones d’ombre sur la possibilité qu’auront les clients de fournir de nouvelles commandes. D’autre part, il est possible que certains sous-traitants disparaissent, empêchant certains professionnels de réaliser leurs missions dans de bonnes conditions.

Se préparer à la période de déconfinement

Ainsi, dans ce contexte, il est essentiel de se préparer professionnellement à cette période de déconfinement. Un professionnel indépendant doit donc prendre en compte les éléments suivants :

  • Le choix du lieu de travail. Il s’agit de s’organiser afin d’identifier le ou les lieux de travail adéquats. Cela suppose aussi de déterminer la part de télétravail qu’un professionnel indépendant doit réaliser. Il s’agit aussi de lister l’ensemble des outils permettant une bonne communication avec ses clients.
  • La réflexion autour du modèle économique. Un professionnel indépendant ne peut pas faire l’impasse de la réflexion portant sur ses résultats. Il s’agit alors de déterminer son seuil de rentabilité, les efforts nécessaires à réaliser, voire les sacrifices à consentir.
  • L’état des lieux de son portefeuille clients. Il est essentiel de faire le tour de ses clients afin de déterminer ceux qui sont en difficulté et ceux qui vont pouvoir poursuivre leur activité. Par ailleurs, il s’agit de définir les clients qui vont être définitivement perdus du fait de la conjoncture économique et ceux pour lesquels l’arrêt sera temporaire.
  • L’étude du marché et des éventuelles perspectives. Enfin, il est possible que la situation de déconfinement fasse émerger de nouveaux marchés. Il est parfaitement possible que certaines entreprises adaptent leur activité afin de répondre aux nouveaux enjeux. Les tendances actuelles du marché s’orientent désormais sur des besoins précis : production locale, circuits de distribution plus fluides, formations aux enjeux sanitaires, développement d’outils de communication à distance, etc.

Cette première étape permet d’amorcer, professionnellement, la période déconfinement. Il s’agit d’être prêt à redémarrer son activité tout en l’adaptant aux nouvelles données.

Mettre en place son « déconfinement » professionnel

Ainsi, il est important de bien comprendre que le déconfinement va être différent du confinement. Si le confinement représente un arrêt brutal de l’économie, le déconfinement constitue plutôt un entre-deux. Un professionnel indépendant a pu profiter du confinement pour se former, découvrir de nouveaux outils et se documenter sur son secteur d’activité. Le déconfinement n’est plus le moment approprié pour découvrir de nouveaux horizons.

En résumé, un professionnel indépendant doit être en mesure de répondre à deux axes de réflexion :

  • Les éléments qui vont rester et se pérenniser pendant le déconfinement. Il s’agit d’établir la liste des outils, pratiques de travail, contacts et clients que l’on va conserver, quoi qu’il arrive.
  • Les menaces et nouveaux enjeux qui vont émerger. Ce second point est essentiel pour définir ce qui doit être modifié dans son activité.

En d’autres termes, il est important d’appréhender la période de déconfinement comme un changement (potentiellement durable) du marché. Toute entreprise peut subir, au quotidien et en temps normal, ce type de bouleversement : arrivée d’une nouvelle offre, d’un concurrent plus performant ou d’un changement de réglementation. La crise sanitaire du coronavirus et le déconfinement apportent leur lot de changements profonds. Un professionnel indépendant doit donc analyser son activité en profondeur, comme il le ferait pour une étude de marché classique.



< Retour à la liste des actualités

Événements

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

Notre newsletter


ESPACE CONSULTANT

Créez, développer et gérez votre activité de
consultant grâce au bureau virtuel ABC Portage

Découvrir