Se positionner rapidement sur son marché grâce au Lean Startup

Le 24 août 2021

learn-startup

Le Lean Startup est utilisé depuis 2008. Il connait un succès dans les PME comme dans les grandes entreprises. L’objectif est de réduire le cycle de développement du produit afin de rentabiliser son idée rapidement. Pour y parvenir, l’entrepreneur doit mener la phase de test de manière agile. Cette technique a d’ailleurs donné lieu à un nouveau mouvement post-Lean Startup.

Le Lean Startup est une méthode promue par Éric Ries. Depuis, il est utilisé dans de nombreuses entreprises de taille et de secteur variés. Il repose sur une approche itérative de l’entrepreneuriat. L’idée étant de confronter directement son offre au public.

Cette manière d’entreprendre permet de réduire le cycle de développement du produit. Cela dit, le jeune créateur doit être capable d’exploiter la phase de test pour le faire évoluer. Pour mener à bien ces étapes, il peut se lancer avec le portage salarial. Ce mode de travail l’aidera à sécuriser son activité et se concentrer sur le développement de son projet.

Le Lean Startup en cinq étapes

Éric Ries veut rompre avec les méthodes traditionnelles de l’entrepreneuriat en utilisant le Lean Startup. Pour lui, ces pratiques prennent beaucoup de temps. En effet, le jeune créateur doit d’abord étudier son marché avant d’élaborer. Cette analyse requiert souvent une période plus ou moins longue. Pourtant, le risque de développer une offre qui n’est aucunement adaptée à son environnement reste présent. Ceci arrive notamment lorsqu’il intervient dans un marché en perpétuelle évolution.

Le Lean Startup veut se défaire de ce risque et ce qu’il considère comme une perte de temps avec l’étude préalable du marché. Le principe étant de passer directement à l’action tout en s’assurant d’être efficace. Pour ce faire, la méthode Lean repose sur un précepte : tester, évaluer, ajuster et vendre.

Cela requiert néanmoins de passer par plusieurs étapes :

  • L’entrepreneur commencera par identifier les besoins du marché ;
  • Il développera ensuite une première version de son produit avec les fonctionnalités de base. Il s’agit du Minimum Viable Product (MVP) ;
  • Le produit sera proposé aux clients ;
  • Les retours obtenus seront utilisés pour l’améliorer si besoin ;
  • Le produit final élaboré sera mis sur le marché.

Il arrive toutefois que la conception du produit soit plus complexe. Dans ce cas, l’entrepreneur peut s’appuyer sur un site Web pour proposer sa première version. La présenter à travers une vidéo ou une infographie constitue alors une alternative.

Un service de tchat intégré au site Web permettra par exemple de collecter les retours. Il est aussi possible de suggérer le produit en essai gratuit ou prévente. Il suffit ensuite d’inciter les utilisateurs à partager leurs avis.

Les commentaires obtenus doivent être exploités afin de développer un « market fit ». Il s’agit de la version améliorée du produit dont les fonctionnalités s’alignent aux attentes des consommateurs finaux. Elle est donc prête à être vendue.

Une Minimum Viable Audience à la place du Minimum Viable Product

Au fil de la commercialisation, l’entrepreneur peut continuer à récolter les retours clients pour faire évoluer son offre. Il peut ajuster son produit autant de fois que nécessaire afin de trouver la proposition la plus pertinente.

Le Lean Startup présente différents avantages comparés aux techniques traditionnelles. Le premier repose sur la possibilité d’intégrer directement et rapidement le marché. D’ailleurs, le créateur peut se lancer en optant pour le portage salarial. Il s’agit d’une manière de commencer son activité d’entrepreneur en toute sécurité. En effet, le professionnel porté bénéficie des mêmes droits qu’un salarié tout en gardant son autonomie. Il aura accès :

  • Aux congés payés ;
  • À la mutuelle ;
  • À l’assurance chômage ;
  • À la couverture retraite.

Le deuxième avantage accordé au Lean Startup est lié au coût de l’investissement qui est réduit. Il s’agit en effet de faire évoluer son activité et son produit progressivement. Il éviterait en outre la perte de temps et d’argent dans un produit qui pourrait ne pas se vendre. La méthode Lean permet d’élaborer une offre sur-mesure qui répond exactement aux attentes de la cible.

Une alternative au Minimum Viable Product a d’ailleurs fait son apparition. Il s’agit du Minimum Viable Audience (MVA). Avec cette nouvelle approche, l’objectif est d’abord de développer une audience qui pourra aider l’entrepreneur à concevoir une offre pertinente. L’interaction avec le public est ainsi cruciale. Il est important qu’il fasse part de ses besoins. Un produit sera ensuite élaboré afin de les combler.

L’entrepreneur peut s’appuyer sur les réseaux sociaux pour mener cette nouvelle approche, considérée comme post-Lean Startup. Ces plateformes lui donnent la possibilité d’échanger avec son audience et de connaitre ses attentes. Le but étant de mettre sur le marché un produit qui sera directement validé par la clientèle cible.



< Retour à la liste des actualités

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

Notre newsletter