Quels sont les réels avantages de se laisser porter ?

Le 26 mai 2020

L’accompagnement du consultant chez ABC PortageVous le savez sans doute : le portage salarial est considéré par de nombreux travailleurs comme la solution idéale pour allier indépendance, autonomie et sécurité. C’est un statut bien particulier qui permet d’être à la fois un professionnel indépendant et de bénéficier de la sécurité d’un salarié classique. Mais comment est-ce ça fonctionne exactement ? Pourquoi est-ce pour certains professionnels si attirant ? Quel est ce mode d’organisation qui remporte de plus en plus de succès ? Aujourd’hui, nous faisons le point et vous présentons notamment les avantages de ce type d’activité.

Entre liberté et sécurité

Il faut remonter au début des années 1980 pour comprendre réellement le portage salarial. En effet, c’est à cette époque que ce statut est né, même s’il faudra patienter pour avoir une base légale réellement solide. C’est avec la loi de 2008 et l’ordonnance de 2015 que le portage salarial trouve une réelle existence en France.

Actuellement, ce statut est encadré par une convention collective. Il faut savoir que ce statut plaît aussi bien aux cadres qu’aux freelances. Et ce n’est pas un hasard. Car ce statut est à la croisée de la liberté et de la sécurité. En effet, les sociétés de portage salarial promettent aux travailleurs un maximum de liberté et d’indépendance, tout en leur garantissant une sécurité salariale absolument inégalable si on monte son entreprise par exemple.

Un contrat tripartite

Le portage salarial est un contrat qui se fait à trois. On trouve donc d’un côté l’entreprise cliente, c’est-à-dire celle au sein de laquelle le travailleur va évoluer durant trois ans au maximum. Ensuite se trouve le professionnel porté, qui est rémunéré par la société de portage mais qui gère son emploi du temps et négocie ses contrats. Puis enfin, la société de portage qui fait le lien entre ces deux entités, qui perçoit la facturation, qui gère l’administratif, et qui paie le salarié porté en lui offrant de nombreux avantages.

C’est cette relation tripartite qui fait réellement toute la différence pour le travailleur. Car cette relation implique forcément la conclusion d’un contrat dit commercial ainsi que d’un contrat de travail en portage salarial. Le salarié porté est ainsi protégé comme un salarié classique, et il a des missions très claires à remplir.

Le contrat peut permettre de conclure un CDI ou un CDD, à temps plein ou à temps partiel… En réalité, tout est possible avec le portage salarial. C’est l’entreprise cliente qui définit les termes du contrat et le travailleur les accepte ou non. Ce dernier reste totalement libre d’accepter ou de refuser, et gère son travail comme il le désire.

C’est donc un contrat qui se trouve à mi-chemin entre celui du freelance et celui du salarié. Et c’est bien là tout l‘intérêt ! Il faut toutefois bien distinguer le portage salarial de l’intérim qui n’a rien à voir car il s’agit alors de l’exécution d’une tâche temporaire. N’oubliez jamais que le portage salarial est bien plus avantageux !

Les avantages du portage salarial

Le portage salarial est aussi avantageux pour l’entreprise cliente que pour le salarié porté. L’entreprise client va pouvoir bénéficier des compétences d’un professionnel pointu, dont elle n’a pas forcément besoin sur le très long terme. Elle pourra ainsi avoir sous la main un expert dans tel ou tel domaine, sans avoir à gérer une embauche.

Le salarié de son côté est totalement indépendant, et perçoit un salaire. Il acquiert également 2.5 jours de congés payés par mois, comme un employé classique. Il est également affilié au régime général de la sécurité sociale et bénéficie d’une mutuelle d’entreprise ainsi que d’une prévoyance. Enfin, il jouit d’une liberté quasiment complète dans la manière dont il mène son activité. Il est libre de choisir ses clients, et de gérer son emploi du temps. Il n’a aucune contrainte, ni de temps ni de lieu. Et il peut travailler avec plusieurs entreprises en même temps s’il le désire.

Enfin, c’est la société de portage qui gère tout l’administratif, comme par exemple les obligations fiscales et administratives. C’est un gain de temps considérable pour l’employé qui n’a pas à assumer la gestion des factures, le paiement des cotisations sociale ou encore le suivi de règlements. En échange, les sociétés de portage prélèvent généralement entre 5 et 15 % du chiffre d’affaires du salarié porté. Ces frais de gestion doivent être pris en compte par l’employé, mais c’est le prix de sa sécurité. Aucun doute, le portage salarial est un statut privilégié qui fait de plus en plus d’adeptes, et ce n’est pas un hasard.

 

Vous l’aurez compris, le portage salarial est une opportunité réelle pour le travailleur qui rêve de liberté et d’indépendance sans grande prise de risque. Il pourra ainsi bénéficier de tous les avantages du salariat sans en subir les inconvénients. Pour se lancer dans cette aventure, il suffit de contacter une entreprise de portage salarial et d’en découvrir les tenants et les aboutissants. A vous de jouer !



< Retour à la liste des actualités

Événements

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

Notre newsletter