Quelles sont les règles essentielles pour assurer dans le consulting

Le 15 mai 2019

Quelles sont les règles essentielles pour assurer dans le consultingDans ce guide, nous allons vous parler des règles essentielles pour que vous, consultant freelance, puissiez assurer en consulting, quelque soit votre secteur d’expertise et votre expérience. Prenez des notes et inspirez -vous de ces conseils pour redonner un second souffle à votre activité et booster votre chiffre d’affaires.

Assurer dans le consulting : une affaire d’organisation

Pour être un bon consultant, il faut essayer de laisser un minimum d’éléments au hasard. Ainsi, il est d’abord essentiel d’être bien organisé. Il s’agit d’une règle, d’une clé qui sur le moyen et le long terme pourrait bien faire la différence. Être organisé se dit pour des personnes méthodiques, ordonnées.

Si vous ne l’êtes pas nécessairement beaucoup à l’origine, ne vous inquiétez pas, cela se développe.

Tout est une affaire d’organisation.

Premièrement, nous vous conseillons d’identifier les différents éléments qui vont entrer dans l’organisation de votre activité de consulting :

  • Votre gestion du temps
  • Votre gestion des rendez-vous et de la prospection client
  • Votre optimisation de production de vos tâches pour vos missions
  • Votre gestion de vos finances…

Ainsi, comment s’organiser en tant que consultant freelance ?

  • Identifier vos points faibles sur lesquels travailler
  • Identifier votre valeur ajoutée
  • Adopter des outils
  • Être mono-tâche pour rester concentré
  • Être rigoureux et ponctuel
  • Définir des plages horaires dans votre calendrier de la semaine pour chacune de vos différentes tâches
  • Faire des listes

Le fr-tuto.com ajoute des compléments pour assurer dans le consulting :

  • Conserver sa motivation sur le long terme
  • Afficher en grand sa motivation
  • Se fixer des objectifs intermédiaires
  • Organiser son espace de travail
  • S’isoler des sources de distraction
  • Apprendre à gérer son temps
  • Noter tout : to do lists, agenda, notes sur mobile, sur post-it, dans un cahier dédié…
  • Organiser ses tâches
  • Automatiser ce qui peut l’être
  • Apprendre à se connaître
  • Prévoir du temps sur les tâches annexes
  • Se prévoir des pauses…

Il s’agit ensuite d’appliquer cette organisation aux spécialités du consulting et du statut freelance.

Les spécialités du consulting 

Selon, petite-entreprise.net, le terme de consulting « est un mot anglais pour désigner du conseil aux entreprises. Le principe est donc pour une entreprise de solliciter l’expertise externe d’un consultant ou conseiller, d’un professionnel expérimenté pour permettre l’amélioration de la performance d’une entreprise ».

Une mission de consulting se divise ainsi en plusieurs étapes :

  • Une analyse, un audit préalable
  • Point sur la stratégie et les préconisations spécifiques
  • Accompagnement du changement induit par les préconisations
  • Reporting

Et le consulting répond ainsi à une grande variété de domaines différents.

Cependant, attention à ne pas mélanger coaching et consulting ! Les deux métiers ne s’appuient pas sur les mêmes méthodes, les mêmes principes et ne traitent pas des mêmes problèmes.

En effet, le coach « prend en charge une ou plusieurs personnes alors que le consultant traite une entreprise ou une section de l’entreprise. Le coach a pour fonction d’aider la personne coachée à développer des solutions par elle-même, grâce à un accompagnement adapté tandis que le consultant apporte des solutions et les met en place, sur base d’une analyse de l’existant. Enfin, la réussite de la mission de coach est difficilement quantifiable puisqu’elle porte sur des personnes, tandis que la mission du consultant est parfaitement quantifiable puisqu’elle porte sur une amélioration de la performance de l’entreprise » !

Le consulting est beaucoup plus spécifique et concret que le coaching. N’hésitez pas ainsi à valoriser les points évoqués ci-dessus.

En plus d’un esprit humain à la tête d’une stratégie et d’une organisation efficace, heureusement le consultant freelance peut s’appuyer sur de nombreux outils.

Des outils pour assurer son organisation et son efficacité de consultant freelance 

Des outils pour gérer son temps, ses finances, la gestion de projet, sa communication. Aujourd’hui il existe des outils répondant quasiment à toutes les sphères d’une vie professionnelle. Certains sont mêmes plus ou moins nécessaires. Chaque source pourra y aller de son outil…

Nous vous conseillons notamment des outils pour vos sauvegardes, le partage de travaux et de donnée, ainsi que des logiciels de messagerie, toujours utiles :

  • Google Drive : travail collaboratif, stockage, partage de fichiers
  • Onedrive : stockage sur le cloud
  • Trello : gestion de projet
  • Slack : suivi d’actions, gestion de projet, messagerie
  • Skype : messagerie et visio-conférences

Ces outils ont différents usages, fonctionnalités, selon vos objectifs.

Selon le blog-du-consultant.fr, voici également quelques applications, outils qui répondent au spectre large d’une activité freelance :

  1. Evernote : un bloc-note portable, accessible sur tous supports
  2. Antidote 8 : un correcteur orthographique
  3. GoToWebinar : un outil pour animer des réunions en ligne et des webinars
  4. mSecure : une application pour stocker l’ensemble de ses mots de passe
  5. Basecamp : gérer sur une application et en ligne ses projets client facilement. Suivi de liste d’actions, calendrier partagé, fil de discussion et partage de fichier
  6. Dropbox : service de stockage et de partage de fichiers

Aujourd’hui il existe quasiment un outil pour chaque besoin, gestion que l’on peut avoir dans son activité de freelance.

Ainsi, n’hésitez pas à rester en veille digitale à ce sujet, car de nouveaux outils fleurissent régulièrement.

Assurer dans le consulting : être un commercial

Une fois que l’organisation est intégrée à votre activité de consultant freelance, la deuxième grande règle pour assurer dans le consulting, est d’être un commercial, en tout cas d’effectuer certaines parties de ce métier pour votre business.

Le but d’un commercial est de multiplier le nombre de clients d’une activité, d’obtenir de nouveaux contrats.

La communication et la relation client sont ainsi essentielles pour séduire une clientèle toujours plus nombreuse :

  • Créer un site vitrine
  • S’appuyer sur ses clients actuels
  • Communiquer sur les réseaux sociaux
  • Prospecter par téléphone
  • Surveiller la concurrence

Aujourd’hui, le commerce de « terrain », s’allie avec la puissance du web en termes de prospection. Ainsi, de nombreuses techniques très poussées et personnalisées en webmarketing peuvent être très judicieuses pour réussir dans votre activité de consultant freelance.

Le webmarketing : nouvelle clé de prospection 

Comme énoncé ci-dessus, un site internet et des réseaux sociaux professionnels peuvent notamment vous apporter des clients sans même que vous ne prospectiez directement. C’est ce que l’on nomme l’inbound marketing. En mettant en place une stratégie de contenus régulière et optimisée, vous montrez directement votre expertise et vous renforcez votre présence et votre crédibilité d’indépendant professionnel.

Quelques idées de contenus pour acquérir des clients :

  • Emailing
  • E-books
  • Articles à valeur ajoutée
  • PDFS de vos travaux
  • SMS
  • Vidéos
  • Podcasts…

Sans inonder votre audience et votre clientèle, montrez que vous êtes présent.

Vous n’avez plus ainsi qu’à adopter ce qui est le plus en lien avec votre activité et surtout vous fixer un calendrier de publications. Lorsque vous avez un peu de temps libre, nous vous conseillons de préparer votre stratégie et vos contenus en avance !

Beaucoup de freelances négligent leur valeur ajoutée et leur communication. N’hésitez pas à faire la différence en vous référençant intelligemment sur Google (SEO).

Et si vous avez besoin d’aide à ce sujet, n’hésitez pas à consulter vos pairs. Notamment en termes d’automatisation. Car aujourd’hui un communicant efficace s’appuie sur des outils qui s’occupent de la publication effective de ses contenus – qui publient à votre place automatiquement.

Quelques exemples :

  • Zapier
  • Buffer
  • SociallyMap
  • Hootsuite
  • AgoraPulse
  • CoSchedule

Vous êtes à la tête de vos stratégies commerciales et de communication mais vous verrez que les outils d’automatisation sont un sacré soutien !

Nourrir son portefeuille client en tant que consultant freelance 

La prospection est au cœur d’une activité de consultant freelance, car sans clients il n’y a pas d’activité du tout. Réussir la partie commerciale est une règle essentielle pour assurer dans le consulting.

En tant que consultant indépendant, selon destinationclients.fr, trouver des clients est une « mission vitale. Car vous n’êtes pas seulement expert dans votre domaine, vous êtes aussi chef d’entreprise. Et la signature de nouveaux contrats est une tâche capitale de votre quotidien pour pouvoir continuer à travailler sur votre expertise ».

En fait, être à son compte, indépendant, a de nombreux avantages mais tous ces avantages ont un revers de médaille pour certains : celui de faire de la prospection.

N’attendez pas pour vous perfectionner et appréhender la prospection avec positivisme. En suivant quelques étapes vous vous découvrirez même peut-être une âme de commercial dans votre activité de consulting :

  1. Valider son client idéal
  2. Construire son offre de services
  3. Assumer son message
  4. Mailler le territoire
  5. Mettre en place des actions directes
  6. Développer une stratégie d’actions indirectes
  7. Structurer ses actifs commerciaux

Vous n’allez pas savoir directement mettre en place toutes les stratégies. Il va falloir d’abord vous imprégner des techniques de webmarketing et de commerce pour assurer en consulting.

L’apprentissage des facteurs liés à votre activité de consultant freelance, soit de chef d’entreprise, est un pendant important dans votre développement commercial et votre prospection.

C’est à ce niveau que vous pouvez penser à vous tourner vers le portage salarial.

Grâce au portage salarial, vous allez pouvoir clairement assurer en consulting et tout particulièrement pour le côté commercial. En plus de vous soulager des parties administratives, juridiques, comptables, le portage salarial peut vous aider à trouver et obtenir certaines missions.

Le portage salarial : un poids commercial pour votre consulting 

Le portage salarial a de multiples avantages pour assurer en consulting et vous permettre de vous concentrer sur les règles essentielles de ce guide.

Ainsi, selon blog.emploi.provideup, le portage salarial permet au consultant freelance de « profiter d’un accompagnement sur-mesure. La réussite de votre activité est facilitée par un accompagnement qui va bien au-delà de formations… De plus, le portage salarial vous fait bénéficier d’une mise en réseau ».

Les avantages du portage salarial qui permettent d’assurer en consulting :

  • Le Gain de temps
  • La protection de l’indépendant-salarié : sécurité sociale, retraite, indemnisation chômage…
  • L’accès à des missions
  • L’accès à des formations
  • L’esprit de réseau…

Cependant, faites attention, les consultants en portage salarial doivent trouver eux-mêmes leurs missions, même si la société de portage peut faciliter la mise en relation et relayer des offres !

Si vous êtes intéressée(e) également par une carrière à l’international, le portage salarial peut constituer un véritable tremplin.

Vous êtes indépendant tout en étant « tranquille ». Vous vous concentrez sur votre stratégie et votre indépendance…

Assurer dans le consulting : être professionnel et humain

Notre troisième grand point s’intéresse au fait qu’assurer dans le consulting constitue ainsi une balance entre automatisation et humanisation. Être un professionnel productif, tout en restant à l’écoute humainement de ses clients et de ce qui l’entoure.

De ce fait, afin de limiter le temps passé sur la prospection – sans l’éliminer jamais complètement de son quotidien – nous vous conseillons de vous concentrer sur cette troisième règle : l’importance de fidéliser ses clients.

Et surtout il faut toujours faire attention à ne pas avoir qu’un seul client !

La fidélisation client

Qu’est-ce que la fidélisation client ? Comment développer ses relations avec les clients déjà existants ?

La fidélisation client est une démarche marketing qui cherche à favoriser la fidélité des prospects. Elle ne se résume pas qu’à une mise en place d’un programme de fidélisation au sens strict du terme. Beaucoup plus large que seulement technique, elle a un impact majeur sur la rentabilité d’une entreprise, quelle que soit le secteur d’activité.

L’idée étant de créer une relation durable et personnelle avec chacun de ses clients. Le consultant freelance doit entretenir ce désir et cet effet de loyauté de la part de son client.

Petite-entreprise.net nous éclaire sur le comment : « pour que votre client pense à vous, tâchez de penser à lui. Il est important de toujours réfléchir à comment apporter une plus-value à la prestation dispensée. La valeur de votre travail fera que le client sera en confiance avec vous, aura ses habitudes à divers niveaux et ne voudra plus interagir qu’avec vous, l’avantage est ainsi mutuel ».

Lors de vos échanges et interventions, restez attentif de toute information qui pourrait se révéler utile dans votre relation client.

Un point fondamental de la fidélisation client, c’est la personnalisation.

Personnaliser pour fidéliser 

En 2019 plus que jamais, la personnalisation est toujours très tendance. En fait, vos clients sont comme vous. Ils veulent être considérés personnellement, en temps que personnes (même à distance), pas être simplement un numéro, une adresse email.

Voici quelques conseils pour adopter la personnalisation dans votre stratégie commerciale :

  • S’adresser individuellement à chaque client
  • Être proactif
  • Faire un point régulier avec son client à un créneau dédié
  • Insérer de l’humanité dans ses communications
  • Demander des feed-back
  • Faire de nouvelles propositions
  • Envoyer des cartes de vœux
  • Envoyer un emailing personnalisé
  • Envoyer un cadeau à la fin de l’année…

Une fois que vous aurez mis certains mécanismes en place, analysez vos résultats et poursuivez sur le long terme.

Quels sont les bénéfices à fidéliser ses clients ?

  • Gagner du temps sur les formalités, la paperasse, les paiements…
  • Un gain de mise en place et de fonctionnement pour les clients
  • Une création de valeur
  • Identification de nouvelles perspectives et opportunités
  • Sécurisation de votre activité
  • Développement de votre C.A

Vous pourrez plus aisément ainsi développer des stratégies d’expansion de votre activité en y incluant et en vous appuyant sur vos acquis préalables, qui ne sont autres que vos clients fidélisés et actuels.

Selon, le blog-du-consultant.fr, les consultants qui réussissent « réalisent après quelques années 70% de leur CA avec des clients réguliers. Cette récurrence est basée sur la confiance accordée par leurs clients suite au succès des missions passées ».

Créer une relation de confiance pour obtenir un premier client est une première étape. Cependant, chaque mission en elle-même doit être un moment privilégié pour construire quelque chose et pouvoir continuer de travailler ensemble.

Pour vous aider à fidéliser vos clients, voici quelques conseils :

  • Donner toujours votre maximum
  • Apporter de la valeur ajoutée
  • Voir vos clients comme des partenaires
  • Mettre en place un programme de fidélisation
  • Respecter les délais et les budgets
  • Anticiper les besoins de vos clients
  • Faire preuve d’humanité et de sympathie

Dans une vie de consultant freelance, de nombreux facteurs peuvent venir amoindrir une relation client, ruiner un contrat et même une réputation. Assurer une clientèle fidèle qui reste avec vous et revient vers vous quand le besoin se présente est fondamental pour une activité pérenne.

Votre statut requiert de l’excellence. Si vous n’êtes pas suffisamment efficace, les clients préféreront rapidement se tourner vers vos concurrents.

Selon les statistiques, il est 7 fois plus facile de vendre à un client fidèle qu’à un prospect ». Voici des points supplémentaires pour votre stratégie de fidélisation :

  1. Proposer une offre personnalisée (la personnalisation est clé aujourd’hui en communication)
  2. Créer une relation de confiance et de proximité et garder le contact
  3. Soyez réactif aux missions et aux opportunités
  4. Partager votre passion et votre savoir
  5. Accompagner votre client
  6. Savoir se renouveler
  7. Montrer sa reconnaissance

Bien sûr, certains conseils se regroupent…. Les aspects très humains – accompagner son client, montrer sa reconnaissance – sont souvent « sous-estimés ». Pourtant par exemple, montrer du positivisme en exprimant le fait que l’on soit content d’effectuer cette mission, d’avancer avec le client, de transmettre son expertise, peut jouer en votre faveur.

La sincérité et l’authenticité professionnelle font toujours leurs preuves. Votre client appréciera votre intérêt, votre perfectionnement et votre honnêteté.

Dans cet ensemble complexe qu’est la fidélisation client, il faut bien être conscient sur le besoin client dont il est question : celui que l’on imagine ? celui énoncé par le client ? ou celui qui pourrait être suggéré à partir de notre expertise de consultant freelance ?

Reprenez les éléments qui fonctionnent et faites-les évoluer au gré des besoins des clients.

Comme vous pouvez le constater, assurer dans le consulting est une mission de tous les instants. Dans ce suivi de règles et de grands principes qui fonctionnent, il va falloir vous adapter, être patient, trouver ce qui fonctionne pour votre propre consulting. Le but étant de trouver un équilibre entre savoir-faire et savoir-être, entre techniques et humanité.

En somme, organisation, prospection et fidélisation sont les trois grandes règles pour assurer en consulting. Ces thématiques se subdivisent en plusieurs facteurs, compétences, savoir-faire, pistes de développement pour votre activité de consultant freelance, sur lesquelles il est intéressant de se pencher régulièrement.

Pour assurer, il faut en permanence se renouveler et progresser. Et pour se faire, nous vous conseillons de faire des bilans réguliers de votre évolution. Tous les trois mois par exemple. Analysez si vous suivez toujours les trois règles, ce qui « pêche » et que vous pouvez améliorer dans votre activité. Un consultant freelance performant est aussi un humain qui doit savoir reconnaître ses erreurs et se remettre en question.

Grâce à ce guide, vous devriez être au fait au moins des grandes pistes, règles, qui sont essentielles pour assurer dans le consulting. Tout particulièrement à prendre en compte lorsque l’on est freelance, en portage salarial ou non. En trois étapes professionnelles, à la fois techniques et humaines, vous aurez compris que l’alliance des deux fait toute la différence sur le court et le long terme. N’hésitez pas à adapter nos conseils au cœur de votre activité de consultant freelance pour Assurer dans le consulting.



< Retour à la liste des actualités

Événements

Nice
14/11/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Rennes
19/11/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Marseille
19/11/2019
Coaching

Décrochez vos prochaines missions lors des ateliers collectifs et intensifs de recherche de missions ABC Portage

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

Notre newsletter


ESPACE CONSULTANT

Créez, développer et gérez votre activité de
consultant grâce au bureau virtuel ABC Portage

Découvrir