Quelles sont les règles à respecter pour le contenu de son site ?

Le 7 juillet 2020

Quelles sont les règles à respecter pour le contenu de son site ?

 

Vous souhaitez ouvrir ou assurer la refonte de votre site professionnel ? Il existe un ensemble de règles à intégrer et à appliquer au niveau du contenu. En effet, la rédaction web (appelée également « copywriting ») n’est pas à négliger dans le cadre d’une activité professionnelle. Nous faisons le point sur la question et les éléments à appréhender en priorité.

 

L’importance de la rédaction web

Le métier de rédacteur web a fait son apparition avec l’essor des sites web. En effet, de nombreuses entreprises ont recruté en interne ou sous-traité ces missions auprès de prestataires qualifiés. La rédaction web couvre donc tous les volets en lien avec la production d’un contenu écrit pour des supports Internet. Il s’agit d’une profession qui a pour objectif de mettre en mots, commercialement, des idées, des prestations ou des offres marketing.

La rédaction web, que l’on retrouve également sous le terme de copywriting, est essentielle pour certaines professions qui n’ont pas l’habitude de travailler « par écrit ». Ainsi, certains artisans, commerçants ou entreprises du BTP peuvent recourir à ce type de prestation pour présenter leurs activités.

La rédaction web fait partie d’un ensemble de prestations de mise en forme d’un site Internet. Ce travail écrit peut être complété par des stratégies utilisant la vidéo (en différé ou en direct) ainsi qu’avec des contenus audios. Un contenu écrit peut également être agrémenté d’éléments graphiques ou visuels afin de faciliter la lecture et la consultation de la page en question.

La création d’un contenu écrit ne s’improvise pas. Les internautes ont l’habitude de lire et de consulter de nombreuses pages et un contenu mal écrit peut alors faire fuir des visiteurs et donner une mauvaise image de l’entreprise. Il s’agit donc d’une mission à ne pas négliger pour les professionnels ouvrant leur propre site web.

Le choix éditorial des sujets

Lorsque l’on décide de publier régulièrement du contenu sur son site, il est important de définir la ligne éditoriale de ses publications. Cette définition se rapproche beaucoup de ce que peuvent faire les quotidiens, magazines et autres sites d’information.

Par choix éditorial, il est nécessaire de comprendre :

  • La liste des sujets et des thématiques entrant dans le domaine d’activité réalisé. Il est alors nécessaire de connaître les thèmes en lien avec son expertise ou susceptibles d’intéresser ses prospects.
  • Le ton employé et les manières de s’adresser aux lecteurs. Ce ton peut être distant et informatif ou plutôt privilégier une proximité certaine avec une dose de légèreté.
  • L’angle d’attaque de certains sujets. Il est parfaitement possible de prendre parti, d’opter pour certaines valeurs à défendre, etc… Les internautes peuvent avoir envie de consulter un site précisément pour avoir un point de vue différent.

Il reste, évidemment, possible de faire évoluer la ligne éditoriale si cela s’inscrit en cohérence avec le développement de l’activité.

La taille des articles

La taille et la longueur des articles sont également des points à ne surtout pas négliger lorsque l’on décide d’ouvrir un espace blog sur son site.

Les blogs utilisant le format long

En effet, certains lectorats préfèrent les articles longs et les formats « dossiers ». Ce contenu long a l’avantage de pouvoir détailler une thématique et d’aborder chaque point précisément sans survoler le sujet traité.

Il est essentiel de ne pas oublier que certains internautes peuvent prendre un certain temps pour chercher et obtenir l’information souhaitée. Ils doivent alors percevoir les contenus longs comme des bases solides apportant tout le contenu nécessaire. De nombreux visiteurs peuvent, d’ailleurs, se rendre plusieurs fois sur le même article pour intégrer toutes les informations présentes, ce qui dope le volume de visites. Ainsi, la réalisation d’articles de fond, d’une longueur importante, doit s’adapter aux habitudes de lecture de votre cible.

Ces articles longs s’adaptent tout particulièrement aux entreprises proposant des prestations techniques à haute valeur ajoutée. La clientèle dispose généralement d’un haut niveau culturel et demande des informations expertes.

Utiliser les formats courts pour ses articles

A contrario, il est parfaitement possible d’opter pour des articles plus courts. En effet, certains internautes « consomment » certains articles et privilégient des formats qui se lisent en quelques minutes. L’objectif peut être de générer des clics sur un site, notamment si celui-ci se monétise grâce à la publicité en ligne.

Dans le cas du format court, l’article ne comporte souvent qu’une seule et unique information. La force du blog réside dans sa capacité à produire une importante quantité d’articles. Il est aussi possible d’opter pour une alternance entre des articles courts et des formats plus longs (souvent ces derniers articles ne sont disponibles qu’avec un abonnement payant).

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les interactions restent et demeurent très importantes. Ainsi, les commentaires des publications sur les réseaux sociaux comme sur les articles de blog améliorent la visibilité du contenu.

La question de la lisibilité des textes

La lisibilité et la clarté du contenu comportent également des degrés d’importance non négligeables. Ainsi, le caractère pédagogique du contenu doit être présent, y compris dans le contexte d’articles de fond dont les sujets peuvent apparaître comme techniques.

La lisibilité des textes fait d’ailleurs partie des critères retenus par les algorithmes des moteurs de recherche pour déterminer la qualité des articles. Ainsi, pour améliorer la lisibilité d’un texte, il convient d’appliquer les règles suivantes :

  • Construire un plan clair pour l’article. Il faut faire apparaître des sous-titres ainsi qu’une introduction et une conclusion.
  • Veiller à la taille des phrases et des paragraphes. Les phrases trop longues peuvent perdre l’internaute. Les paragraphes trop conséquents démontrent une mauvaise construction du plan.
  • Mettre des mots de transition et introduire du liant entre les phrases. Il ne s’agit pas d’empiler les phrases, mais de réaliser une construction logique.

Copywriting : en conclusion

Comme nous l’avons vu plus haut, il est nécessaire de bien déterminer les sujets traités et de bien comprendre les profils de vos prospects. Le contenu écrit est l’un des premiers éléments d’accroche entre un professionnel et sa cible. Le contenu écrit d’un site n’est donc pas à négliger dans le cadre du développement de son activité.



< Retour à la liste des actualités

Événements

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

Notre newsletter