Le freelancing au cœur des nouvelles méthodes d’embauche

Le 5 mars 2019

Le freelancing au cœur des nouvelles méthodes d’embaucheLes entreprises et le monde professionnel aujourd’hui sont en pleine mutation. Pendant longtemps, le statut de freelance était synonyme d’instabilité et de précarité et il semblerait bien enfin qu’en 2019 ce serait sur le point de changer. En échangeant avec des professionnels RH et du secteur, nous assistons à un changement voulu et une concentration désormais sur les capacités d’adaptabilité et de mobilité justement des freelances. Un freelancing qui connaîtrait donc bien plus qu’un second souffle… Ainsi, quels sont les différentes positions et les changements observés aujourd’hui ? Nous vous en disons plus dans cet article.

Le freelance n’est pas un salarié traditionnel

On sépare généralement et on fait bien différence entre un consultant freelance et un salarié.

Selon le Monde-Apres.com, les « travailleurs salariés et ceux ayant le statut de freelance n’ont pas le même quotidien professionnel. Leurs contraintes et leurs avantages diffèrent, et finalement, c’est le caractère de chacun qui détermine ses préférences en termes de conditions de travail ».

En fait le salarié a un statut « plus sécurisé que le freelance ». Que sa productivité ait été bonne ou mauvaise, le salarié est certain de toucher un salaire à la fin du mois.

Freelance est un dérivé du mot « free », qui signifie « libre » en anglais.

« Dans ce cadre, le travailleur peut organiser son emploi du temps comme il le souhaite, s’octroyer des jours de congés et optimiser sa productivité en travaillant durant les heures où il est le plus performant. Néanmoins, il a des délais à respecter pour les commandes et doit satisfaire ses clients en répondant à leurs demandes les plus exigeantes ».

De plus, le freelance doit constamment « rechercher des clients et leur apporter une satisfaction maximale. Ainsi, ses revenus peuvent être plus irréguliers mais ils pourront aussi s’accroître beaucoup plus rapidement que ceux d’un salarié lorsque le succès est au rendez-vous ».

Open Classrooms ajoute qu’il y a ainsi de « grandes différences entre ces deux statuts entre l’argent, le temps, la santé, le matériel, les vacances, le style de vie… Une différence majeure concerne le rapport à l’argent. En fin de mois, un salarié touche un salaire qui équivaut à son travail effectué sur le mois écoule. En fin de mois, un freelance lui touchera l’argent d’un projet réalisé…dans le mois ou le mois d’avant ».

En effet, si vous avez par exemple travaillé en janvier pour une entreprise, vous ne serez payé, en moyenne, qu’à la fin de mois suivant voire celui d’après !

Ce qui fait qu’il faut toujours avoir des économies, être patient et aussi savoir anticiper au maximum !

Mais en milieu professionnel, on observe des changements et un recrutement qui évolue. Les consultants freelances seraient davantage reconnus et même considérés comme les acteurs professionnels de demain.

Selon un article récent de startupz.fr, en 2019, en France, « 47 % des entreprises envisagent d’employer uniquement des freelances dans quelques années […] Ainsi, embauchés pour leurs compétences, les indépendants tirent profit de ce mode de vie qui s’avère être aussi flexible pour eux que pour les entreprises. Par ailleurs, le travail en entreprise tend à désintéresser les Français. 53% d’entre eux prévoient de se défaire de tout lien avec les entreprises et d’intervenir pour des clients qui mettent en valeur leurs compétences. »

On assiste ainsi à un phénomène de « freelancing », au cœur de nouvelles méthodes d’embauche.

On a des besoins plus experts et plus ponctuels, avec une revalorisation des interventions et du télétravail

Selon le blog seekube.com, voici quelques tendances intéressantes en RH en 2019 :

  • L’expérience candidat et collaborateur : l’ère du bonheur au travail
  • Le changement des modes de travail
  • Recrutement de candidats « passifs »
  • Accélération des processus de recrutement…

Ainsi, « le véritable challenge pour les décideurs ces prochains moins est de réussir à se réinventer. Réinventer la manière dont on recrute, réinventer la manière dont on attire les candidats ».

Les freelances sont recherchés par les entreprises

Le freelancing est en plein essor. En 2019, les freelances sont recherchés, voulus et appréciés par les entreprises.

 « En effet, de plus en plus d’entreprises recrutent des travailleurs indépendants pour effectuer des missions ponctuelles, étant donné que cela leur revient 30% moins cher qu’un salarié classique. »

Ainsi, non seulement cela leur revient généralement moins cher, mais les avantages sont nombreux :

  • Réduction de la masse salariale
  • Gain de temps
  • Acquisition rapide de compétences
  • Expérience et regard différent
  • Avoir quelqu’un de disponible et opérationnel rapidement…

Du côté du travailleur lui-même, les avantages sont tous aussi importants :

  1. Pouvoir moduler ses horaires
  2. Travailler de n’importe où
  3. Déduire ses frais professionnels
  4. Démontrer ses compétences sur plusieurs projets
  5. Acquérir de nouvelles compétences en performance et continuer à se former
  6. Travailler plus efficacement
  7. Être son propre patron
  8. Apprendre à mieux se connaître…

Le portage salarial : une sécurisation pour le freelance

Bien qu’au cœur des nouvelles méthodes d’embauche, le freelancing peut être optimisé et sécurisé grâce au choix du portage salarial qui assure sécurité et accompagnement.

Selon portagesalarial.fr, le portage salarial est « une nouvelle forme d’emploi à mi-chemin entre salarié et indépendant. On trouve la définition officielle du portage salarial dans l’ordonnance du 2 avril 2015 qui le présente comme “l’ensemble organisé constitué par :

« D’une part, la relation entre une entreprise dénommée “ entreprise de portage salarial ” effectuant une prestation au profit d’une entreprise cliente, qui donne lieu à la conclusion d’un contrat commercial de prestation de portage salarial ».

« D’autre part, le contrat de travail conclu entre l’entreprise de portage salarial et un salarié désigné comme étant le “ salarié porté ”, lequel est rémunéré par cette entreprise ».

Afin d’assurer cette transition en douceur, le portage salarial peut être une excellente alternative. Et qui plus est, peut-être même que ce sera à son tour le « statut professionnel de demain ».



< Retour à la liste des actualités

Événements

Visio conference
17/09/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Paris
19/09/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Rouen
24/09/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

Notre newsletter


ESPACE CONSULTANT

Créez, développer et gérez votre activité de
consultant grâce au bureau virtuel ABC Portage

Découvrir