Gestes barrières : les pratiques à adopter en rendez-vous professionnels

Le 11 septembre 2020

Gestes barrières : les pratiques à adopter en rendez-vous professionnelsAujourd’hui, la poursuite de l’épidémie du Covid-19 à travers le monde incite à de nouveaux comportements sociaux. Si le monde du travail s’en trouve bouleversé, le gouvernement ne cesse de communiquer sur les mesures nécessaires pour limiter les contaminations. Vous souhaitez honorer l’ensemble de vos rendez-vous professionnels sans mettre en danger vos collaborateurs ? Analyse des pratiques à adopter pour limiter les contacts dans le cadre du travail.

Mesures anti-covid : la responsabilité des travailleurs

Aujourd’hui, le gouvernement encourage le respect des mesures préventives contre le Covid-19 au sein des entreprises. Selon la loi, chaque employeur s’engage à assurer la sécurité physique et mentale de l’ensemble de ses collaborateurs. La crise sanitaire invite au respect des nouveaux gestes barrières, compatibles avec la poursuite d’une activité économique.

L’enjeu est d’adopter une organisation nouvelle, avec la mise en œuvre de moyens pertinents et adaptés au contexte actuel. Parmi ses différentes obligations, l’employeur doit se tenir continuellement informé des mises à jour du gouvernement en termes de précaution sanitaire.

Parmi les responsabilités de l’employeur, ce dernier doit toujours être en capacité :

  • D’évaluer les risques potentiels sur son lieu de travail ;
  • D’adopter les mesures préventives pour minimiser ces risques ;
  • D’impliquer l’ensemble des collaborateurs dans l’application des mesures sanitaires ;
  • De faire appel à la médecine du travail pour conseiller l’ensemble des collaborateurs ;
  • D’établir des campagnes d’affichages ciblés à destination des salariés et de la clientèle.

Notons que le dispositif de prévention sanitaire s’applique à l’ensemble des professionnels, qu’ils soient salariés ou indépendants. Un consultant freelance doit donc également se tenir informé de l’évolution des consignes sur le site officiel du gouvernement.

Le cas des travailleurs indépendants sur le terrain

Même s’il n’a pas d’équipe à gérer, notons que le travailleur freelance est susceptible de rentrer en contact de clients et de collaborateurs potentiels. Par conséquent, même les rendez-vous ponctuels constituent un risque non négligeable de propagation du virus.

Travailleur indépendant : quelles mesures préventives appliquer ?

Le maintien des rendez-vous professionnels est primordial pour poursuivre sereinement son activité en freelance. Cependant, le contexte sanitaire actuel encourage à la mise en place de gestes barrières à appliquer lors de chaque rencontre au travail.

Le maintien du travail à distance

Aujourd’hui, nous disposons de tous les outils nécessaires pour gérer au mieux le travail collaboratif à distance. Cette nouvelle organisation de travail comporte aussi de nombreux avantages pour les prestataires freelances.

En travaillant depuis son domicile, un professionnel réduit considérablement le temps passé dans les transports. Il bénéficie alors d’horaires de travail plus souples et peut organiser plus facilement ses temps de travail et de loisirs.

Le travail à distance augmente aussi la notion de liberté et d’autonomie propre aux travailleurs indépendants. Il devient alors possible de diversifier ses tâches et contacter un maximum de personnes sans risque de contamination.

Différents outils de travail à distance sont aussi indispensables pour réaliser les missions sans difficulté. C’est le cas des logiciels de visioconférence type Zoom ou Skype particulièrement appréciés pendant le confinement.
On peut profiter également d’outil d’organisation (comme Toggl) ou de partage (comme Wetransfer ou Dropbox).

Grâce à certains logiciels type Slack, le travail en équipe devient possible toute l’année, tout en limitant les rencontres physiques entre chaque membre.

L’organisation avant chaque rencontre physique

Il arrive dans certains contextes que le travail à distance soit difficile à mettre en place. Cela arrive lorsqu’un professionnel doit honorer un rendez-vous professionnel physique. L’enjeu est alors d’organiser la rencontre en amont afin de prendre les meilleures mesures existantes.

Il est conseillé d’inviter uniquement les personnes indispensables à la tenue de la réunion. Toute présence superflue est alors à éviter, surtout si certaines tâches peuvent être réalisées depuis un autre lieu.

En cas de rencontres avec un nombre important de participants, il est préférable d’opter pour des lieux de réunions en plein air dans le cas où les conditions météorologiques le permettent. Dans la situation contraire, il est préférable de se rendre dans un endroit où les règles de distanciation sont envisageables.

Notons que la location d’un espace de coworking adapté au contexte actuel est envisageable dans la plupart des métropoles.

Le respect de l’ensemble des mesures d’hygiène

Pour limiter le risque de contamination, il est primordial de respecter l’ensemble des gestes barrières existants. Cela suppose alors que chacun soit en possession d’un masque de protection lors de chaque rencontre.

Par ailleurs, il convient de maintenir une distance minimale de 1 mètre entre chaque participant et de se laver les mains le plus régulièrement possible. Enfin, il est conseillé d’organiser ces rencontres physiques sur des points essentiels afin que le rendez-vous soit le plus efficace possible. Il est également nécessaire que chaque membre apporte son propre matériel pour éviter les prêts entre les participants (papier, stylo, ordinateur, portable, etc.).

Le travail de prévention auprès des partenaires

Un professionnel en freelance doit donc se montrer responsable auprès de ses collaborateurs comme de sa clientèle. Il convient d’établir des campagnes de communication par mail pour informer les intervenants sur le déroulement du rendez-vous à venir.

Chacun doit pouvoir s’informer des gestes barrières élémentaires à mettre en place lors de chaque rendez-vous :

  • Se munir d’un masque et d’un gel hydroalcoolique ;
  • Privilégier les mouchoirs à usage unique ;
  • Éternuer et tousser dans son coude ;
  • Ne pas prêter ses objets personnels à autrui ;
  • Garder une distance d’un mètre minimum entre chaque participant ;
  • Se saluer à distance.

Cette démarche permet de mettre en avant le respect des mesures mises en place. Il convient aussi de souligner que la reprise d’un foyer épidémique peut aussi mettre à l’arrêt certaines missions, ce qui est négatif pour l’activité. Ces informations peuvent être transmises par SMS et/ou mail pour s’assurer d’une parfaite communication entre les différents participants.

En conclusion

Nous l’avons vu, les rendez-vous doivent se réduire au maximum, que ce soit dans le temps ou dans le nombre de participants. Face au risque d’une reprise de l’épidémie, il convient de privilégier les solutions alternatives pour éviter les rendez-vous physiques.

Le recours au travail à distance permet de maintenir l’activité économique tout en limitant l’exposition au risque. Dans le cadre d’une réunion obligatoire, il est nécessaire de respecter l’ensemble des règles afin de rassurer au maximum les partenaires.



< Retour à la liste des actualités

Événements

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

Notre newsletter