Conseiller financier : les qualités du bon conseiller financier

Le 7 octobre 2019

Conseiller financier : les qualités du bon conseiller financier Le conseiller est un professionnel qui accompagne ses clients dans les besoins qui relèvent de sa spécialité. C’est un métier choisi par de nombreux consultants expérimentés en économie, finance, administration, droit et en ingénierie entre autres. Le conseiller financier offre l’un des services les plus importants et les plus recherchés par les entreprises. Il s’agit d’une évolution dans les services de comptabilité, permettant d’offrir une meilleure prestation en matière de fiscalité et de finance.

Le profil professionnel du conseiller financier indépendant

Le secteur de la finance est fréquenté par professionnels de plus en plus qualifiés. Il s’agit d’une nécessité pour répondre aux besoins de clients très exigeants et d’un marché qui connaît des mutations incessantes. Dans ce contexte parfois incertain, le conseiller indépendant est amené à jouer des rôles stratégiques en tant que conseiller financier pour ses clients. Par conséquent, le profil du professionnel de la comptabilité se caractérise par une grande flexibilité et implique un apprentissage constant pour se perfectionner.

Un diplôme en comptabilité n’est que la première phase dans le processus de formation professionnelle du conseiller financier. En effet, pour rester à jour, il doit travailler constamment sur le développement de ses compétences, notamment en ce qui concerne les nouvelles technologies. Désormais, tous les processus sont intégrés par les technologies et les différentes tâches sont entièrement numérisées. Ainsi, un conseiller qui ne fait pas l’effort de s’adapter aux changements, risque de rencontrer des difficultés à développer son activité.

Quelles sont les spécialités en comptabilité ?

Avoir des connaissances techniques et un savoir-faire est essentiel pour réussir en tant un consultant en comptabilité. La première étape consiste à faire des études pour obtenir un diplôme en comptabilité. Les diplômes sont également obligatoires pour exercer certaines spécialités : audit, conseil, contrôle, etc. Il faut ensuite passer par des stages et travailler dans différents postes pour développer ses compétences professionnelles.

Les professionnels de la finance disposent de plusieurs choix de carrière :

  1. Auditeur : l’audit est une branche importante dans le domaine de la finance. Le consultant indépendant peut devenir auditeur et se spécialiser dans l’évaluation des ressources financières d’une entreprise pour trouver des irrégularités qui doivent être corrigées dans la gestion de ses finances.
  2. Analyste financier : il s’agit d’un professionnel qui analyse les finances des entreprises pour détecter les écarts et l’utilisation néfaste des ressources. Bien que cette spécialité présente des points communs avec l’audit, d’importantes différences subsistent entre les deux profils.
  3. Conseiller en finances : devenir conseiller financier indépendant est un choix intéressant pour un consultant freelance. Cela va au-delà du simple contrôle de la paie, de la génération de factures, de l’impôt, etc. Le conseiller en finance est un acteur majeur dans la prise de décision de l’entreprise. Il fournit s’occupe également de la planification fiscale et de l’analyse financière entre autres.

Quoi qu’il en soit, il est important de comprendre les rouages des différentes spécialités, notamment lorsqu’il est nécessaire de collaborer avec d’autres professionnels. En outre, les consultants indépendants peuvent également aider leurs clients dans l’élaboration de leurs systèmes de comptabilité, rapports financiers, déclarations d’impôt, planification fiscale et dans la prise de décision d’investissement entre autres.

Quelles sont les compétences du conseiller financier ?

Nombreux sont les défis à surmonter pour s’imposer en tant que conseiller financier indépendant sur un marché de plus en plus exigeant. Toutefois, avec de la persévérance, il est possible de réussir sa carrière et s’épanouir dans sa vie professionnelle. Pour se distinguer de la concurrence, le conseiller freelance doit maîtriser certaines des compétences les plus pertinentes pour son métier :

  • Comptabilité de gestion : savoir mettre en œuvre des systèmes de comptabilité et de gestion de la performance afin d’évaluer, planifier et contrôler les performances de l’entreprise. Le consultant doit également être en mesure d’intervenir dans la prise de décisions de financement, afin d’assurer la création de valeur dans l’entreprise à travers l’évaluation des investissements et la gestion des risques.
  • Audit : en plus de maîtriser les lois et règlements relatifs aux entreprises et les mesures permettant de minimiser les charges fiscales. L’auditeur indépendant doit être capable de proposer des audits internes pour évaluer la situation financière de son client. Il doit ainsi savoir recueillir des éléments probants et élaborer les procédures pour atteindre les objectifs de l’audit.
  • Analyse et Stratégie : un analyste financier doit être en mesure d’évaluer des positions stratégiques et mettre au point des solutions pour améliorer les performances. Il doit éventuellement mettre en œuvre des stratégies et des processus conduisant à ses améliorations.

Les entreprises éprouvent toujours le besoin d’innover, que ce soit dans les services, les produits, etc. En comprenant les besoins et les priorités de son client, l’analyste financier doit se comporter conformément aux principes éthiques de sa profession. Il doit également être en mesure de préparer des rapports détaillés, afin d’aider ses clients à prendre des décisions avisées.

Comment réussir sa carrière en conseil financier ?

Pour se démarquer sur un marché aussi vaste et concurrentiel que le secteur de la comptabilité et de la finance, le conseiller financier indépendant doit tenir compte d’un certain nombre de facteurs :

Améliorer ses compétences

Pour continuer à améliorer ses compétences et développer ses prestations, le conseiller financier peut continuer à se perfectionner en autodidacte, notamment grâce aux contenus en ligne et aux plateformes LMS (Learning Management System). Il est également recommandé de rester à l’affût des nouveautés sur les marchés financiers, même si cela peut parfois être déroutant au début, cela permet d’acquérir de nouvelles connaissances pour bien maîtriser son domaine d’expertise.

Dans la mesure où les intérêts et les besoins d’une entreprise technologique sont différents de ceux d’une entreprise qui intervient dans le secteur du bâtiment par exemple, le conseiller financier doit faire des efforts afin d’acquérir des connaissances approfondies concernant le domaine d’activité de son client. De plus, en tant que consultant indépendant, il faut être capable de trouver des solutions pratiques et développer les processus et créer des services novateurs.

Suivre les tendances technologiques

Les nouvelles technologies sont fortement impliquées dans les processus de la finance. À cet effet, les logiciels de comptabilité sont des outils de travail indispensables pour l’analyste financier indépendant, mais aussi pour le conseiller financier. L’un comme l’autre doivent avoir une maîtrise parfaite des principaux logiciels utilisés par les entreprises. En outre, il est essentiel de suivre les tendances technologiques du secteur pour rester à jour et pouvoir proposer les dernières innovations à ses clients.

Apprendre une nouvelle langue

Un conseiller financier n’est pas obligé de se limiter au marché national. En effet, de nombreuses entreprises nationales exercent des activités à l’étranger. Ainsi, il est conseillé d’investir dans l’apprentissage de nouvelles langues, en particulier la langue de Shakespeare. Le conseiller peut éventuellement être amené à collaborer avec une entreprise étrangère souhaitant s’implanter en France. Dans ce genre de cas, il faut être capable de comprendre les particularités de la réglementation du pays d’origine de son client.

Construire un réseau professionnel

Considéré comme crucial dans n’importe quel type de carrière professionnelle, le réseautage est l’un des leviers essentiels pour développer votre réputation en tant que consultant indépendant et gagner la reconnaissance sur le marché. En outre, avoir de bons contacts vous aide à élargir votre portefeuille d’affaires de manière directe et indirecte. En ce sens, il est très important de développer un réseau de relations, afin d’établir des partenariats et échanger des expériences professionnelles.

Que vous optiez pour une carrière en tant que conseiller financier ou auditeur, vous pouvez travailler en freelance et opter pour le portage salarial, ou bien décrocher un poste d’analyste financier dans une grande entreprise. Dans un secteur aussi compétitif, il est nécessaire de se fixer des objectifs, de faire preuve d’une véritable passion pour son métier et d’apprendre à résoudre les problèmes de manière objective.



< Retour à la liste des actualités

Événements

Lille
22/10/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Visio conference
24/10/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Toulouse
29/10/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

Notre newsletter


ESPACE CONSULTANT

Créez, développer et gérez votre activité de
consultant grâce au bureau virtuel ABC Portage

Découvrir