2021 : un freelance est-il un entrepreneur comme les autres ?

Le 2 septembre 2021

freelance-entrepreneurLes indépendants pourraient-ils mener leur activité à la manière d’un entrepreneur ? Pour certains experts, ces deux professionnels devraient développer des stratégies de positionnement différentes. En effet, leur offre ne serait pas identique. Une entreprise aurait pour mission de concevoir un produit destiné à son marché. Un freelance, lui, constituerait la solution aux problèmes de ses clients.

Un entrepreneur et un freelance ont en commun le fait qu’ils sont tous les deux dans les affaires. Cependant, la similitude entre ces deux professionnels se limite sur ce point pour certains experts. La nature de leur business serait différente. Cela se traduit par une stratégie qui devrait également être propre à chacun.

Un freelance ne serait pas en mesure de proposer une offre identique à celle d’une entreprise. D’où l’intérêt de suivre un business model différent. Une formation s’avère utile dans ce cadre pour apprendre les bases du métier. Les freelances sont aussi encouragés à protéger leur activité grâce au portage salarial par exemple.

Une automatisation difficile pour les freelances

Les différences entre un freelance et un entrepreneur se reflèteraient entre celles qui existent entre un indépendant et une agence digitale. Le premier accompagne son client et propose de l’aider avec les compétences qu’il dispose. Une agence peut pour sa part recruter et confier les missions à ses collaborateurs.

La distinction se ferait par l’offre mise en avant par ces deux professionnels. Un indépendant constituerait lui-même la solution à la problématique de son client, notamment grâce à ses compétences. Un entrepreneur propose quant à lui un produit ou un service répondant aux besoins de sa clientèle.

Il peut solliciter l’aide d’autres personnes pour le développer. Ces dernières deviendront alors ses employés. Elles auront à leur disposition les ressources utiles pour la conception dudit produit. Tout ceci signifie qu’un entrepreneur a un processus qui peut fonctionner sans lui.

Alors qu’un freelance vend ses compétences, l’entrepreneur commercialise donc le produit qu’il a conçu. Le développement de l’offre peut se faire suivant un processus automatisé pour ce dernier. De même, il aurait la possibilité de mettre sur le marché autant de produits que nécessaires. Ce qui serait difficile, voire impossible pour un indépendant.

En effet, effectuer une mission nécessitera un certain temps pour un freelance. Il lui sera impossible de se multiplier pour prendre en charge plusieurs activités à la fois. Cela dit, il peut arriver à une situation où il procède à un recrutement. Cela indiquerait qu’il change de statut pour passer à celui d’entrepreneur.

Cependant, pour y parvenir, il faut déjà travailler sur le lancement et le développement de son activité. Certains organismes proposent des programmes de formation dédiés aux indépendants pour les aider. Ils ont aussi la possibilité de collaborer avec une société de portage. Ils bénéficieront ainsi d’un accompagnement par cette dernière.

Deux stratégies de positionnement possibles

De plus, un professionnel porté a les mêmes droits qu’un salarié classique. Il aura accès à la mutuelle santé, la prévoyance, l’assurance chômage ou la retraite. L’allocation chômage peut être versée en cas d’arrêt d’activité. Cette possibilité offre une garantie et une sécurité pendant la phase de lancement de l’activité.

Les freelances pourront également suivre les podcasts consacrés à l’entrepreneuriat. Ces émissions peuvent leur donner plusieurs clés pour développer une activité avec le statut de travailleur indépendant. La chaîne NRJ propose par exemple trois programmes qui pourraient les intéresser :

  • Le Gratin, dirigé par Pauline Laigneau, cofondatrice de l’entreprise Gemmyo ;
  • J’peux Pas J’ai Business, proposé par Aline Bartoli, coach business ;
  • Génération Do It Yourself, par l’entrepreneur Mathieu Stefani.

Ces rendez-vous hebdomadaires permettent de suivre le parcours des invités qui sont des entrepreneurs en général. Ils racontent leur succès et leurs échecs, ainsi que les moyens déployés pour arriver à leur situation actuelle.

Pour les indépendants, deux stratégies seraient possibles pour se positionner sur le marché. Ils peuvent partir de leurs compétences et proposer des services y afférents à leurs cibles. Ils pourraient également se focaliser sur le marché et développer une offre pour répondre aux besoins existants.

Les experts du métier suggèrent néanmoins de trouver un équilibre en associant les deux modes de fonctionnement. En effet, un freelance perdrait une partie de ses potentiels clients avec une offre qui se concentre sur ses seules compétences. Celles-ci pourraient ne pas répondre aux attentes des cibles.

Inversement, le risque serait de ne pas avoir les connaissances requises en orientant l’offre sur les besoins extérieurs. La stratégie gagnante reposerait ainsi sur la prise en compte de ses compétences et des attentes du marché.



< Retour à la liste des actualités

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

Notre newsletter