2021 : les solutions qui s’offrent aux indépendants pour développer leur réseau professionnel

Le 19 août 2021

reseau-pro

La prospection est une autre étape cruciale qui intervient après la création de l’entreprise. Heureusement, il existe différentes solutions qui permettent aux indépendants de faire connaître leur nouvelle structure. Internet fait partie des recours possibles, par la création d’un site dédié ou l’inscription sur les plateformes spécialisées. Les autres alternatives consistent à solliciter ses proches ou assister aux évènements professionnels.

Comment trouver ses premiers contrats après avoir créé son entreprise ? C’est la question que se posent les freelances au moment où ils décident de devenir indépendants. Pour avoir plus de visibilité, ils peuvent compter sur les ressources qu’offre Internet. Il est ainsi possible de créer un site dédié à son activité, s’appuyer sur les réseaux sociaux ou les plateformes spécialisées. Les évènements tels que les salons professionnels peuvent aussi aider.

Il existe toutefois des techniques à connaître pour mener à bien sa prospection. Il s’avère dans ce cas intéressant de commencer en devenant salarié porté. Cela permet de bénéficier de l’accompagnement et des formations proposés par l’entreprise de portage.

Utiliser les différentes alternatives sur le web pour se faire connaître

Les travailleurs indépendants ont aujourd’hui différents outils à leur disposition pour développer leur réseau professionnel. À commencer par un site Internet. Il est devenu incontournable à l’heure où le marketing digital est en plein essor. Un autoentrepreneur peut s’en servir pour promouvoir son entreprise, ses compétences et son savoir-faire.

Pour augmenter ses chances d’attirer des clients, le site Internet doit mettre en avant toutes les informations le concernant. Il doit y afficher :

  • Son nom et celui de son entreprise s’ils sont différents ;
  • Une adresse mail et un numéro de téléphone pour la prise de contact ;
  • L’adresse de l’entrepreneur ou celle de sa société ;
  • Les services proposés.

Le site doit avoir un contenu qualifié. D’ailleurs, il est possible de partager son parcours, ses domaines d’expertise ou même présenter son équipe. Ces informations donneront davantage de crédibilité et contribuent à rassurer les potentiels clients. Il faut en outre soigner le design pour donner une image positive aux visiteurs. De même, la navigation doit être fluide pour pouvoir les retenir et éviter ainsi qu’ils aillent vers la concurrence.

Les réseaux sociaux peuvent venir appuyer le site Internet. Il faut alors s’orienter vers les médias adaptés aux professionnels et sur lesquels il est possible de rencontrer des clients. LinkedIn en est un exemple. Facebook peut aussi être d’une aide précieuse.

En dehors des médias sociaux, il existe des forums et des groupes de discussions en ligne qui sont ouverts aux professionnels. Ils permettent aux indépendants d’entrer en contact avec de potentiels clients. Ils doivent alors prendre l’initiative d’échanger avec eux afin de leur présenter leurs prestations.

Une autre solution consiste à s’inscrire sur les plateformes dédiées aux indépendants. Elles ont été conçues pour mettre en relation les prestataires et les donneurs d’ordre. Il suffit de créer un profil en renseignant les informations requises. Il faut généralement le nom, les compétences et les services proposés.

Ceux qui débutent peuvent se tourner vers les plateformes qui ne demandent aucune commission. Ils auront ainsi la possibilité d’adapter leur rémunération selon leur besoin. Sur ces plateformes, il est aussi possible de rencontrer des professionnels expérimentés. Ils pourront fournir de précieux conseils pour la gestion d’une activité en freelance.

En complément d’une présence sur le Web, les travailleurs indépendants sont encouragés à assister à des évènements dédiés aux professionnels. Qu’il s’agisse d’un salon, d’une conférence ou d’un évènement networking. Ils donnent en effet l’occasion de rencontrer de potentiels clients ou des personnes travaillant dans son domaine.

Développer son réseau grâce aux espaces de coworking

Pour tirer profit de ces évènements professionnels, il est important de choisir ceux qui sont axés sur son secteur d’activité. Il reste ensuite à identifier les personnes qui pourront s’intéresser aux services proposés. Il faut essayer de prendre contact afin de leur présenter les prestations de son entreprise.

Les cartes de visite pourront être utiles dans ce cadre. En effet, le temps peut être limité. Laisser ses coordonnées s’avère utile pour poursuivre les échanges à un moment plus convenable.

Comme les évènements professionnels, les espaces de coworking peuvent donner des opportunités aux indépendants. Ils pourront y rencontrer des professionnels qui travaillent dans le même domaine ou des secteurs qui s’en rapprochent. C’est l’occasion de partager son expérience et de prendre des conseils auprès d’eux. Il est même possible de mettre en place une collaboration si les activités menées par chacun peuvent se compléter.

Enfin, un travailleur indépendant peut faire appel à ses proches pour développer son réseau. Il peut s’agir de sa famille ou ses amis. Il peut les informer du lancement de son entreprise et des contrats qui l’intéressent. Ils vont ensuite les partager dans leur entourage. Il arrive aussi qu’un proche ait besoin du service proposé.

Les solutions qui permettent de développer son réseau professionnel sont nombreuses. Il faut simplement se trouver au bon endroit pour avoir plus de visibilité. Il est aussi important de connaître quelques techniques de prospection afin de promouvoir efficacement son entreprise. La formation s’avère indispensable dans ce cadre.

Il existe aujourd’hui des organismes spécialisés dans les formations pour auto-entrepreneurs. Ces derniers peuvent également s’inscrire en portage salarial. Cette forme d’emploi se trouve à mi-chemin entre l’entrepreneuriat et le salariat. Elle permet de bénéficier de l’accompagnement de l’entreprise de portage. Des formations et des séances de coaching sont organisées pour aider les indépendants dans la recherche de clients.

De plus, le portage salarial donne accès aux mêmes droits que ceux d’un salarié classique. En effet, un salarié porté est affilié au régime général de la sécurité sociale. Il bénéficie ainsi des droits à la formation par le biais du compte personnel de formation (CPF). Ce dispositif prévoit jusqu’à 20 heures de formation par an. Les travailleurs peuvent les mettre à profit pour améliorer leurs compétences. Que ce soit dans leurs domaines d’expertise ou pour la prospection.



< Retour à la liste des actualités

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

Notre newsletter