Les atouts du portage salarial pour réussir sa politique d’export

Le 13 janvier 2021

Les atouts du portage salarial pour réussir sa politique d'exportL’exportation de biens ou services peut être un atout non négligeable pour une entreprise. En plus de doper le chiffre d’affaires, exporter permet de crédibiliser une entreprise auprès des parties prenantes. Cette stratégie peut même lui permettre de lui ouvrir, indirectement, d’autres marchés sur le plan national. Vous êtes un professionnel indépendant et vous souhaitez en connaître davantage sur l’exportation ? Notre article détaille tous les éléments à intégrer ainsi que les moyens pour réussir sa politique d’export grâce au portage salarial.

Les enjeux de l’exportation pour un professionnel indépendant

Exporter est un enjeu particulièrement important pour une entreprise, à plus forte raison pour les professionnels indépendants. En effet, ces derniers sont, pour une grande partie d’entre eux, spécialisés dans les services. Or, en France, le secteur des services présente un excédent commercial de 21,8 milliards d’euros. Cette donnée n’est pas négligeable lorsqu’on la compare au déficit commercial des biens (de l’ordre de 59 milliards d’euros).

Ce fort dynamisme des entreprises françaises s’explique par plusieurs raisons La France possède, en effet, un certain nombre d’atouts dans la compétition internationale :

  • La haute qualité des écoles et universités. Les formations françaises ont une bonne renommée à l’international et facilitent, par ce biais, l’obtention de missions à l’étranger.
  • La présence d’infrastructures et d’équipements. Les entrepreneurs qui veulent innover ont accès à de nombreux lieux, Fab Lab, zones industrielles, etc. leur permettant de tester leurs prototypes avant de les lancer sur le marché.

Par ailleurs, il est désormais essentiel de maîtriser la langue anglaise si l’on souhaite se donner toutes les chances de son côté. En effet, les États-Unis et le Royaume-Uni font partie des rares partenaires avec qui la France possède un excédent commercial. Ces pays ont donc une appétence particulière pour le savoir-faire français.

Se lancer dans une politique d’export

Certains professionnels indépendants peuvent être perdus à l’idée de devoir concevoir une politique d’export. Néanmoins, des outils existent et peuvent être mis immédiatement en pratique. Ainsi, il n’est pas nécessaire de se déplacer physiquement dans chaque pays où l’on souhaite vendre une partie de sa production.

Un professionnel indépendant peut commencer par réaliser une étude de marché en ligne. Ce travail comporte un certain nombre d’avantages en portage salarial :

  • Avec Internet, il existe une littérature actualisée conséquente. Il suffit de sélectionner les informations qui nous conviennent le mieux en épluchant rapports et études de marché déjà réalisées.
  • L’usage du numérique va permettre de rendre son étude évolutive et agile. Chaque nouvelle donnée peut ensuite être agrégée afin de disposer d’un document ressource le plus complet possible.

À l’issue de ce premier travail, un professionnel indépendant peut commencer à rédiger son offre de service. Ce document va être une base de travail cadrant sa prestation. Il est important, également, de s’adapter aux spécificités de chaque pays ciblé.

Par ailleurs, BPI France recommande de privilégier l’e-export dans un premier temps. En effet, nous avons vu plus haut que les services étaient un secteur en excédent commercial. Or, les services sont aussi ce qui s’exporte le plus facilement. Avec Internet, les échanges mails et les logiciels de partage de documents, travailler avec des clients étrangers apparaît souvent comme aussi simple qu’avec des clients nationaux.

Toutefois, dans le cadre de prestations réalisées à l’étranger, il est nécessaire de remplir des formalités auprès de la Douane. En effet, chaque entreprise française exportatrice doit remplir des documents mentionnant les prestations réalisées à l’International. Ces prestations sont souvent exonérées de TVA.

Le portage salarial : une solution pour exporter plus facilement

Le portage salarial, dans ce contexte de politique d’exportation, peut devenir un réel atout pour les professionnels indépendants qui s’en saisissent. Tour d’horizon des avantages concrets du portage salarial lorsque l’on souhaite travailler avec des entreprises clientes étrangères.

Le cadre juridique

Le portage salarial se construit autour d’un contrat entre une entreprise de portage et un salarié porté. L’entreprise de portage salarial (EPS) ne s’occupe pas seulement de verser la rémunération au salarié porté. Elle a en charge le respect de la réglementation entourant la relation commerciale. Ainsi, faire appel à une société de portage apporte un accompagnement juridique solide lorsqu’il s’agit de traiter avec des clients étrangers.

Les facilités de paiement

La question du règlement des factures peut devenir une source d’inquiétude pour un professionnel indépendant. Si le risque d’impayé existe pour des relations commerciales entre entreprises françaises, certains entrepreneurs craignent encore davantage ce phénomène avec des clients étrangers. Il convient de souligner qu’une entreprise de portage prend en charge la réception des montants des factures. Ainsi, les équipes de la société de portage peuvent entamer, elles-mêmes, les démarches en cas d’impayés.

L’accès à certaines aides

Un certain nombre d’aides existent pour développer sa production en vue de l’exporter, ou tout simplement pour prospecter. Néanmoins, ces aides vont être ciblées pour les PME. Ce critère signifie qu’un professionnel indépendant seul va avoir des difficultés à répondre à ce type de dossiers. C’est notamment le cas du Fonds d’études et d’aides au secteur privé. Avec l’appui d’une société de portage, les demandes vont être facilitées, ce qui peut garantir l’obtention d’aides financières déterminantes.

L’accès à un réseau d’expert

Pour réussir sa politique d’export, il est essentiel de s’appuyer sur l’expérience d’experts. Or, une société de portage de taille moyenne peut compter plusieurs centaines de consultants. Parmi eux, un certain nombre exportent ou ont déjà exporté. Recourir à une société de portage va alors permettre de bénéficier de conseils précis permettant d’éviter les erreurs. Par ailleurs, ces consultants peuvent aussi devenir des sous-traitants sur certaines parties d’une prestation.

Le travail à l’étranger

Dans le cadre de la prospection ou de la livraison de la production, il est possible que le professionnel indépendant se rende dans le pays de l’entreprise cliente. Le portage salarial, dans ce cas de figure également, va permettre de simplifier les démarches et de faciliter la prise en charge financière des coûts de transports.



< Retour à la liste des actualités

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

Notre newsletter