Comment pitcher son activité ?

Le 4 septembre 2020

Comment pitcher son activité ?

Aujourd’hui, pitcher son activité est une démarche essentielle pour se démarquer de la concurrence. Que vous parliez à un partenaire, à un client ou à une banque, l’enjeu est d’être clair et convaincant pour atteindre vos objectifs. Focus sur les règles à respecter pour mieux parler de vous, quels que soient votre interlocuteur et votre support.

 

L’importance de la présentation d’une offre

Sur un secteur de plus en plus concurrentiel, savoir présenter votre activité professionnelle est aujourd’hui indispensable. En effet, les consommateurs sont particulièrement sollicités par les différentes offres publicitaires. Les offres promotionnelles se multiplient, que ce soit sur les réseaux sociaux, dans le métro ou dans leur boite mail.

Pour un consultant freelance, pitcher son activité permet d’être plus facilement identifiable par sa cible. Une présentation nette et concise permet d’afficher une expertise pour se démarquer de la concurrence. Présenter une offre commerciale implique donc trois critères essentiels : séduire, convaincre et fidéliser.

Savoir pitcher et être impactant

Savoir parler de son activité est essentiel pour atteindre rapidement ses objectifs. Toutefois, il s’agit d’un exercice périlleux pour les personnes les moins à l’aise avec l’oralité. Différentes règles sont à respecter pour présenter efficacement une offre commerciale.

Etre clair et concis

Pitcher votre activité nécessite d’apprendre à aller à l’essentiel. En effet, les prospects que vous devrez convaincre ont généralement peu de temps à vous consacrer. C’est pourquoi il est conseillé de préparer une présentation courte, d’une durée de 2 minutes maximum.

L’enjeu est de donner des lignes directrices claires, faciles à mémoriser par votre interlocuteur. Plus vous vous perdrez dans les détails, moins votre présentation sera audible et pertinente. Un bon consultant est capable de rentrer dans le vif du sujet, et d’accrocher son auditoire dès les premières secondes de sa prestation.

Montrer votre assurance

Qu’importe votre interlocuteur, il est essentiel d’affirmer une assurance lorsque vous parlez de votre activité. L’enjeu est de toujours montrer à quel point vous croyez en ce que vous faites. Par conséquent, il s’agit de « vendre » une vision claire à votre auditoire.

Prouvez que vous pouvez les aider à atteindre leurs objectifs et qu’ils peuvent vous faire confiance. Là encore, n’hésitez pas à travailler votre posture et votre diction si vous en ressentez le besoin. Soyez également préparé aux questions qu’on pourrait éventuellement vous poser. Un consultant qui bafouille ou semble hésiter a, en effet, peu de chance de convaincre son auditoire.

Suivre un plan précis

Une présentation de votre activité doit s’organiser autour d’un plan clair et organisé. Pour être convaincant, vous devez énumérer des arguments forts pour tenir en haleine votre auditoire. Commencez par analyser le défi rencontré par un grand nombre de consommateurs aujourd’hui.

Évoquez ensuite les bénéfices apportés par votre solution en vous aidant d’études de cas ou de témoignages. Exposez votre plan d’action et dessinez succinctement le profil de votre mission.

Adapter sa présentation aux différents publics

Se présenter durant les événements professionnels

Si vous pitchez votre activité lors d’un événement professionnel, il est recommandé d’aborder un vocabulaire technique, généralement partagé par vos interlocuteurs. En effet, l’enjeu ici est de convaincre les partenaires en valorisant un véritable savoir-faire dans votre domaine.

N’hésitez pas à mettre en avant votre valeur ajoutée pour vous démarquer de la concurrence. Identifiez les problèmes auxquels ils font face, et les solutions optimales que vous pouvez leur apporter dès à présent.

Détailler son activité auprès des clients

Le ton de la présentation dépend toujours du profil de l’interlocuteur en face. Si vous vous adressez à un client, il est préférable de ne pas apparaître trop technique et de vulgariser votre contenu.

En effet, un client est généralement une personne étrangère à votre secteur d’activité. Il n’en connait ni les rouages ni le vocabulaire en vigueur. N’hésitez pas à être le plus pédagogue et accessible possible. Pour le client, l’intérêt est toujours de cerner immédiatement les avantages qu’il peut tirer de votre offre.

Pitcher pour décrocher un rendez-vous commercial

Solliciter un partenaire pour un rendez-vous commercial se fait généralement par deux modes de communication : l’appel téléphonique ou le mail. Dans ces deux cas, vous ne pouvez pas encore compter sur votre présence physique pour espérer vous démarquer.

Dans le cadre d’un appel téléphonique, appliquez toutes les formules de politesse pour donner envie à l’interlocuteur de vous écouter. Commencez par présenter votre société, ainsi que l’objet de votre prise de contact. Là encore, l’enjeu est d’être clair et concis pour optimiser le temps de votre appel. Dans le cadre d’une démarche écrite, vous pouvez aussi vous permettre d’être légèrement plus prolixe. L’enjeu est d’organiser votre mail de manière concise, tout en prenant garde à la syntaxe et l’orthographe du contenu.

La présentation de son activité sur Internet

Les exigences sur les réseaux sociaux

Une présentation sur les réseaux sociaux doit toujours aller à l’essentiel. Il s’agit d’un espace concis où vous devez présenter de manière brève et percutante les enjeux de votre entreprise. Vous devez définir rapidement qui vous êtes, ce que vous proposez et à quelle cible l’offre se destine. N’oubliez pas d’intégrer les mots-clés relatifs à votre domaine d’activité pour améliorer le référencement.

Les règles pour son site Internet

Négliger la page de présentation de votre activité sur votre site est donc une erreur à ne pas commettre. En effet, les visiteurs viennent généralement sur votre site pour chercher un certain nombre d’informations (horaires d’ouverture, gamme de produits, frais de livraison, etc..). Pour réaliser une bonne présentation, commencez alors par soigner la mise en forme du texte au niveau du référencement.

Vous pouvez aussi privilégier une rédaction construite, avec un maximum de mots-clés ou de listes à puce. Par ailleurs, familiarisez-vous avec l’art du storytelling. N’hésitez pas à décrire votre univers, en communiquant sur la naissance de votre société, son équipe et ses valeurs.

En conclusion : pitcher pour développer son activité

Pitcher son activité est un exercice que vous aurez à mener dans différentes circonstances. L’enjeu est donc de convaincre les partenaires pour leur donner envie d’adhérer pleinement à votre projet. Pour y parvenir, pensez à tenir un discours clair, concis et organisé. Travaillez aussi votre assurance et adaptez votre ton au profil d’interlocuteur face à vous.



< Retour à la liste des actualités

Événements

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

Notre newsletter