Congés payés et portage salarial

b_groupe

 À l’instar des travailleurs salariés traditionnels, les consultants portés bénéficient de congés payés. Le calcul se fait de la même façon que pour ces travailleurs, à la seule différence que l’évaluation est basée sur la rémunération perçue. Explications sur le portage salarial et les congés payés.

Congés payés et portage salarial : un régime proche des indépendants

Le mode de calcul est le même : en portage salarial, les congés payés sont de 2,5 jours par mois, soit un cumul de 30 jours par an. Cependant, un consultant porté ne peut pas utiliser ses congés payés de la même manière qu’un salarié à plein temps. Son régime se rapproche plutôt de celui d’un travailleur indépendant dont les congés payés sont pris en compte dans la rémunération journalière et directement intégrés dans le salaire perçu à chaque fin de mois. Ainsi, un salarié porté, qui part en congé, ne peut pas prétendre au paiement de ses congés à son retour. Il les prendra sans solde. Une anticipation sur le budget et une bonne gestion des activités réalisées dans le cadre du portage salarial s’avèrent ainsi indispensables.

Congés payés en portage salarial : le principe

Comme un travailleur freelance, un consultant porté est en mesure de planifier librement son activité. La société de portage salarial ne peut pas lui imposer ses périodes de travail, ni ses congés payés qui sont calculés de la même manière que n’importe quel membre du personnel de l’entreprise et sont comptabilisés sur le bulletin de paie. Partant de ce principe des congés payés en portage salarial,  la fiche de paie comporte 2 rubriques : « absence congés » correspondant au nombre de jours de congé payé auxquels le consultant a droit proportionnellement à la période durant laquelle il a travaillé. « Indemnités de congés payés » correspondant à leur paiement. Une troisième rubrique peut s’ajouter au cas où il existe une convention collective au sein de l’entreprise, la mensualité correspondant à la prime de vacances.

Portage salarial et congés payés : comment anticiper ?

En considération de ce concept des congés payés en portage salarial, il vous est donc recommandé de prévoir l’impact des congés qui équivalent à des périodes d’inactivité sans solde sur vos revenus. Il est évident que votre chiffre d’affaires sera moindre en partant. Vous toucherez ainsi une rémunération moins élevée que d’ordinaire. Certaines sociétés de portage proposent à leurs consultants de préparer leur départ en thésaurisant une somme définie sur le paiement mensuel pendant quelques mois précédant le départ en congé. Le montant prélevé est alors reporté sur le bulletin de paie du mois où l’intéressé part en vacances.

Ultimes conseils

Afin de fidéliser vos clients, il est aussi conseillé de les prévenir en temps opportun pour qu’ils puissent prendre leurs dispositions pour anticiper votre absence. Cette action sera bénéfique aux deux parties. Votre professionnalisme sera ainsi apprécié par votre clientèle. De votre côté, cette méthode vous permettra de partir sereinement en congés payés dans le cadre du portage salarial en ayant la certitude que vos clients ne manqueront pas de vous recontacter dès votre retour.

Pour plus d'informations, contactez nous

Événements

12 décembre
Réunions d'information
Toulouse

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

12 décembre
Journée découverte du métier de consultant
Paris

Toutes les réponses à vos questions sur le métier de consultant : son rôle, sa mission, sa posture, ses limites...

13 décembre
Journée découverte du métier de consultant
Marseille

Toutes les réponses à vos questions sur le métier de consultant : son rôle, sa mission, sa posture, ses limites...

Simulez votre salaire


  • En savoir +
  • Offres de missions

    Offres de missions

    Trouvez vos prochaines missions gràce à nos partenaires emploi

    Rechercher

    Notre newsletter