Comment devient-on manager de transition et pourquoi ?

Le Management de Transition est un métier qui nécessite de la rigueur et de l’organisation. En effet, chaque mission se déroule de la même manière avec quelques variantes près, à savoir : la collecte des informations, l’intégration au groupe, l’analyse des réalités, la mise en place d’un projet de développement, l’ajustement des écarts, le recadrage et la motivation de l’équipe et l’adhésion de celle-ci au changement. Pour être directement opérationnel sans jamais brûler les étapes et provoquer au passage une révolution au sein de l’entreprise, le Manager de Transition doit être efficace à toute épreuve. Mais alors comment réussir dans le milieu ? Quelles sont les compétences et les qualités indispensables pour exercer ce métier fortement plébiscité par les entreprises ?

Les qualités requises

Le Management de Transition s’inscrit dans une logique de changement. Par conséquent, il se distingue avant tout par son sens de la diplomatie, par son charisme et par sa volonté de relever des défis. En tant que Manager, il doit être un leader capable de mener à terme sa mission.

Il doit pouvoir s’adapter à toutes les situations, et ce, rapidement afin d’assurer la pérennité de l’entreprise cliente, seul garant de son succès.

Cela suppose parfois des prises de décision importante, lesquelles ne sont pas nécessairement appréciées de tous. Le Manager de Transition doit alors être capable de s’imposer et faire preuve de fermeté.

Cela étant, le leadership n’est pas simplement l’art d’imposer ses décisions. C’est avant tout la capacité de proposer un argumentaire pertinent et solide, permettant à chacun des interlocuteurs d’adhérer au changement. Pour pouvoir piloter un projet d’envergure, le Manager de Transition doit miser sur l’écoute et sur l’ouverture d’esprit. En apportant des solutions qui prennent en compte les appréciations de l’équipe, il lui sera plus facile de convaincre son audience et d’apporter un plan d’action concret et efficace. Bien entendu, prendre en compte l’avis de ses interlocuteurs et considérer la politique interne de l’entreprise ne doivent pas pour autant affecter son sens de l’objectivité. Au contraire, le Manager de Transition doit préserver sa neutralité pour pouvoir accomplir correctement sa tâche, à savoir apporter une vision externe sur la problématique de l’entreprise.

En tant que leader, le Manager de Transition doit être capable de mobiliser l’équipe, y compris dans les situations tendues. Détenir un sens naturel de l’autorité est de mise pour pouvoir gérer la pression tout en amenant l’équipe à atteindre un objectif défini.

La résistance au stress est, d’ailleurs, incontournable pour trouver des solutions efficaces. Sachant que son intervention se déroule principalement dans l’urgence où la pérennité de l’entreprise est mise en jeu, le Manager de Transition doit être responsable, conscient et apte à prendre des décisions difficiles, telles que le licenciement de certains employés.

Le Manager de Transition doit trouver le juste équilibre entre l’intégration au sein de l’équipe et l’extériorité de sa mission. En effet, il est de son intérêt d’intégrer la culture de l’entreprise dans une durée très limitée pour pouvoir apporter des solutions adaptées à une problématique donnée. La réactivité et l’adaptabilité sont des qualités indissociables du Management de Transition. Il doit également faire preuve de mobilité et de disponibilité, étant donné que les missions peuvent s’effectuer partout en France, comme à l’étranger.

Les compétences requises

Le Manager de Transition doit être expérimenté et ultra qualifié. En tant que cadre de haut niveau, il doit avoir des connaissances poussées dans le domaine d’activité concerné. Et pour cause, les entreprises ont tendance à rechercher des profils bien précis, capables de mener à bien un projet spécifique.

Néanmoins, il existe des Managers de Transition plus polyvalents. Dans ces cas précis, l’entreprise cliente souhaite notamment profiter de l’expertise du professionnel pour aider les équipes à adhérer au changement. Mais qu’il soit un professionnel généraliste ou un expert dans un domaine précis, le Manager de Transition doit toujours faire preuve d’adaptabilité.

Par ailleurs, les compétences du Manager de Transition se traduisent bien souvent par 15 à 25 ans d’expériences dans des postes à res-ponsabilité, avec à la clé plusieurs projets à succès. Pour pouvoir piloter des missions d’envergure, des compétences techniques sont de mise, contrairement aux consultants qui peuvent se limiter à l’aspect théorique de chaque projet.

Pour faire preuve de leadership, le Manager de Transition doit aussi avoir à son acquis des expériences dans un poste de direction ou de direction de projets. Les profils ayant été précédemment des directeurs généraux, financiers, de ressources humaines, industriels, commerciaux, juridiques, etc. sont, en effet, ceux qui sont les mieux placés pour apporter des solutions efficaces et immédiates.

D’ailleurs, le rôle premier du Manager de Transition repose sur cette culture du résultat. Pour être totalement opérationnel et réactif à tout moment, il doit être en mesure d’analyser et de surveiller tous les indicateurs de performance. Ainsi, il pourra orienter rapidement les stratégies mises en place vers des objectifs à fort rendement, en instaurant une logique de contribution au lieu d’une logique de pouvoir.
Sa mission étant temporaire, celle-ci ne sera, en effet, effective que si les équipes adhèrent en toute connaissance de cause à la solution choisie.

Le choix du statut

Le Manager de Transition peut exercer en tant que travailleur indépendant ou en tant que salarié.
S’il est vrai que le Management de Transition n’aboutit pas à un CDI au sein de l’entreprise cliente, ce professionnel de haut niveau a néanmoins le choix en matière de statuts professionnels pour pouvoir exercer. Freelance ou salarié en CDD, Intérim, ou en portage salarial… voici en détails les avantages et les inconvénients de ces différents statuts en entreprise accessibles au Manager de Transition.

Manager de transition freelance/indépendant

Certains Managers de Transition font le choix du freelance. Leurs expériences aidant, ils n’hésitent pas à faire carrière en solo et à monter leur propre structure. Cela concerne notamment les seniors qui souhaitent garder un contact avec le monde professionnel, tout en préservant une totale indépendance dans leurs activités.

Pour dénicher des missions, certains d’entre eux choisissent de se rapprocher des cabinets de recrutement, lesquels vont directement soumettre leurs profils aux entreprises en demande. L’intégration des groupements d’indépendants est également une aubaine à ne pas négliger, du fait que ceux-ci permettent aux Managers de Transition de partager leur savoir-faire.

Manager de transition en intérim

Beaucoup plus souvent, les Managers de Transition choisissent de faire partie d’un cabinet spécialisé. Dans ce cas notamment, ils sont soumis à un contrat administratif d’intérimaire auprès du cabinet d’intérim. Etant rémunérés par ce dernier, ils ne sont pas des employés de l’entreprise cliente, mais ceux du cabinet qui les missionne. L’avantage principal de ce type de statut est la stabilité, étant donné qu’ils peuvent s’attendre à de nombreuses opportunités de travail et n’ont pas à chercher des missions par eux-mêmes. En revanche, ils détiennent moins de latitudes que les consultants indépendants ou en portage salarial, du fait qu’ils peuvent être missionnés à tout moment et partout, dès que leurs profils correspondent aux demandes des entreprises clientes.

Manager de transition en CDD

Les Managers de Transition peuvent également conclure un CDD avec l’entreprise cliente. Contrairement aux managers en intérim, ils sont des salariés de l’entreprise, et par conséquent, des représentants de celle-ci. Dans le cadre de leur mission et en fonction de leur poste au sein de l’entreprise, ils détiennent tous les pouvoirs pour mener à bien leur mission. Le manager en CDD peut, par exemple, négocier ou conclure des accords collectifs, gérer les négociations syndicales, ou présider un comité d’entreprise ou un CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail). Néanmoins, il ne peut pas convertir son contrat en CDI. A la fin de son contrat, il perd son plein pouvoir et se trouve dans l’obligation de chercher de nouveaux clients par ses propres moyens.

Manager de transition en portage salarial

Le portage salarial est une excellente alternative entre le statut d’indépendant et celui du salarié. En optant pour le portage salarial, le Manager de Transition peut préserver son indépendance tout en développant son activité en tant que salarié.
En pratique, la société de portage s’occupe de toutes les démarches administratives et comptables en contrepartie de frais de gestion retenus sur le salaire perçu. Au passage, le Manager de Transition bénéficie d’un accompagnement de l’entreprise. Il dispose en général d’un chargé de compte attitré et de services variés pour développer son activité.
Pour citer les plus pertinents, la société organise régulièrement des événements de mise en relation de son réseau de consultants et managers, et notamment des formations et ateliers de coaching adaptés pour valoriser leurs compétences. Certaines sociétés de portage salarial ont même des partenariats emploi leur permettant d’offrir un appui aux managers de transition dans leur recherche de missions (offres, CVthèque, aide à la négociation de contrats, support aux appels d’offres…).

Les avantages et les limites du management de transition

Métier de demain, le Management de Transition répond parfaitement aux tendances économiques actuelles. Compte tenu de l’internalisation du marché, des bouleversements économiques et financiers fréquents, ainsi que du souci permanent d’une rentabilisation rapide, les Managers de Transition ont la chance d’exercer un métier d’avenir. Contrairement à de nombreuses activités professionnelles dont le succès n’a finalement duré qu’un temps, cette discipline ne peut pas être victime de la crise de l’emploi.
Et pour cause, elle est LA solution contre l’instabilité économique des entreprises.

Outre sa longévité indiscutable, le Management de Transition est une opportunité incontournable pour les professionnels victimes de la précarité de l’emploi. Suite à un licenciement ou à une préretraite, de nombreux acteurs professionnels se retrouvent, en effet, sans emploi malgré une expérience probante et un savoir-faire inégalé.
Heureusement, le Management de Transition s’adresse principalement à ce type de profils compte tenu de leurs acquis et de leurs expertises.

Il en est de même pour les seniors qui souhaitent préserver une vie professionnelle après la retraite. La discipline assure la continuité de l’emploi pour les retraités ayant précédemment occupé une fonction à responsabilité, en leur permettant d’exercer un métier de valeur.
Le Management de Transition se distingue, par ailleurs, par l’intérêt intellectuel qu’il promet.
C’est notamment le cas des managers qui intègrent des cabinets spécialisés et sociétés de portage salarial, lesquels offrent un encadrement de haut niveau à leurs membres.

Cela se traduit principalement par des séances de formation permanentes.
À cela s’ajoutent les expériences sur site dont jouissent les Managers de Transition lors de leurs interventions, lesquelles optimisent leurs compétences techniques et pratiques.
Bien que les Managers de Transition bénéficient d’un enrichissement de leurs connaissances et de leurs expertises dans le cadre de leurs missions, ces professionnels qualifiés restent pour autant libres et indépendants.

IntroductionQue signifie management de transition?Le marché du management de transition, quoi de neuf ?Comment devient-on manager de transition et pourquoi ?Débuter son activité de manager de transition

Événements

Visio conference
27/06/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Paris
02/07/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Bordeaux
04/07/2019
Réunion d'information sur le portage salarial

Chaque mois, ABC Portage organise des réunions d´information dans les grandes villes de France et en visioconférence...

Simulez votre salaire

EN PORTAGE SALARIAL !

FICHE PRATIQUE CONSULTANT

Besoin de conseils pour développer
votre activité de consultant ?

Télécharger

Notre newsletter


ESPACE CONSULTANT

Créez, développer et gérez votre activité de
consultant grâce au bureau virtuel ABC Portage

Découvrir