Rédiger un questionnaire à destination de ses prospects

Rédiger un questionnaire à destination de ses prospectsLes besoins et les attentes des prospects peuvent évoluer au fil du temps. Un professionnel indépendant doit apprendre à anticiper ces évolutions pour rester compétitif sur son secteur d’activité. Cette réalité vaut autant en BtoB qu’en BtoC. Vous êtes un professionnel indépendant et souhaitez connaître les enjeux de la rédaction d’un questionnaire à destination de potentiels clients ? Notre article fait le point, pour vous, sur la question.

Sonder ses prospects : quels enjeux ?

Un professionnel indépendant doit s’adapter continuellement aux besoins de ses prospects et de ses clients pour poursuivre son développement. À ce titre, il peut être particulièrement utile de recueillir la parole et les avis des clients. Sur de nombreuses plateformes, les professionnels sont notés par leurs clients.

Ainsi, les professionnels et entreprises les mieux notés (ou disposant des commentaires positifs les plus nombreux) vont bénéficier d’une publicité naturelle. Cette stratégie s’intègre dans le concept de “preuve sociale”. En règle générale, les prospects vont psychologiquement se diriger vers les offres qui connaissent le plus de succès.

Toutefois, pour bénéficier de tous les atouts de la preuve sociale, il est essentiel d’analyser, d’évaluer et d’assimiler les besoins des prospects. Ce travail peut également se faire en continu lors d’une commande avec un client.

Il convient de souligner que la preuve sociale correspond à l’un des 6 principes énoncés par le psychologue social américain Robert Cialdini. Parmi ces 6 principes, d’autres peuvent être utiles pour la conception de son questionnaire. Ainsi, sonder ses prospects pour recueillir leurs problématiques permet de démontrer son engagement à traiter les problèmes de sa clientèle. Dans certains cas, la diffusion de questionnaires peut consolider un lien particulier, affectif, entre un professionnel et sa communauté.

L’engagement et l’affection sont deux autres piliers énoncés par Robert Cialdini permettant de lever les freins à l’achat. Le questionnaire à destination de prospects poursuit alors un double objectif :

  • Comprendre ses prospects dans les moindres détails ;
  • Mettre en place une stratégie marketing de persuasion.

Pour bien sonder ses prospects, il convient donc de réfléchir autant aux canaux de diffusion qu’aux messages à faire passer.

Les différentes modalités de diffusion d’un questionnaire

Ainsi, pour comprendre les attentes et les besoins des prospects, le questionnaire peut être un outil pertinent de sondage. Dans ce contexte, un professionnel qui met en œuvre cette stratégie doit réfléchir aux modalités de diffusion.

Le questionnaire numérique

Le questionnaire numérique reste, comme les mails commerciaux, un outil facile à mettre en place. Certains professionnels vont adopter des stratégies de communication innovantes pour donner envie aux prospects de participer au questionnaire. Il va alors s’agir de participer à la définition de l’offre en rendant le prospect particulièrement actif. Ce dernier se sentira valorisé et considéré.

Contrairement aux questionnaires et entretiens en face à face ou par téléphone, il n’est pas possible de reformuler les questions. Ainsi, ces dernières doivent être parfaitement claires pour permettre un traitement optimal des résultats.

Le face à face physique

Le rendez-vous en face à face peut s’organiser à l’initiative du prestataire de services dans le cadre de sa prospection commerciale. Il convient de préciser qu’en matière de relation commerciale, la patience est une vertu cardinale. Il est donc préférable d’organiser ces rendez-vous dans l’optique d’écouter ses prospects sans nécessairement vouloir vendre à l’issue de l’entretien.

Le face à face numérique

Il convient également de souligner que ce “face à face” peut se faire à distance. En effet, à l’aide des logiciels de visioconférence, il est parfaitement possible d’organiser une réunion avec un ou plusieurs prospects pour comprendre et identifier leurs problématiques.

Le sondage par téléphone

Cette quatrième forme doit se préparer en amont. En effet, en fonction de la longueur du questionnaire, il peut être utile de demander un créneau spécifique à ses prospects.

Les autres formes de sondage

Il existe d’autres modalités de diffusion d’un questionnaire à destination de ses prospects. Toutefois, pour les professionnels indépendants, il est préférable d’éviter les questionnaires par voie postale ou ceux positionnés dans des points de vente. L’enjeu étant de recueillir une parole et des retours précis, il convient d’avoir un lien direct avec les répondants du questionnaire.

Les questions à poser à ses prospects

Il existe plusieurs grandes familles de questions à poser à ses prospects. Le choix de certaines catégories dépend alors des objectifs et finalités du questionnaire. La première règle est, toutefois, de poser des questions ouvertes. En effet, ce type de questions va permettre de recueillir une parole plus complète avec davantage d’informations exploitables.

La situation actuelle

Il est toujours utile de commencer un questionnaire par une évaluation précise de la situation actuelle. Ce point peut alors aborder :

  • Le dynamisme de l’activité de vos prospects professionnels ;
  • Les perspectives à court terme ;
  • Les éventuels décalages entre les perspectives et le niveau réel de l’activité.

 

La vision de l’entreprise

Cette catégorie de questions est particulièrement utile en BtoB. Il est toujours pertinent de questionner ses prospects professionnels sur la mission qu’ils poursuivent. Il va alors s’agir de comprendre les buts et objectifs de leur entreprise et son positionnement sur le marché.

Les sources de développement

Cette troisième catégorie de questions va être fondamentale dans la mesure où elle va permettre de bien appréhender les besoins de ses prospects. En effet, en identifiant des sources de développement, les prospects vont aborder la question de leurs besoins et du chemin à parcourir pour atteindre leurs objectifs.

Cette troisième catégorie va alors permettre de concevoir le diagnostic et de construire l’offre qui pourra faire l’objet d’une communication spécifique aux prospects concernés.

Se développer avec le portage salarial

Une société de portage salarial accompagne les professionnels pour réaliser, à leur place, toutes les missions administratives, fiscales et comptables en lien avec leur activité. Il s’agit d’un contrat qui facilite l’entrée dans l’entrepreneuriat.

En se déchargeant des missions et tâches annexes, un professionnel se dégage du temps pour étudier en profondeur son marché. Ce travail peut passer par la consultation d’études, de publications ou de rapports divers.

Le portage salarial vous intéresse pour passer un palier dans votre activité ? Prenez contact avec ABC Portage pour obtenir toute la documentation nécessaire sur ce contrat.

Ajustez pour changer votre salaire
Mode de facturation
Au forfait Tarif journalier
Chiffre d'Affaires réalisé par mois
- de CA + de CA
Frais professionnels
Non Oui

Indépendant ou salarié ?

Optez pour les deux grâce au portage salarial

On vous dit tout sur le portage salarial !

1 conseiller à votre écoute
J'obtiens le meilleur salaire possible
1 processus 100% dématérialisé

Nos références